Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le jeu d'acteur de Jeremy Brett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 12 Nov - 7:31

Robin des Bois a écrit:
oui, mais réaction sans doute épidermique d'orgueil, tout simplement. Disons le tout net. Et nous avons tous nos faiblesses. On dit que les acteurs sont narcissiques et égocentriques (j'en passe et des meilleures ) Mais on est tous un peu comme ça, non ?
Tu crois? Heureusement non! mais les acteurs peut être plus que les autres effectivement... c'est le métier qui veut ça. JB reconnaissait qu'à ses débuts il avait un peu la grosse tête, orgueilleux et imbu de lui même. Faut dire on n'arretait pas de le trouver beau et magnifique! Il se rendait bien compte de son effet sur les gens. Quand on lui a cassé le nez dans As you like it, il a préféré son nouveau nez avec sa petite bosse parce que cela donnait du caractère à mon visage. Mais il revient sans arret sur cette anecdote qui semble l'avaoir beaucoup marqué tout de même... un petit regret dissimulé? désolé
Mais JB a vite changé en perdant de sa superbe et surtout il avait beaucoup d'humour et d'auto-dérision. Enfin l'auto-dérision est un concept à manier avec précaution car il est très facile de se mettre soi-même en boite que de s'y faire mettre par les autres. pouffe
Ce qui me semble être la qualité prinipale de JB - et celle d'un bon acteur, c'est sa générosité, ce qui à mon avis n'est pas compatible avec l'orgueil. JB très sociable toujours avec les autres avec une préocupation constante des gens. J'ai lu dans tous les bouquins qu'il s'occupait des revendicztions salariales des techniciens, il leur a même obtenu des augmentations de salaires! ou des problèmes de cantine, ce genre de petits trucs, il était toujours présent aux répétitions bien qu'il n'ait aucune ligne à dire, donnait des conseils, se souciait du bien être des collègues. Je crois pas que beaucoup de stars font ça! Il aimait vraiment aider les autres sans contrepartie love





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 12 Nov - 13:16

Ce que tu dis est vrai. on joue tous un personnage face aux autres, plus ou moins, à fortiori un comédien professionnel. ce doit être encore plus difficile de savoir quand il parle franchement où quand il se planque derrière l'image qu'il veut donner.

je crois bien davantage aux actes que l'on choisit de faire, surtout si ceux ci vous obligent, vous coûtent ou vous nuisent quelque part. Mais attention je ne veux pas dire que les mots ne peuvent pas être blessants ou réconfortants. je veux dire que dans la hiérarchie, les actes sont plus révélateurs du caractère d une personne, m^m si avec des actes on peut aussi se planquer.

mais cela donne généralement plus d'informations, sans pour autant être infaillibles.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 12 Nov - 13:47

L'analyse de Dyan est très pertinente. JB a été gâté par la vie physiquement et matériellement (famille riche, cultivée, qui recevait des gens intéresants, éducation raffinée, études poussées...). Il a pu en être grisé au début, mais n'en a pas été heureux.Ëtre trop beau peut être un handicap pour un comédien. On vous cantonne dans les rôles souvent fades de jeune premier et c'est dur d'en sortir ! Il avait d'autres exigences, et aspirait à de vrais rôles, puissants et forts, qu'il a eus grâce à Laurence Olivier (Hamlett, Macbeth...). Holmes lui a aussi permis de composer un personnage très différent de lui-même. Il pêut être fier de son parcours d'acteur. C'est sûr, il n'avait aucune suffisance et se montrait simple avec tout le monde, et généreux. N'avait-il pas demander qu'on donne plus d'importance au personnage de Watson ? C'est une démarche plutôt rare dans le milieu du spectacle !!

Mais je pense quand même que vis-à-vis de la remarque de Nancy il a pu avoir un sursaut d'amour-propre (c'est peut-être différent de l'orgueil, va savoir ? le français est un langage ô combien subtil !) . Selon lui on l'attaquait sur son moi profond... ( ) et il n'a pas supporté. Mais bon, je pense qu'il a dû en plaisanter par la suite car, comme le dit Dyan, il avait de l'humour et se mettait souvent en boite.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Sam 14 Nov - 14:46

On a parlé de l'enfance heureuse de Jeremy, de son goût pour le déguisement, de son plaisir à "faire l'acteur", à chanter en public, etc... Je ne résiste pas à l'envie de vous citer une phrase de Jacques Villeret (le regretté Jacques Villeret) qui disait : "Tout le travail d'un acteur consiste à retrouver la spontanéité de l'enfance..." Une enfance heureuse doit aider dans ce cas là. Je suis assez d'accord avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Sam 14 Nov - 19:37

De nombreux acteurs déclarent avoir gardé leur âme d'enfant. C'est vrai que les gosses jouent incroyablement juste et naturel, sans avoir appris, est-ce que le fait de vouloir trop analyser, décortiquer etc ferait perdre la spontanéité? C'est peut être aussi qu'ils n'ont pas encore de vécu et sont "neufs". Une enfance heureuse doit aider, mais pas trop gâtée non plus... mais JB avait ses propres angoisses. Il a eu la révélation de lui-même et de sa carrière la 30taine bien passée. Il s'est tout à coup accepté et a découvert qu'il était un acteur. Il s'est senti libre de s'exprimer et de se réaliser. ça dépend vraiment de chacun et de son parcours.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Lun 16 Nov - 19:11

Ouais, c'est vrai que les enfants jouent dr^lement bien, et sans avoir appris. ça devrait pposer un blem aux acteurs chevronnés qui ont suivi des cours pendant des lustres. Pour eux se trouver en face d'un enfant qui leur donne une répllique impeccable, quel étrangeté !! De quoi faire un vrai complexe ! L'instinct suffit-il pour jouer la comédie ? Je crois savoir que JB aimait jouer avec les enfants. Y'a quelques scènes où on le voit au mliieu d'eux. Sherlock les utilisait dans ses enquêtes.
Revenir en haut Aller en bas
MdeWinter



Inscription : 12/05/2009
Nombre de messages : 653
Age : 23

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Lun 16 Nov - 19:17

Les Irregulars de Baker Street ! Enfin, je ne dirais pas que "les enfants" jouent bien sans avoir appris, certains sont doués pour ça, certes, mais enfin, ce n'est pas toujours les cas... je veux dire, parfois, ça sonne un peu faux, ils en font trop, ou ne sont pas assez naturels, ça se sent... comme pour tous les acteurs
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 17 Nov - 13:32

C'est vrai, les enfants quelquefois sont peu à l'aise devant la caméra et ça se sent. Mais là je crois que c'est la faute du metteur en scène qui ne sait pas les préparer.
On peut dire que dans les séries SH, les enfants dès le début de chaque épisode sont présents, puisque, pendant le générique, on voit une petite bande de jeunes gamins faire la "nique" aux policemen !!!! Sait-on si dans le canon, Conan Doyle a attribué un rôle important aux enfants dans certains épisodes, ou si c'est un ajout de Granada
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 17 Nov - 17:22

Je ne sais pas si c est tellement le lieu... Dyan!!??
mais SH avait son propre service de "surveillance" qui était une bande d'enfants qu'il rémunérait.
dans le chien, c est un enfant qui lui apporte l'indispensable à sa survie...
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 17 Nov - 18:33

Bon c'est vrai, on s'éloigne un peu du topic, mais ta remarque est intéressante. Je pense que JB devait aimer jouer avec des enfants, car il aimait le contact des jeunes, ayant lui-même un esprit jeune. Se déguiser, se faire un autre visage, se composer une démarche, des gestes , tout cela faisait partie de son jeu d'acteur et il appréciait ces scènes où il pouvait se laisser aller à toutes les fantaisies. A +
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 17 Nov - 18:55

Bien sûr JB adorait les enfants et dès qu'il le pouvait dans la série il s'entourait des Irregulars.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 18 Nov - 11:15






Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 2 Déc - 14:05

Quelle bonne surprise ! le forum est à nouveau ouvert. Je vais pouvoir vous parler du rapprochement que j'ai fait entre Yvan Attal et notre Jeremy ! (oui, oui) . J'ai été voir RAPT, l'histoire d'un enlèvement inspiré du baron Empain. Attal est méconnaissable et excellent. Il a avoué avoir perdu plus de 10 kilos pendant le tournage ! Et j'ai pensé tout à coup à JB qui avait perdu 6 kilos en jouant LE DEPUTY au théâtre. Il avait 28 ans et interprétait un jeune prêtre catholique témoin de la barbarie nazie et en rebellion contre le pape Pie XII qui restait silencieux ! . Tout ça pour dire à quel point un acteur peut s'impliquer dans un rôle au point de détruire sa santé. JB avouait avoir été très perturbé et qu'il avait même perdu le sommeil. Un bel exemple de passion et d'abnégation. Salut
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 2 Déc - 19:16

En effet les acteurs s'impliquent en général totalement: physiquement et psychologiquement dans leurs rôles. Pour les besoins d'un personnage ils peuvent prendre 20 kg ou en perdre 10 de façon volontaire, mais parfois c'est bien malgré eux qu'ils en subissent les conséquences. JB avait maigri pendant the Deputy à cause du rôle épuisant (et au contexte très difficile sur les atrocités nazies) par contre c'est lui qui a souhaité perdre du poids pour ressembler à SH ou à Pitt the Younger. Dans Dracula, il était littéralement lessivé après chaque représentation, et perclus à cause du poids de sa cape!
Un rôle au théâtre constitue une véritable épreuve sportive qui se renouvelle tous les soirs en plus, ça demande une sacrée résistance! il faut donner tout de soi même et se donner à fond. JB ne s'économisait pas sur ce plan là.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 3 Déc - 18:47

C'est vrai. Je me souviens avoir visionné MACBETH. J'étais épuisée pour lui rien que de le voir vociférer et s'époumoner. Ce n'était qu'extrême passion et totale imprégnation avec le personnage. Chapeau. A +
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 3 Déc - 19:26

Moi aussi de viens de finir de visionner plusieurs fois MACBETH avec JB.
J'aime bien.

Ce n'était qu' extrême passion et totale imprégnation avec le personnage

je suis d'accord avec toi, Yodaline: épuisant.
le texte meuble bien l'espace et les décors minimalistes me gênent moins que les peaux de bêtes que je trouve plus ridicules, incongrues. Mais on oublie vite ces détails, non?.
J'ai aimé le rythme et l'interprétation des différents acteurs, avec une mention spéciale pour JBrett qui est étonnant, très loin des rôles qu'on lui connait le plus. Extrême passion et totale imprégnation: tu as trouvé les mots justes pour moi!
mais comme je l'ai dit plus haut, c'est un premier contact avec Shakespeare et donc je n'avais pas d'attentes ...
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 14 Avr - 20:58

Je ne savais pas très bien où mettre cette info.
Vu sur ebay:
http://cgi.ebay.co.uk/SAINT-JOAN-4XLP-BOX-SET-JEREMY-BRETT-1966-RARE-/110673249195?pt=UK_Records&hash=item19c4a3c3ab

Il s'agit de la version audio, je suppose, de Saint Joan Ils la situe en 1966 dans le rôle de Dunois; la version avec son ami Stephen ...
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 21 Sep - 19:13

Hello! je reviens au jeu d'acteur de Jeremy, car dans le topic "Les Personnalités de SH", on en a parlé. Robin a dit en particulier que JB avait su humaniser le personnage du détective. Il serait intéressant de voir par quels moyens il a pu y parvenir : mots, mimiques, gestes, etc... Détective

Pour ma part, je vois tout de suite la scène de la rose (c'est mon avatar !!).
JB a su y introduire beaucoup de poésie et d'émotion, à la grande stupéfaction du bon Watson qui n'avait jamais imaginé Holmes sous cet angle !! wink
Cette séquence a plu au public et elle a rendu le personnage plus humain, plus proche des gens. Une faille sensible se faisait jour sous la carapace froide et hautaine. Une bonne idée de l'acteur Jeremy. Je ne sais pas si Doyle aurait apprécié ? dubitatif A+
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 21 Sep - 20:02

Je sais que je vais dire un sacrilège mais je n'aime pas plus que cela la scène de la rose. D'abord parce que, je crois l'avoir déjà écrit, le discours que Doyle fait dire à son personnage n'a guère de sens. Ensuite parce que c'est tellement décalé par rapport à Holmes que j'ai du mal. Brett aimait cette scène écrite par SACD et l'a remarquablement interprété, en particulier à la toute fin quand il répond à la fiancée...

Pour moi ce sont souvent des non-dits qui ont humanisé Holmes. Ceux que Brett y a mis par le regard, par exemple, ne trahissant pas le texte tout en y mettant le sens qu'il avait envie de faire passer. Les regards les sourires... Il a si souvent réussi, au moins dans les premiers temps, à exprimer de choses de cette manière. bravo bravo bravo Et puis il y a le texte. Quand on le lit, on trouve de nombreux moments où Watson nous fait vivre leur complicité...

Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 22 Sep - 8:08

Si on considère la scène de la rose en tant que telle, c'est vrai qu'elle vient un peu comme un cheveu sur la soupe pouffe ça passe bien dans la nouvelle car l'écriture permet ce genre de digression. Mais franchement ce n'était pas évident de la placer dans le film et je comprends totalement l'hésitation des scénaristes. Ils l'ont parfaitement mise en scène, avec la musique surtout qui "cadre" cet intermède poétique. Elle débute en douceur et s'arrète juste au moment où Holmes reprend ses esprits et redescend sur terre... Et bien sûr c'est l'interprétation de JB qui lui donne toute sa crédibilité et son intensité, ça ne passerait jamais si bien avec quelqu'un d'autre.

Mais pour moi la scène encore plus représentative est celle de la fin des 6 Napoléons (la fameuse avec Lestrade).
On sent JB lui même, totalement ému et bouleversé, tous ses sens à fleur de peau. Le résultat est stupéfiant. La palette d'émotions, l'étonnement, le trouble, la petite larme... c'est magnifique à voir. Tout son jeu d'acteur est là. Subtilité et finesse ! avec très peu de moyens et aucun artifice (frémissement des lèvres ou tressaillement d'un sourcil).
Et le plus important chez un acteur, c'est l'expression des yeux, le regard. Celui de JB est exceptionnel, il dégage une intensité assez rare et vous pénètr littéralemente. Et son regard clair a une telle pénétration qu'il a pu lire au fond du coeur de Holmes.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Ven 23 Sep - 14:58

fan le jeu d'acteur de Jeremy Brett... quelle belle leçon de théâtre il nous donne. Je n'arrête pas de le voir et le revoir, et , chaque fois, je découvre un truc nouveau ! théâtre
Quand Yodaline parle de mots, mimiques, gestes, ... elle oublie la voix !l Je l'ai déjà dit , je suis très sensible à la voix d'une personne, elle est très révélatrice der sa personnalité.

La voix de Brett est un vrai violon, et parfois un violoncelle. Il en use et en abuse, toujours pour la bonne cause :créer de l'émotion chez le spectateur. Tantôt, il peut susurrer une phrase et la seconde suivante hausser subitement le ton en mettant l'accent sur le mot important, celui qui révèle le personnage ou fait avancer l'intrigue. Il peut faire une longue tirade sans reprendre son souffle, créant ainsi une sorte de chant lyrique. Bien sûr pour apprécier cela il faut l'écouter en vo. Sa doublure française est très bien, mais ça ne vaut pas le vrai Brett Yes
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Ven 23 Sep - 20:49

Je te rejoins en tous points, Robin. Je n"ai pas beaucoup d'exemples de son jeu au théatre, mais le peu que j'ai est un vrai régal (une fois que j'ai écouté suffisamment pour pouvoir suivre en anglais) rire
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Lun 26 Sep - 17:57

Hello! moi aussi entièrement d'accord avec Robin et jbsh, la voix est essentielle pour un acteur et une actrice. C'est pour eux un véritable outil de travail, de même que les gestes du corps. Je pense que tout cela se travaille dans les écoles de théâtre et de cinéma.

Et tout d'abord une excellente diction. Jeremy est formidable pour cela. Il prononce chaque mot avec précision et articule toutes ses phrases à la perfection. Il a d'autant plus de mérite qu'à l'origine il souffrait d'un défaut de langage et qu'il a dû subir une opération pour arriver à parler normalement Ok encore un exemple de son courage. Nos jeunes "theâtreux" feraient bien de perfectionner un peu leur articulation... mécontent on ne les comprend plus, il susurrent leurs répliques entre leurs dents colère A+
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 27 Sep - 9:21

Yodaline a écrit:
Nos jeunes "theâtreux" feraient bien de perfectionner un peu leur articulation... mécontent on ne les comprend plus, il susurrent leurs répliques entre leurs dents colère A+
Je pense que les formations des acteurs ne sont plus du tout les mêmes. A l'époque de JB tous faisaient leurs classes au théâtre (Hardwicke, Burke, Jacobi, Maggie Smith, Stephens etc...) et avaient une formation classique et shakespearienne. Maintenant la majorité des jeunes acteurs débutent directement au cinéma, sans quasiment de formation pour certains, et improvisent devant la caméra (on recherche la spontanéité...) et parfois s'essayent au théâtre beaucoup plus tard. Je comprends ton point de vue Yoda, c'est le chemin inverse, ce qui n'est surement pas très logique.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green


Dernière édition par Dyan Bretty le Mar 27 Sep - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 27 Sep - 9:29

C'est tout à fait exact, Yodaline. Il se trouve que j'ai quelques problèmes d'audition et franchement certains films français sont inaccessibles de ce point de vue. Je en peux pas croire que ce ne soit pas voulu... et je suppose qu'ils ont l'impression de faire plus "réaliste" en parlant dans leurs dents. C'est extrêmement pénible et la plupart du temps je passe à autre chose razz
Ma petite dernière qui voyage pas mal (pfff) me dit qu'il n'y a vraiment qu'en France que les films soient doublés. Ailleurs ils sont sous titrés mais les spectateurs regardent les versions originales. C'est nettement plus favorable à l’authenticité, c'est certain mais je ne crois pas que nos compatriotes soient prêts à faire l'effort du sous titrage à 20h30 rire
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 27 Sep - 13:28

salut Tu as parfaitement raison Dyan, beaucoup d'"acteurs" et "actrices "n'ont suivi aucune formation. Cela peut avoir un petit côté plus réaliste, plus spontané, mais je dois dire que, dans la durée ,cela ne remplacera jamais le travail de répétitions et d'apprentissage du métier. D'ailleurs beaucoup de ces "amateurs" disparaissent de la scène aussi vite qu'ils y sont parvenus !!fou

Placer sa voix, lui insuffler des tonalités différentes selon les sentiments éprouvés, la nuancer finement, jouer avec elle comme avec un instrument de musique. Cela s'apprend et Jeremy dans ce domaine est parmi ceux qui illustrent le mieux la puissance évocatrice de la voix. Il joue sur toutes les gammes. Il faut dire qu'il était avantagé par un organe vocal exceptionnel ayant été soliste dans sa chorale . Vous vous souvenez, toutes les donzelles tombaient en pamoison quand il poussait la note.... wink
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 27 Sep - 19:11

Oh oui JB pouvait faire défaillir d'extase son auditoire quand il chantait des psaumes... ko wow fascinant !!
Je n'ai pas encore besoin d'Audika ou autres prothèses (ça viendra surement un jour ou l'autre... pouffe mais je trouve aussi que la diction est de plus en plus déplorable, pas seulement l'articulation mais tout simplement la façon de parler et de porter la voix. C'est en grande partie à cause de ça que je suis incapable de regarder une fiction française, je trouve les voix atones, totalement inexpressives sans aucune résonance (sans parler des dialogues soporifiques) bref je peux pas, ça m'endort ... sleep C'est finalement bien mieux avec les téléfilms doublés où souvent les doubleurs sont des acteurs accomplis formés au théâtre.
C'est pareil pour la gestuelle, certains n'ont visiblement pas appris à bouger, c'est mou du genou rire Là aussi le théâtre donne ses leçons pour savoir occuper l'espace, bouger son corps, mettre en valeur et servir le texte. Souvent la gestuelle est amplifiée voire exagérée (si on parle de "geste théâtral " c'est pas pour rien), mais je pense qu'à terme ça produit un effet valorisant la mise en scène et l'action, même au petit écran.
Et JB est un exemple parfait. Il savait se déplacer prendre l'espace. Sur scène il évoluait comme un danseur et on le connait pour ses gestes emphatiques et élégants. C'était surement naturel chez lui. Certes la voix de JB était exceptionnelle, mais c'est un instrument qu'on peut travailler. On peut toujours obtenir une voix au timbre plus riche, mieux posée, plus expressive et vivante et ça change tout ! théâtre





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 28 Sep - 13:36

Ok c'est sûr, Dyan, la voix se travaille. Même les hommes politiques, les conférenciers, les grands patrons d'industrie, prennent souvent des cours de diction avant de se lancer à parler en public. Les profs aussi devraient le faire s'ils veulent se faire entendre de leurs élèves moqueur Quant aux comédiens, ça devrait être le b a ba de leur formation...

Un film illustre bien ça "The King's Speech" (le Diiscours d'un Roi), merveilleux film avec Colin Firth, qui montre les efforts du pauvre George VI pour vaincre son bégaiement cool

C'est vrai on a pu reprocher à Brett d'être parfois "théâtral" dans le sens péjoratif du terme, mais ,comme tu dis, ça lui donne une présence, une puissance et même une emprise sur le public que beaucoup d'autres n'auront jamais. Moi, en tout cas, ça ne me gêne pas. J'en redemande big smile
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 28 Sep - 17:28

Hello! je suis totalement d'accord, la voix de Jeremy est superbe et elle intervient énormément dans son jeu d'acteur, passant en une seconde de l'intonation la plus forte au murmure le plus doux. Un régal de musicalité.

Bien des comédiens sont caractérisés pas leur voix. Ainsi on reconnait tout de suite Arlety, Michel Bouquet, Arditi, Jean Rochefort ou Claude Rich. J'avais lu une histoire édifiante sur Delphine Seyrig. Peut-être l'avez-vous vue dans "L'Année dernière à Marienbad" ou dans "India Song" ? Superbes films. Superbe femme, si féminine. Deux films classiques.

Sa voix m'avait frappée : une voix profonde au timbre éclatant et voilé à la fois, une manière de caresser les mots qui lui donnait beaucoup de charme et de mystère. En fait, elle manquait de souffle à cause de problèmes respiratoires et elle en jouait finement, angoissée cependant de ne pas être capable d'aller jusqu'au bout de ses phrases ! pale Du coup sa voix lui a d'ailleurs fermé les portes du TNP !! Mais elle s'est bien rattrapée ensuite bravo Comme quoi, on peut tirer le meilleur de sa voix, un organe à ne pas négliger wink A+
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Ven 30 Sep - 14:49

very happy je suis content que la voix des comédiens vous intéressent. On pourrait en citer plein : Louis Jouvet, Michael Lonsdale, Jean Pierre Marielle, Josiane Balasko... Leur voix a contribué à leur succès et à leur popularité. Jeremy Brett fait partie de ces grands acteurs reconnaissables entre tous. Holmes
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Ven 30 Sep - 19:06

Hello! puisque tu as évoqué Diderot, Robin, j'ai trouvé une définition qui explicite un peu la citation de tidou :

[On peut "jouer faux", prisonnier de codes, de tics, ou de ficelles techniques. On peut ne plus jouer et vivre en direct, mais il s'agit d'une performance, d'un happening... Qu’est‑ce alors qu’un acteur qui joue « vrai » ou comme on dit avec "beaucoup de vérité" ? Diderot répond par un paradoxe: le bon acteur n’est ni celui qui joue éternellement son propre rôle en pui­sant dans sa sensibilité, ni celui dont le jeu trop visible rend la scène peu cré­dible; le véritable acteur fait taire sa sensibilité pour émouvoir le public, grâce à un jeu réfléchi, mais dont les artifices se font oublier sur scène. Un acteur joue avec sa tête avant de jouer avec son corps.]

Bigre, le métier d'acteur est bien difficile ! En somme , mettre en sourdine sa propre sensibilité mais savoir la transmettre aux autres et les émouvoir par un jeu savant totalement maitrisé. Holmes

Tu vois jbsh, rassure toi, le comédien est bien un être sensible et sans doute même plus sensible que le commun des mortels. Mais , selon Diderot, l'acteur doit apprendre à dominer cette sensibilité pour la reconstituer sur scène mais sans l'éprouver vraiment...tout en donnant l'impression qu'il l'éprouve !!! grin grin Bon j'arrête là, suis k.o ko
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Ven 30 Sep - 21:23

J'imagine que c'est bien vrai, non que je me permette de remettre en question la pensée de Diderot non , mais parce que je suppose que dans le cas contraire ce doit être non seulement épuisant mais destructeur à la longue, si les comédiens devaient en permanence avoir leur affect en première ligne ko
Je soupçonne JBrett d'avoir parfois souffert de cette difficulté à mettre de la distance, à n'être qu'un grand pro. Non pas que ses qualités de comédien comme professionnel soient à remettre en cause, mais du fait de sa pathologie. Et je pense en particulier à ce que j'ai lu sur The Deputy, je pense à Holmes évidemment mais également à Hamlet, m^m si dans ce cas là le décès de sa mère n'a pas du aider mécontent

Tu as raison Robin, la voix se travaille dans de nombreux métiers, et je dirais m^m qu'à sa voix on peut savoir comment va quelqu'un que l'on connait bien. Le téléphone est dans ce cas précis redoutable. Une voix donne beaucoup d'information sur une personne. C'est un peu comme la musique d'un film. Elle est indispensable pour compléter un être. Perso je les aime graves et chaudes, m^m chez une femme. La voix est pour moi bien plus importante que le physique à proprement parler. Elle est un véritable outil de séduction cool
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 5 Oct - 13:45

Ok bien d'accord, la voix fait partie de la personnalité de l'être humain et peut être en effet un outil de séduction. Beaucoup d'idylles se sont formées suite à un coup de fil ... very happy

J'ai trouvé un joli texte sur le métier d'acteur : "Faire du théâtre, c'est jouer devant les autres, pour les autres, et à la place des autres et aussi... avec les autres " (osmose entre le public et l'acteur). L'acteur doit faire passer une émotion au public et pour qu'il y arrive il ne lui suffit pas d'être , il faut qu'il fasse un travail rigoureux sur son corps et son esprit pour pouvoir transmettre l'émotion. En somme, l'effet de spontanéité se construit et celui de l'improvisation s'élabore... Et ce n'est pas si simple Yes Je pense que ça s'acquière avec le temps, du moins je l'espère ! JB possédait cet art de l'acteur à la perfection. Rappelez-vous la scène ou son visage se décompose lentement sous nos yeux dans William Pitt the Younger... fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Sam 8 Oct - 11:55

Robin
Citation :
Rappelez-vous la scène ou son visage se décompose lentement sous nos yeux dans William Pitt the Younger... fascinant.
Oh oui Robin, on se souvient... JBrett a sans doute parfois bénéficié de l'amplification de ces capacités par sa pathologie particulière, mais quel professionnel magnifique. Pathologie ou pas c'était sans nul doute un grand pro, qui plus est possédait surement une immense sensibilité qu'il mettait au service de ses personnages, sans retenus. Des prises de risques que son tempérament généreux devait percevoir comme nécessaire voire incontournable, je suppose...
Un régal pour les simples spectateurs que nous sommes, et une vie magnifique pour un être rare bounce
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Dim 9 Oct - 8:53

C'est une scène fabuleuse. La première fois que je l'ai vue j'étais bouleversée et extrêmement impressionnée. Bluffant ! ouch
Je n'ai pas une culture cinématographique encyclopédique (très très loin...) mais je n'ai jamais vu un tel degré d'interprétation chez un acteur même les plus grands. Et je pense qu'on est tous d'accord.
Pitt est l'un des meilleurs rôles de JB (hors SH) il atteint ici le sommet de son art. bravo
Bien évidemment c'est un acteur magistral d'exception qui arrive à transcender les sentiments, à nous faire vibrer, tant il est habité par son personnage.
Mais je pense aussi qu’au delà de l'interprétation, ce n'est pas donné à tout le monde. Il faut pouvoir le faire "physiquement" ! La maladie ou l'hyper sensibilité n'y sont pour rien, et pas évident que ça s'obtienne avec le temps, si on n’a pas la capacité physique de "jouer" avec ses expressions, de se transformer, arriver à déformer son visage en le contractant comme on veux. JB est vraiment doué pour ça il réussit à passer instantanément d'une expression à une autre, à se métamorphoser totalement en une seconde.
Certaines personnes arrivent mieux que d’autres à faire des grimaces ou bouger leurs sourcils ! fou Mais c’est vrai là encore, ça peut se travaille. En fait JB avec ses exercices de diction quotidiens a fait une gym du visage avant l'heure ! Rigolez pas! on connait la gym du visage comme méthode anti-âge mais elle pourrait être une formation chez les acteurs (qui n’ont pas envie de vieillir non plus d’ailleurs…). Notre visage compte une cinquantaine de muscles dont un nombre limité est sollicité et faire régulièrement des séances de "mimiques" permet de trouver d'autres expressions. C'est comme le mime: tout exprimer par son corps ! c’est un art très difficile qui demande le travail de toute une vie pour atteindre le niveau du mime Marceau ou Chaplin.
Et JB savait parfaitement utiliser son corps, son visage et sa voix comme outils d'interprétation. Ok





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Dim 9 Oct - 12:37

Dyan
Citation :
et pas évident que ça s'obtienne avec le temps, si on n’a pas la capacité physique de "jouer" avec ses expressions, de se transformer, arriver à déformer son visage en le contractant comme on veux. JB est vraiment doué pour ça il réussit à passer instantanément d'une expression à une autre, à se métamorphoser totalement en une seconde.
C'était, du moins je le croyais, le thème de l'émission que je vous avez signalé vendredi Le visage décrypté
Citation :
Grâce à ses 43 muscles faciaux, l'être humain est capable de 10 000 mimiques, dont environ 3000 porteuses de sens. C'est ce que recense dans son dictionnaire le psychologue américain Paul Ekman, réputé savoir décrypter tous les gestes et expressions, y compris ce qu'il nomme les «micro-expressions», à peine perceptibles mais révélatrices car impossibles à feindre.
Elle s'est montrée assez décevante, restant très superficielle. J'en attendais beaucoup plus en vérité.

Pour en revenir à ce que que dites je ne peux qu'être d'accord à la fois sur le fait que Pitt est une de ses meilleures interprétations mais aussi sur l’exceptionnelle mobilité et expressivité de son visage.
Pourtant, si je reconnais l'exploit, cette image m'a toujours un peu dérangée. non pas qu'elle soit invraisemblable, mais un peu.. outrée, je veux dire pour un homme, un adulte... c'est quelque chose qui revoit à l'enfance. Ceci dit, elle nous donne de ce personnage une image d'enfant qui n'a pas grandit, en pose sur ses blessures... Voilà c'est ça .Ça me dérange un peu parce que c'est trop intime. sorry
Pour le reste c 'est une merveille, et je crois avoir déjà dit que c'est pour moi ce que je trouve de meilleur avec Holmes.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Lun 10 Oct - 8:00

JB a toujours préparé son interprétation au delà du simple script. Il a donc "étudié" William Pitt dans les détails, il a découvert qu'il buvait une bouteille de porto par jour tchin-tchin que c'était un homme racé, à l'esprit brillant, physiquement décharné et épuisé, avec une voix chaude et résonante. Son interprétation est très juste, il est sobre mais bien sûr comme dans toutes ses interprétations il apporte sensibilité et émotion. Pitt n'était pas très attrayant, mais sur ce point JB n'est pas exact car il dégage un pouvoir de séduction... sans le vouloir, lol
La scène semble exagérée mais je ne pense pas. Pitt est un homme tourmenté par ses démons, luttant pour garder sa santé mentale. JB rend palpable sa douleur le conflit intérieur de cet homme torturé entre passion et raison. c'est un homme à bout qui craque littéralement sous nos yeux puis qui se reprend aussitôt.







Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6016

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mar 11 Oct - 16:54

ça tombe bien, le film de Michel Hazanavicius The Artist qui sort demain, illustre complètement nos propos.
Le pitch : Jean Dujardin incarne une vedette du cinéma muet que l'arrivée des films parlants va faire sombrer dans l'oubli.
En effet le film muet (et en noir et blanc) est surement le plus dur à réaliser, un véritable exercice de style car c'est la quintessence même d'un film, son âme sans aucun artifice, de couleurs, d'effets spéciaux... l'histoire est épurée, racontée en images par les acteurs qui doivent parvenir à tout exprimer à l'écran, par leur physionomie et leur expression corporelle. Il y a d'ailleurs beaucoup de très gros plans. Les vieux films sont oubliés maintenant depuis l'avènement de toutes les nouvelles technologies. Et c'est vrai qu'Avatar en 3D c'est pas mal !! Ils avaient un charme et tout reposait sur le jeu des acteurs, un jeu un peu outré mais nécessaire à la compréhension, ça demande un effort de concentration de la part du spectateur et ça laisse une grande place à l'imagination car on s'approprie davantage l'histoire à sa façon.
Dujardin a l'air fabuleux car il y parvient bien, il est hyper expressif et visiblement les cours de danse lui ont été bénéfique pour bouger et s'exprimer avec son corps. Bon il n'a pas encore la grâce mais il est un peu moins lourdeau rire Son prix est vraiment mérité il est de la trempe des "grands" acteurs. Sans oublier Bérénice Bejo, qui s'est complètement révélée.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Mer 12 Oct - 14:42

Moult mercis gentes damoiselles pour les belles photos de Pitt... J'en ai vu aussi de superbes dans la Galerie. Content de voir que le jeu d'acteur de Brett vous intéresse et que vous êtes conscientes du travail que ça représente. J'aime bien vos impressions et analyses "féminines". Elevé par une tripotée de femmes (mère, soeurs, cousines et j'en passe... wink ), j'ai toujours tenu grand compte de leurs opinions, jugements et ressentis. C'est un éclairage passionnant pour moi. Yes

J'ai hâte aussi de voir "The Artist" avec Dujardin. Une vraie performance d'acteur, à voir les extraits. Tu as raison sur toute la ligne Dyan quand tu parles du film muet. Une véritable école du cinéma. Je pense à Chaplin dans la scène de la danse des souliers, ou quand il dévore avec délice les lacets comme si c'était des spaghettis mdr
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Jeu 13 Oct - 9:15

Bravo Sir Robin de t'intéresser aux ressentis féminins... c'est assez rare. Généralement les hommes trouvent cela ennuyeux, compliqué.
Sans doute ton âme d'artiste t'aide-t-elle à dépasser la rusticité de la plupart de ces messieurs Ok Il faut dire que pour beaucoup ils ont "la capacité émotionnelle d'une petite cuillère" {JK Rowling) pouffe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu d'acteur de Jeremy Brett   Aujourd'hui à 15:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu d'acteur de Jeremy Brett
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Film : Le Chien des Baskerville (1988, avec Jeremy Brett)
» Jeremy Brett
» Film : Le Maître chanteur d'Appledore (1992, Jeremy Brett)
» La Boîte en carton (The Cardboard Box)
» La Ligue des rouquins (The Red-Headed League)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: JEREMY BRETT-
Répondre au sujetSauter vers: