Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 La santé de Jeremy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BRIGITTE



Inscription : 19/01/2011
Nombre de messages : 619

MessageSujet: La santé de Jeremy   Dim 29 Mai - 20:06

Frenchaccro a écrit:
Rosalie Williams. Elle aussi était unie à Jeremy par une solide amitié; elle avait été son professeur de théâtre. Sa disparition l'a non seulement profondément attristée, mais révoltée: elle en voulait aux médecins, et ma foi, elle n'avait peut-être pas tort...
Oui Frenchaccro, je pense qu'ellle n'avait pas tout à fait tort Rosalie, il est courant qu'un médicament pris au long cours perturbe ou aggrave d'autres symtômes, malheureusement.
Je sais que Jérémy avait souffert de rhumatismes articulaires aigus dans l'enfance qui provoquent des affections des valves cardiaques. Je ne sais de quoi il souffrait exactement, mais j'ai été surprise qu'il n'ait pas subi d'intervention chirurgicale ce qui est courant en France depuis de nombreuses années....... mais son cas était peut être différent.
Bien sur le lithium utilisé pour soigner sa maladie bi-polaire n'a pas arrangé les choses, je suppose

Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Dim 29 Mai - 20:08

Oui aujourd'hui c'est la fête des mères.
Il faut les choyer quand elles sont encore de ce monde, car quand ce n'est plus le cas le vide est si .. lourd. mécontent

Non BRIGITTE pas si courant que cela à cette époque là Ces interventions n'étaient pratiquées que sur des personnes parfaitement saines par ailleurs. Et m^m si Brett avait accepter cette idée, ce qui ne semblait pas être le cas, je doute qu'on aurait tenté ce genre d’intervention à savoir le "changement de valves cardiaques", sur une personne présentant de tels troubles psychiques justement parce que les médicaments sont antagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 30 Mai - 17:45

Et première exigence il faut totalement arrêter de fumer !! .... Impossible pour lui Je pense que JB n'en était malheureusement pas capable, quand il a appris qu'il avait une cardiomypathie et que la seule solution était une greffe, il a abandonné c'était au delà de ses forces. Je ne sais pas si on peut en vouloir aux médecins dans le cas de JB, ils font vraiment leur maximum mais pas de miracles.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 30 Mai - 18:07

Citation :
Et première exigence il faut totalement arrêter de fumer !! .... Impossible pour lui Je pense que JB n'en était malheureusement pas capable
Mon père aussi était un gros fumeur qui a arrêté il y a trente ans. Je ne sais pas s'il existait des moyens d'aider ces gens à cette époque là mais ce que je sais c'est qu'il l'a fait seul sans aucun substitut et que ça a été très dur alors m^m qu'il l'a voulu lui m^m, que c'était son choix.

Aujourd hui on sait que dans la cigarette existent pas mal de toxiques dont certains agissent sur la faim et la diminuent, mais aussi des antidépresseurs dont il est bien difficile de se passer quand on arrête, encore plus dans le cas de Brett. Je ne sais pas si on savait cela à cette époque, mais j'imagine que JBrett devait en avoir besoin et que le simple fait de manquer, alors qu'il n'allait pas bien, devait être insupportable, se rajoutant au reste ..
Et si une greffe cardiaque s'imposait, si on fait abstraction des difficultés des risques et des sacrifices qu'il aurait fallu faire, qu'en serait il de son métier? quelle assurance aurait voulu prendre en charge et assurer un greffé du coeur et sans assurance quel producteur aurait pris le risque d'un acteur sans assurance? Cela voulait peut être dire plus de travail, fini sa passion...
Revenir en haut Aller en bas
BRIGITTE



Inscription : 19/01/2011
Nombre de messages : 619

MessageSujet: La santé de Jeremy   Lun 30 Mai - 20:48

Et bien JBSH, je ne savais pas que Jérémy Brett était à ce stade de la cardiomyopathie et de la greffe cardiaque, en plus de ses troubles bi polaires

Je peux comprendre que fumer lui était indispensable;
Tu cites le cas de ton père qui a arrêté de fumer et c'est en effet très difficile.
J'ai un cas complètement différent dans ma famille, un oncle qui nous quitté il y a cinq ans nous laissant un grand vide. Lui seul savait qu'il était condamné à une mort rapide, et en guise de message, lui qui ne fumait plus depuis plusieurs années, avait posé un paquet de cigarettes sur la cheminée lors d'une réunion de famille.
Certains n'ont pas compris, d'autres se sont posé des questions sans se manifester et puis d'autres encore se sont indignés : comment tu recommances à fumer....etc....
en fait ces cigarettes étaient ses dernières friandises, qu'importe elles ne pouvaient pas lui faire plus de mal qu'il n'en avait déjà.
alors oui, je comprends que Jérémy Brett en avait besoin, et on ne peut que saluer sa performance d'acteur qu'il a mené jusqu'au bout de ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 31 Mai - 9:48

Coucou j'espère que vous vous y retrouvez ! Tous vos posts sont dans ce nouveau topic. Vous pouvez discuter ici de la santé de JB, sujet qui semble vous intéresser.
Mais bon pas trop de médical et de maladie quand même !

JB et la cigarette c'était un gros problème. Il a commencé à fumer à Eton à l'adolescence et EH raconte qu'il grillait 60 cigarettes pendant une journée de tournage !! Avec son problème cardiaque contracté à 16 ans, il n'aurait jamais dû fumer du tout, mais à l'époque on parlait moins des méfaits du tabac. Tout de même à la fin de sa vie, il a été traumatisé à la vue (radiologique) de ses poumons et il a vraiment essayé d'arrêter. Il avait compense avec des sucettes !! lolly mais il a définitivement repris son rythme infernal peu avant sa mort... comme tu dis Brigitte il n'avait plus rien à perdre ... c'était ses dernières friandises et sa dépendance était bien trop forte.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 31 Mai - 13:02

La prise ne charge de la dépendance n'avait pas atteint le niveau qu'elle a aujourd hui et ces gens étaient au mieux considérés comme ayant "une sale habitude". Je ne crois pas que cet homme ait eu un seul instant l'idée de ce qu'il encourrait en fumant de la sorte toute sa vie. Ce n'était pas dans l'air du temps, les cigarettes n'avaient pas la réputation qu'elle ont de nos jours, et fumer était on ne peut plus normal pour des hommes (pour les femmes c'était une autre histoire, je me souviens encore de la tête de ma grand mère voyant ma mère en prendre une un soir de Noël: une fille perdue car seul les filles "de mauvaise vie" fumaient!!!)

Pourtant il s'agit bien de dépendance, au m^m titre que n'importe quelle drogue et donc de malades qu'il faut aider et soigner. Mais ce n'était pas la façon dont ces gens étaient perçus.

J'ai fumé étant jeune comme beaucoup et j'ai arrêté à ma première grossesse. C'était très douloureux et les répercutions sur le sommeil et l'humeur pouvaient être très pénibles. Alors que cela faisait plus d'une année que je ne fumais plus je me souviens de situations ou sans prévenir dans des moments très variés, je ressentais un besoin impérieux d'une cigarette qui me venait comme ça, sans préavis... Dans ces moments là vous en voulez à la terre entière et ne supportez plus rien ni personne... terrible et ça fait mal... C'est très dur car on ne pense plus qu'à cela et on se dit qu'une simple cigarette et on serait tellement apaisé!!! Tout le monde vous dit que c'est pour votre bien être et la seule chose que vous constatez ce n'est pas le bien être, au contraire. Je n'avais jamais toussé autant que quand je ne fumais plus, un comble pour moi. C'était comme si tout mon corps me punissait de ne pas lui donner ce dont il avait tant besoin.
Je comprends qu'avec de qu'il vivait psychiquement par ailleurs, JBrett n'a pas était capable de s'arrêter, et je ne pense pas non plus que cela ait un quelconque rapport avec une faiblesse de caractère de sa part.

J'espère ne pas avoir été trop longue avec mes considérations persos...
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 1 Juin - 8:40

Eh oui maintenant on assimile la cigarette a une drogue dure et tous les messages qu'on entend sur les méfaits du tabac sont très virulents. A l'époque c'était cool de fumer. Et rappelez-vous dans l'unes de ses interviews JB raconte que fumer lui colmate les poumons et le protège contre la grippe !! confus Je sais pas où il va chercher ça ... mais il était surement pas très conscient des répercussions sur sa santé déjà fragilisée. Il a dû se rendre compte de la dépendance très forte qu'il avait réellement, quand c'était trop tard pour reculer. Surtout que psychologiquement il n'était pas en état de pouvoir s'en passer...





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
BRIGITTE



Inscription : 19/01/2011
Nombre de messages : 619

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 1 Juin - 19:17

Il n'avait pas tout à fait tort, j'ai vu un homme de 60 ans décédé de la grippe H1 N1, pas fumeur et qui avait été vacciné comme il se doit ! un désastre ...
Par contre, je connais des fumeurs (et heureusement, ils me sont très proches) qui n'ont contracté aucune maladie pulmonaire (bien sûr la BPCO habituelle..) et je leur souhaite longue vie! il n'y a pas de critères en matière de santé de nos jours.




Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Ven 3 Juin - 19:30

Logiquement JB aurait dû avoir un cancer du poumon... Le comble ou plutôt le pire c'est que ce sont bel et bien les médocs prescrits pour soigner sa maniaco-dépression qui ont aggravé sa maladie cardiaque mécontent En médecine le principe c'est le bénéfice/risque. Si on a donné ce traitement à JB c'est qu'il en avait besoin, car sa maladie bipolaire était très grave (de type 1 la forme la plus sévère) au risque de causer des dégats sur son coeur. Avec le temps les crises devenaient de plus en plus intenses et l'alternance des crises de plus en plus plus rapprochée et ça devenait invivable pour lui et son entourage.
Le traitement au lithium était indispensable mais s'avéra à double tranchant. Il arrivait à réguler son état mental pour lui permettre de vivre normalement, mais aggrava son insuffisance cardiaque de façon irréversible. Les sels de lithium entraînent des effets secondaires, et surtout peuvent être néfastes pour le coeur.
Les médecins essayaient de le soigner mais pouvaient-ils supposer que cela finisse par causer une cardiomyopathie... franchement non, c'est impossible... en fait les traitements prescrits pour ses deux pathologies se révélèrent à terme incompatibles.
On ne prescrit plus ce genre de traitement de nos jours qui a révélé tous ces effets secondaires néfastes mais à l'époque il n'y avait pas d'autre thérapeutique. Mais c'est également une dégradation de son état général





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Sam 11 Juin - 13:33

Tout de m^m cette pathologie, si dramatique par ailleurs, a du être un plus dans son travail parfois. Je ne dis pas que c'est une chance, non, ni que sans cela il n'aurait pas réussi les interprétations dont il nous a gratifié, pas du tout. Ce que je pense c'est que sans doute cela a du être un terrible boosteur quand une période high correspondait à un rôle passionné.

Le truc magnifique c'est que, apparemment, cela ne l'a pas poussé à faire de lourdes erreurs d'interprétations. Les seuls difficultés que je connaisse concernent Le secret pour laquelle EH s'est parfois plein d'envolées lyriques un peu décalées. pouffe
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Sam 11 Juin - 15:33

100% d'accord avec toi ! Les problèmes respiratoires l'entravaient physiquement dans son rôle et parfois il avait tendance à être un peu trop "théâtral" (personnellement ça ne me gêne pas). Mais c'est malheureusement vrai que cette maladie lui a permit de donner une interprétation unique. C'est très probant dans les 6 Napoléons, juste avant la révélation de sa maladie et sa dépression. C'est exceptionnel de parvenir à un tel degré d'expressivité. Le gros plan sur le visage et les yeux de Jeremy, les subtils changements d'expressions, les rapides bouleversements d'émotions. Wow ! quelle magnifique séquence.
On voit combien son émotivité tangible, hyper intense et vibrante. Son interprétation "magique", "magnétique".
Dans Number 10, je n'ai jamais vu un tel paroxysme d'interprétation et de maîtrise à la fin !
Et idem dans Rebecca ...etc....
Sa particularité psychique a compté, elle a forcément contribué à la construction de son jeu, à l'approfondissement de ses sentiments et leurs interprétations, à la connaissance de l'être humain. De cette maladie, il a su tirer les enseignements pour les transmettre avec plus d'émotion et de force que les autres.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Sam 11 Juin - 21:21

Absolument!!!
Souvent les personnes à qui il faut pardonner souvent leurs écarts, considèrent cela comme normal et en abusent. Ils sont ce que j'appelle des petites âmes. Je crois que chez lui c'était tout le contraire et que la tristesse qu'il pouvait provoquer chez les autres devait l'atteindre suffisamment pour que dans les autres moments de leur relation il se montre des plus généreux et attentif. C'est sans doute pour cela qu'il était très aimé des gens qui le côtoyaient. Seul un être profondément gentil et soucieux réagit comme cela, une grande âme.

C'est toutefois difficile d'imaginer cet être léger et virevoltant avec des problèmes cardiaques depuis toujours. J'ai lu sur ton site qu'il n'avait qu'une confiance très relative dans les médecins. Je peux comprendre au vu des prédictions catastrophiques qui ne se sont pas avérées exactes en fin de compte, tout du moins dans la majeur partie de sa vie. Qui sait si parfois cela n'a pas confirmé à certains moments un sentiment de surpuissance, de différence. Être celui qui a vaincu contre tous les pronostiques...ça doit laisser des traces dans la construction de soi chez un être romantique voire lyrique. Cet homme a vraiment eu un destin très particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Dim 12 Juin - 17:19

Itou absolument !
jbsh a écrit:
'est sans doute pour cela qu'il était très aimé des gens qui le côtoyaient. Seul un être profondément gentil et soucieux réagit comme cela, une grande âme.
Si ce n'était pas le cas, tout le monde l'aurait fui et détesté ! rire
JB se décrivait comme un grand romantique. Un homme exalté et passionné mais aussi romanesque et chimérique





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
LauryAnne



Inscription : 31/08/2011
Nombre de messages : 157
Age : 21

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Dim 4 Sep - 21:46

Je peux en ma propre experience temoigner de ce qu'a pu vivre JB. Pour se qui est des traitements aujourd'hui, je poeux affirmer qui sont toujours très insuffisants. Pour mon cas, je vie souvent des periodes depressives que des periodes maniaques...Enfin si je ne prend pas d'antidepresseur! Ceux-ci vous font devenir completement gaga et c'est la que vous passez dans des periodes maniaques...Je me souviens avoir completement pété les plombs lors de mon oral au bal de français...Comment voulez vous que j'explique a l'interrogateur ce qui m'arrivait? Le probleme des periodes de "haut" c'est que l'on se rend pas compte sur le moment de se que l'on peut faire ou dire. C'est après que l'on prend conscience et la on est dévoré par la culpabilité, on se sent nul, completement pitoyable, on a l'impression d'etre possédé par un demon qui vous ronge de l'interieur...C'est très dur à vivre! D'autant plus que je suis d'un naturel timide, alors l'après est très dur à vivre. Une amie me racontait qu'au lycée, j'etais monté sur la table du self et je m'étais mise à danser le french cancan...Et là ces fabuleux medecin qui vont de longues etudes vous disent qu'ils peuvent rien faire, les "effets indésirables de votre maladie"..Il y a t-il seulement des effets desirables à une maladie!? furax La colère qu'a pu resentir JB je la ressent aussi... Les medicaments que l'on vous donnes pour les periodes maniaques vous rendent completement KO, vous etes plus qu'une loque humaine incapable de se mouvoir! Du coup maintenant mon medecin ne me prescrit plus de medicaments car je fais une sorte de reaction allergique, mon organisme les rejetent car ils me rendent plus mal que si je n'en prenait pas..Peut- etre que c'était le cas pour JB, je ne sais pas sorry Alors maintenant, je fais fasse seule a cette maladie qui vous detruit de l'interieure, je voie mon reve de devenir commisaire sombrer peu à peu, le seul remede etant de ce faire enfermer dans un hopital ou un asil quand vous devez vraiment ingérable, a cause de medecins qui ne sont pas capables de vous prescrire les bons medicaments...

Pfiouu voilà c'est dit, sa soulage^^
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 12:02

Personne LauryAnne ne peut réellement se figurer ce que vivent ceux et celles qui sont dans ces difficultés. On ne peut qu'imaginer et compatir. Je vis actuellement des phénomènes similaires avec mon père âgé. Lui voit ses facultés l'abandonner et ne sait plus quand il peut se croire, se faire confiance, quand il hallucine et quand il vit quelque chose de réel. C'est à la fois différent et similaire. Nous discutons beaucoup tous les deux et c'est très difficile pour lui de me croire quand ce qu'il pense la réalité est si "réelle" pour lui.

Je ne sais pas si des médocs existent dans ton cas pour retrouver une vie proche de celle de tout un chacun. Mais tu as pour toi la jeunesse, la force et la connaissance de tes problèmes. C'est ce qui devrait t'aider à combattre. C'est dur à dire mais je crois profondément que toute la vie est un combat et j'ai remarqué, au grand âge où je suis arrivée, que les jeunes gens qui ont connu très tôt de telles difficultés au cours de leur jeune vie sont plus forts et plus mûrs que les autres. Ce que je peux espérer c'est que ces personnes trouvent un jour quelqu'un d'assez digne de leur confiance pour leur servir de garde fou, pour les aider à prévenir ces moments incontrôlables.amis
Revenir en haut Aller en bas
LauryAnne



Inscription : 31/08/2011
Nombre de messages : 157
Age : 21

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 13:44

Je t'avouerais que en parler à vous c'est plus facile car vous savez un minimum de se dont je parle du fait de Jeremy, mais cependant, malgrés le fait que j'ai des amis extraordinaire, j'ai honte de leur parler de ma maladie et ils me considerent comme une exenctrique lunatique se qui est l'opposé de ma vrai personnalité. J'ai peur qu'ils ne comprennent pas et que je n'arrive pas à trouver les mots pour leur expliquer, pour ne pas qu'ils croient que je suis folle!Du coup quand je sens que je commence à déraper si j'en est conscience, je me replie sur moi meme se qui me permet parfois d'éviter que des incidents facheux se produisent. Il faudra bien pourtant que je leur disent un jour mais je ne pense pas etre assez courageuse pour le faire, ni dans qu'elle circonstance le faire!
Je suis sincerement navrée pour ton pere, j'espere du fond du coeur que pour lui et sa famille il y a une quelconque possibilité de retablissement love
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1175

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 14:55

Hello! je compatis totalement moi aussi à ton cas, petite LauryAnne. Cette sorte de disfontionnement physiologique et psychologique doit être très dur à supporter et, pour ton entourage, cela doit générer pas mal d'angoisses et de problèmes, dont tu dois te sentir + ou - responsable, ce qui n'arrange rien ! cry

Mais, pour moi, une chose est sûre, et me parait essentielle : tu ne dois absolument pas te replier sur toi-même comme tu le fais. Si je peux me permettre un conseil, c'est de mettre au courant tes amis proches de ta situation et de tes difficultés. Ils comprendront, j'en suis certaine, et se montreront envers toi plus gentils et tolérants. Cela dissipera tout malentendu. Il te faut avoir du courage pour avouer ton handicap, mais tu ne le regretteras pas et cela soulagera tout ton être. Une libération en quelque sorte ! Yes ça en vaut la peine. A+
Revenir en haut Aller en bas
LauryAnne



Inscription : 31/08/2011
Nombre de messages : 157
Age : 21

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 15:03

Je te remercie beaucoup yodaline, sa me fait du bien de pouvoir en parler! Tu a raison, je vais suivre ton conseil, je pense que je vais leur en parler!
Je pense que pour moi le pire ce n'est pas a proprement parlé d'avoir des comportement bizarre avec mes amis, c'est surtout envers les autres eleves du lycées, les professeurs, qui ne me connaissant pas et jugent sur se qu'ils peuvent voir ! Je peux pas mettre tout le lycée au courant et attendre d'eux qu'ils comprennent! J'ai eu la chance l'année derniere d'avoir les même profs que ceux que j'avais en seconde, donc ils savaient et ils comprennaient, mais je n'est pas envie que d'autres ^personnes soient au courant, car apres en leur presence je me sens un peu mal a l'aise et honteuse, les gens on trop tendance à juger sur l'apparence!

Merci beaucoup en tout cas cœur
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 17:28

Tout fonctionnaire est lié par le secret professionnel. C'est une règle absolue.

Ton chef d'établissement devrait être mis partiellement au courant de tes difficultés en la présence de tes parents. Il t'expliquerait sans doute que tu n'as aucune honte à avoir, aucune gène, que leur travail, ce pour quoi ils se lèvent chaque matin, consiste à mettre en place ce qui est nécessaire à l'accomplissement de chaque cursus, dans la mesure de leurs moyens.
Il ne pourra pas régler tes problèmes, mais ce jugement que tu crains à juste titre tu le subis déjà et dans tous les cas, en particulier des individus au point de vue rétréci, à la vue basse. Tes difficultés sont qualifiées par monsieur et madame tout le monde de "saute d'humeur" imputable à quelqu'un qui se refuse à faire l'effort nécessaire pour se dominer.
Éclairer ton chef d'établissement sur la réalité de ta situation, en toute confidentialité et en présence de tes parents, ferait taire ces imbéciles et diminuerait le "coefficient bobine". Les enseignants ne sont pas des êtres à part, et malheureusement leurs jugements sont aussi imprégnés de leurs ressentis. S'il est négatif, cela ne peut pas réussir à l'enfant!
Je ne vois pas pourquoi tu te prives de tes droits à un regard différencié, auquel doit avoir droit chacun de nous. Rien n'est de ton fait et tu es la première à en récolter les difficultés. Mais ce n'est que mon avis
Courage love
Revenir en haut Aller en bas
LauryAnne



Inscription : 31/08/2011
Nombre de messages : 157
Age : 21

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 5 Sep - 18:00

Il me semble d'après se que vous dites que la meilleure chose que je puisse faire c'est de mettre au courant les personnes qui m'entourent. De ce fait je vais suivre vos conseils !
Je peux t'assurer que les profs meme s'ils sont des fonctionnaires de l'Etat, ils ne se genent pas pour se parler entre eux de "secrets professionnels" si je puis m'exprimer ainsi, et après sa se transforme en "rumeurs de couloirs" comme ils le disent eux meme si joliment...Enfin, j'ai deja assez de poid sur les epaules, pas la peine de me rajouter ce des imbéciles!
Milles merci encore une fois :)
Revenir en haut Aller en bas
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1581

MessageSujet: l    Lun 5 Sep - 18:26

oh la la... heureusement que Dyan n'a encore rien vue, mais toutes les trois vous êtes en total hors sujet Aïe Aîe Aïe ... rappelez vous le titre du sujet "La santé de jEREMY"... Fallait aller dans "BLA BLA "à mon avis et après dans "Flood". .. ça fait rien, moi je vais dire une chose : oui, faut parler. JB n'a pas fait silence sur son état quand il a connu le nnom de sa maladie. Il est même intervenu dans une conférence, je crois, ou dans un congrès médical, pour parler de la maniaco-depression en public et donner des informations et des conseils. c'est courageux. amis
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 6 Sep - 15:32

En effet Tidou, je vois ça !!! Merci d'être intervenue.
On jurerait une Marie bis, c'est incroyable ! Si tu as lu ses posts sur le forums LauryAnne, ils sont clonés avec les tiens ! Mais beaucoup de fans de JB sont bipolaires ou de tendance. On peut comprendre qu'étant concernés l'interêt est accru. On s'en rend compte sur les forums anglais où il y en a énormément, à croire que ça sert de psychothérapie ou "Allo docteur ?" pouffe On peut lire beaucoup de remerciements à JB pour ce qu'il a fait et l'aide qu'il a apporté etc... Apparemment il a contribué à les aider avec sa philosophie positive de la vie et son acceptation de sa situation.
C'est vrai JB a parlé de sa maniaco-dépression à la fin de sa vie par générosité envers les autres, pour pouvoir les aider et leur rendre service. De par sa nature, c'était un être assez secret et pudique, traits que j'apprécie, et il parlait très peu de ses problèmes.
Avec lui tout allait toujours bien même dans les cas critiques razz C'est la meilleure méthode à suivre cool Bravo Jeremy cœur





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Bowhead Whale



Inscription : 10/11/2009
Nombre de messages : 525
Age : 39

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 14 Fév - 22:26

Que JB était incapable de se passer de fumer, je ne l'approuve pas, bien sûr, mais je le comprends un peu: j'ai moi-même un problème avec la suralimentation. Quand j'étais en parfaite santé, je n'avais aucun problème de ce côté-là; c'est quand j suis tombée malade et que j'ai commencé à être médicamentée que tout a basculer. Et pour cause: mes médicaments ne font pas que rééquiliber mon système nerveux, ils augmentent considérablement mon appétit et me font prendre du poids. Bon, depuis le 8 janvier, je me suis mise à la diète et j'ai perdu deux livres. Mais j'avoue que c'est très difficile, car, à cause de ma médication, j'ai maintenant de la difficulté à reconnaître mes signes de satiété. Comme si ce n'était pas assez, mes menstruations me donnent des chutes de fer et de sucre, ce qui me donne des rages de chocolat noir. Bon, j'ai ajouté les épinards à mon alimentation (ET J'AI DÉCOUVERT QUE J'ADORAIS LES ÉPINARDS EN BOÎTE! SANS BLAGUE, C'EST VRAI!) smile , ce qui m'aide beaucoup à contrôler mes rages de chocolat noir quand je n'ai pas de menstruations. fan Mais quand j'ai mes règles, rien n'y fait, j'éprouve de grandes rages de chocolat noir. roll C'est sans doute à cause de cela que mon poids ne baisse pas vite. Alors, quand je pense à JB qui smblait avoir des "rages de cigarettes", je compare cela à mes "rages de chocolat noir". Personne ne peut m'approuver dans mes rages de chocolat noir, comme personne ne peut approuver JB dans ses rages de cigarettes. Mais sa dépendance est de même nature que la mienne, je pense. Non? Détective
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 15 Fév - 15:35

Souvent une addiction est le signe d'un besoin de "béquille" (pardon mais là le mot que j'aimerais ne vient pas..) Si tu manques de fer et autre, il existe des médocs qui peuvent aider sans les conséquences en terme de poids... mais le chocolat ou la cigarettes apportent d'autres choses qui manquent sans doute...
C'est très difficile de te répondre, car on peut vite tomber dans l'intrusion, mais je crois qu'il faut détecter vraiment les besoins réels quels qu'ils soient... et surtout ne va pas t'imaginer que je suis une de ces femmes qui maitrisent tout et qui ne savent pas ce que c'est que ce genre de combat... non Le plus difficile est de déterminer où finit le besoin métabolique et où commence celui qui est purement psychique. Bon courage!
Hello!
Revenir en haut Aller en bas
Bowhead Whale



Inscription : 10/11/2009
Nombre de messages : 525
Age : 39

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 15 Fév - 20:00

jbsh a écrit:
Souvent une addiction est le signe d'un besoin de "béquille" (pardon mais là le mot que j'aimerais ne vient pas..) Si tu manques de fer et autre, il existe des médocs qui peuvent aider sans les conséquences en terme de poids... mais le chocolat ou la cigarettes apportent d'autres choses qui manquent sans doute...
C'est très difficile de te répondre, car on peut vite tomber dans l'intrusion, mais je crois qu'il faut détecter vraiment les besoins réels quels qu'ils soient... et surtout ne va pas t'imaginer que je suis une de ces femmes qui maitrisent tout et qui ne savent pas ce que c'est que ce genre de combat... non Le plus difficile est de déterminer où finit le besoin métabolique et où commence celui qui est purement psychique. Bon courage!
Hello!

Ne t'inquiète pas pour le mot "béquille", c'est un terme très approprié quand même. cool Mais c'est vrai qu'il est difficile de déterminer où finit le besoin vital et où commence la dépendance. Oui, le fait que mes rages soient de chocolat noir (et non pas de chocolat au lait, qui me laisse plus indifférente) et pas de crème glacée, par exemple, montre bien plus une carence en fer et en antioxydant que de calcium (quelqu'un qui serait "dépendant" de la crème glacée, on pourrait se poser la question sur ses manques possibles de calcium). Le fait que mes rages de chocolat noir se montrent surtout durant mes règles semble prouver un certain problème métabolique. Mais il me semble que je pourrais satisfaire ce besoin vital sans mettre mon poids en danger! attristé

Il faut dire que je raffole également des fruits, mes préférés étant les poires, surtout si elles sont bien jaunes (j'aime aussi les pommes de marque Cortland, Gala, Rouge Del et Empire). Mais là aussi, je dois faire attention de ne pas abuser: si je mange trop de pommes et de poires, l'émail de mes dents s'effrite et je souffre alors d'une terrible sensibilité dentaire (à cause de l'acidité). Encore une fois, cette folie des fruits me rend presque insensible aux épidemies de rhume (j'ai de la vitamine en masse), mais de là à mettre mon émail dentaire en danger...

Il faudrait que je mette absolument le doigt sur ce qui "cloche" dans ma vie pour contrer ces "rages". Je souffre de suralimentation, c'est certain! Mais je me demande bien comment guérir de cela sans retomber dans l'enfer de l'anorexie, comme en 1989... Détective
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1175

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 15 Fév - 21:01

Hello! Bowhead Whale, contente de te revoir sur le fofo, mais attristée de voir que tu affrontes de sérieux problèmes... attristé Comme jbsh, je pense qu'il te faudrait plutôt voir un peu du côté psychisme. Ces "rages de chocolat noir" (et c'est vrai que c'est bien bon...) qui se produisent à certains moments de ton cycle féminin me semblent simplement être la manifestation d'un besoin de tendresse et d'amour. De même le besoin de fumer correspond à un manque chez la personne qui fume : manque de confiance en soi, peur du stress, besoin de s'affirmer, envie d'autre chose dans sa vie, insatisfaction , besoin de se calmer, d'oublier... que sais-je ? On commence par y trouver une aide , un certain réconfort, mais après on ne peut plus s'en passer et c'est là que se trouve le danger. Pourquoi Jeremy fumait-il tant à une époque ? Il y a surement une réponse.

Je pense qu'il faut que tu te fasses aider. Surtout ne pas rester seule dans son coin. Je suis sûre que Jeremy saurait trouver les mots qu'il faudrait pour te réconforter. Courage. A+
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Jeu 16 Fév - 12:15

De ce dont je me souviens de mes cours il semblerait que bon nombre de troubles alimentaires viennent directement de la petite enfance. Si c'est le cas, et seulement si c'est le cas, tu pourras difficilement régler le problème seule, j'en ai peur. Mais il ne faut pas attendre d un psy qu'il te guérisse, comme un doc peut le faire avec un traitement. La seule chose qu'il puisse faire c'est t'aider à entrevoir des réponses auxquelles tu n'as pas encore penser ou à te confirmer que tu n'es pas totalement responsable. Mais le vrai boulot on le fait soi m^m un peu comme tout dans la vie. Malheureusement il faut le bon moment avec la bonne personne et en France des gros moyens financiers....
Je rejoins assez Yodaline.
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Ven 17 Fév - 7:42

Bon c'est très intéressant tout ça, mais bien sûr vous savez pertinemment que c'est totalement hors sujet
Argh pov'admin que je suis ... attristé
Merci Yodaline d'avoir tenter l'effort de relancer sur Jeremy et son addiction à la cigarette...

Jeremy a commencé à fumer vers 16 ans quand il était à Eton. Pour "faire comme tout le monde". Tous ces copains fumaient et à l'époque on parlait pas vraiment des méfaits du tabac. En fait c'est toujours pareil de nos jours tu passes pour un ringard si tu sais pas fumer et malheureusement les filles fument davantage que les mecs, malgré tous les messages qu'on peut faire.
Bref, JB était aussi éloigné de sa famille et se retrouvait seul, souvent mis à l'écart à cause de son défaut d'élocution et sa dyslexie. Des problèmes très complexant et minant psychologiquement. La cigarette est une échappatoire qui permet de combler un gros vide, un manque affectif, également se donner confiance en soi et s'affirmer par rapport aux autres. Et dès que JB allait mal il fumait de plus belle (EH avait dit qu'il grillait 60 cigarettes par jour !!!) c'est clair que ça traduit un sentiment de mal être et de stress infernal. C'était le cas après la mort de Joan et son rôle de Holmes qu'il a mis très longtemps à controler.
Malheureusement quand l'addiction est devenue un besoin physiologique (vital pour les fumeurs eux mêmes) c'est trop tard pour arrêter. JB n'a jamais pu mêem quand il était très malade à la fin de sa vie, il a essayé un temps (ordre des médecins) puis a jeté l'éponge, là aussi un acte désespéré qu'il a comblé en refumant... un cercle infernal et parfois mortel cry





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Ven 17 Fév - 8:43

Mon père, plus âgé que ne le serait JB, fumait aussi pas mal, ayant commencé jeune lui aussi. Je me souviens que, pour des raisons qui me sont toujours restée inconnues, il a décidé d'arrêter à 50ans. De rudes moments pour lui et pour nous, son humeur s'en ressentant particulièrement à cette époque, sans compter qu'il a beaucoup grossi durant cette période... Mais il l'a fait et tout seul. Heureusement de nos jours il existe des aides médicales qui permettent un sevrage moins douloureux, moins douloureux seulement... mais ça aide... Tout de m^m on n'en ait toujours pas au point de donner à ces gens un peu de soutien psy...et c'est bien dommage! mécontent
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1175

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Ven 17 Fév - 19:15

Hello! Eh oui, je suis bien consciente qu'on flirte souvent avec le hors sujet et, pour revenir au présent topic "La Santé de Jeremy", (et non pas la nôtre !!!! wink démoniaque) , il se trouve que je suis tombée hier sur un petit article consacré à la maladie bipolaire. Il parait qu'on compte plus de 600.000 personnes en France atteintes de ce trouble et que les pathologies maniaco-dépressives sont en progression alors qu'elles demeurent encore très mal connues d'où la grande détresse des malades et le grand désarroi de leurs proches. sad

L'article décrit bien cette alternance de phases d'excitation, voire d'euphorie, avec des moments de grande dépression, qui, dans des cas sévères, peuvent aller jusqu'au suicide ! attristé Des psychiatres en collaboration avec des patients viennent de publier un ouvrage intitulé "Apprendre à vivre avec des troublles bipolaires " Malheureusement l'article ne dit pas où on peut le trouver. Evidemment trop tard pour Jeremy, mais une aide sûrement précieuse pour ceux qui souffrent de ce trouble aujourd'hui. Jeremy qui ,avant sa mort, a essayé de soutenir les malades bipolaires en leur parlant de sa propre expérience, aurait plébiscité cet ouvrage. Ok A+
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Sam 18 Fév - 8:14

JB a été très courageux à la fin de sa vie en voulant témoigner sur sa maladie.
Il souffrait de maniaco dépression de type 1, qui est la forme la plus grave et la plus "débilitante" (c'est malheureusement le terme).
Il faut se remettre dans le contexte de l'époque, peu de gens connaissaient la maladie bipolaire, en fait la majorité l'ignorait, c'était un sujet tabou car on la considérait comme une maladie mentale.
Donc difficile d'en parler au grand public en tant que personne directement concernée quand on est un acteur célèbre.
Mais il l'a fait sur BBC Radio Four en aout 1995 à peine quelques semaines avnat sa mort...
C'était surement un pas pénible à franchir pour lui, car JB n'aimait pas parler de ses propres problèmes. Malgré son exubérance et sa loquacité il restait très pudique. J'imagine que ça lui a coûté un gros effort de tout révéler ouvertement. Heureusement il était soutenu par des associations et des malades. Il l'a fait pour les autres pour essayer de les aider, de dédramatiser le sujet. Et de fait on en a davantage parlé.
C'est grâce à des gens comme lui et des témoignages qui marquent le public et le sensibilise que les choses avancent.
Maintenant c'est différent et c'est mêem plutôt l'inverse, les gens ont tendance à tout (parfois trop...) raconter, et des trucs hyper intimes et assez limite.






Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1581

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Dim 19 Fév - 20:34

bravo Dyan, j'suis total d'accord avec ce que tu dis. Sûr que lui ,qui ne se plaigneait jamais , a du avoir du mal à parler de ses troubles devant un public. Brr, quelle épreuve ! pale Faut être coiurageux et généreux. Encore deux bonnes raisons pour l'aimer cœur

j'aime bien ta video, maisj'y comprends couic ! désolé ce srait chouette d'avoir la traduc. pense tu pouvoir le faire ? sinon, tant pis, te donnes pas trop de mal amis
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 21 Fév - 8:15

Argh j'aimerais bien mais ça me semble difficile. Le son est malheureusement totalement pourri colère Il y a un fond de bruits parasites et le problème c'est aussi la voix de Jeremy, par moment elle est si faible que ce n'est plus qu'un souffle et on n'entends quasiment plus rien désolé Certains mots sont inaudibles on peut juste deviner globalement ce qu'il dit, mais pour le mot à mot... C'est très difficile mais pas impossible, peut être que j'essaierai un jour ou si un volontaire veut se lancer dans le décryptage ???





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mar 21 Fév - 13:38

Cet homme connaissait ses maladies mental et cardiaque. Il savait que dans les deux cas c'était incurable, et à moins d'être aveugle, au sens ou son psychisme ne l'y autorisait pas, il devait savoir qu'il était en sursis permanent et qu'à tous moments il pouvait disparaitre. C'est en soi suffisamment stressant pour qu'une intervention propre à aider autrui soit relativement moins importante et surtout offre une ultime possibilité d'être utile à quelque chose, à qulequ'un... Je pense que cela peut avoir été plus aisé dans ces conditions. Si je me mets à sa place je crois que je me serais dit "si cela ne sers ne serait-ce qu'à une seule personne, l'aidant à réaliser, à se déculpabiliser, à se soigner.. alors ça vaut le coup!" Plus que beaucoup il semble avoir été quelqu'un capable de se mettre à la place des autres!
Je suis persuadée qu'au fond de lui il devait penser depuis longtemps qu'il n'était pas une personne "normale", ce n’était pas quelqu'un de stupide et il était suffisamment sensible pour se poser des questions sur lui ^m. Et je crois vraiment qu'il aurait peut être moins bien joué en le sachant et en se soignant mais aussi qu'il se serait senti moins coupable. On doit se sentir très coupable de ces sautes d'humeur perpétuelles et incontrôlables, et ce depuis presque toujours...
Quelques raisons d’appréhender cette interventions, oui mais beaucoup de raisons de s'y soumettre. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Mer 22 Fév - 7:54

Jeremy était d'un tempéremment altruiste et soucieux des autres. Ce qui l'a beaucoup fait souffrir dans sa maladie, c'est justement de faire souffrir les autres.
Dans ce genre de pathologie où le malade perd le contrôle à un moment puis revient à la normale, le sentiment de culpabilité est énorme. On sait qu'on a pu mal se comporter, qu'on a pu tenir des propos méchants ou agressifs, qu'on a véxé les autres... On devient quelqu'un d'autre (comme Jekill et Hyde), on ne contrôle plus rien et on ne peut rien y faire. Les proches sont très impliqués car ils sont aux premières loges face à une situation très dure à gérer et à accepter.
Jeremy a énormément culpabilisé.
Je pense que c'était aussi dans son caractère et surement son éducation. Vis à vis de son homosexualité et de son mariage avec Anna Massey, il culpabilisait à mort. Là aussi il craignait de trop faire souffrir sa femme et de n'avoir pas été à la hauteur de ses espérances.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: La déclaration télévisée de Jeremy   Dim 11 Mar - 22:09

Une amie québécoise (son pseudo sur ce forum et sur celui de la SSHF: jbam) a écouté puis transcrit pour moi la déclaration de Jeremy. On lui dit bravo ! C'était très difficile, la voix de Jeremy étant parfois presque inaudible.
J'ai mis le texte en français, et voici:
" J'ai commencé ma carrière d'acteur par le théâtre de répertoire et, au fil du temps, j'ai joué dans de nombreuses pièces à Londres, à New-York et au National Theatre sous la bannière de Laurence Olivier. Pourquoi est-ce que je vous dis cela, pour signaler quelle bonne cause?
Parce que l'oeuvre caritative de la semaine est l'Association contre la Maniaco-Dépression, et que moi-même, j'ai été diagnostiqué comme maniaco-dépressif; je sais donc de quoi je parle et j'ai besoin de vous rappeler que j'ai réussi ma carrière d'acteur avant d'admettre que je suis atteint d'une maladie mentale grave.
La maniaco-dépression est une maladie mentale sévère qui cause des changements d'humeur excessifs, avec des oscillations allant de la dépression extrême à la grande exaltation et à l'hyperactivité. Ces oscillations sont totalement différentes de la série d'humeurs allant de l'abattement du Lundi matin à l'euphorie que la plupart des gens connaissent et comprennent.
Dans la phase maniaque, les gens auront une énergie et une activité folles, ils n'arriveront pas à dormir à cause du flux rapide de leurs idées, ils dépenseront de l'argent de manière irrationnelle, auront des hallucinations, et perdront contact avec la réalité. Personnellement, j'ai fait des choses extrêmement gênantes et destructrices dans des "périodes hautes".
Lorsqu'on est cliniquement déprimé, on a des crises de panique, peu ou pas d'énergie, et des pensées suicidaires. Une personne sur sept atteinte de maniaco-dépression non traitée se suicidera. Et un pour cent de la population est atteint par cette maladie.
Elle peut être éprouvante pour la famille, les amis, les employeurs, et peut conduire à l'isolement, au chômage, à la perte du domicile et à la ruine.
Lorsque j'ai été admis au Maudsley Hospital en 1986, j'étais tellement perturbé que je ne pouvais me relier à rien ni à personne autour de moi. Tout ce que je pouvais faire, c'était de rester étendu à plat-ventre, les poings serrés sur mon visage. Je crois que je me débats contre cette maladie depuis beaucoup plus de temps que je n'aimerais le croire. Mais étant membre d'une profession où c'est un atout d'être un peu fou, mes changements d'humeur ont été tolérés beaucoup plus volontiers que si j'avais travaillé dans une banque ou une école. Et c'est mon succès qui me donne le courage de reconnaître publiquement que j'ai cette maladie, afin d'encourager les autres.
Elle ne m'a pas empêché de travailler et de mener une vie bien remplie et réussie. C'est une maladie qui peut être traitée, contrôlée, et entre deux accès les gens vont bien.
Si quelque chose dans tout cela vous semble familier, prenez un rendez-vous avec votre généraliste, et contactez l'Association contre la Maniaco-Dépression. C'est l'Organisation nationale d'entraide pour les maniaco-dépressifs. C'est une organisation remarquable, car ce sont en grande partie des gens dans la même situation qui la font fonctionner, par conséquent, ils savent vraiment comment aider. Il y a 116 groupes dans le Royaume-Uni qui peuvent offrir un soutien, des informations, de la documentation, et la possibilité de rencontrer des personnes dans une situation similaire. Vous vous ferez des amis et apprendrez à mieux connaître la maladie dans votre groupe d'entraide. Mais l'oeuvre veut mettre sur pied beaucoup plus de groupes. C'est un excellent moyen d'aider les gens à s'aider eux-mêmes et à aider les autres. Mettre sur pied et faire fonctionner un groupe coûte presque 500 livres par an . Votre donation peut constituer une contribution significative à ce travail. Vous pouvez faire une donation en utilisant les principales cartes de crédit maintenant ou écrire à l'Association. (adresse). Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6022

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 12 Mar - 17:41

C'est fabuleux French je n'en reviens pas ouch un cadeau tombé du ciel !
Remercie de tout coeur ton amie jbam pour ce qu'elle a réussi à faire, car avec la gêne pour entendre JB c'est un exploit, j'imagine la difficulté et le temps passé... Un travail laborieux pour un résultar génial ! Bravo Merci
Je pense pas que ça pose pas de problème si je place cette traduction dans mon site à côté de la vidéo, puisqu'elle est postée ici ? ça va être super ! Yes
Je suis très impatiente de le faire, mais donne moi quand même ton aval avant Ok





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Lun 12 Mar - 19:00

Génial!!! Je suis vraiment ravie de lire ce texte et ça fait du bien d entendre cet homme parler de lui avec autant de lucidité et d'apaisement. Un immense bravo à ton amie, French et surtout Merci Ok
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La santé de Jeremy   Aujourd'hui à 12:51

Revenir en haut Aller en bas
 
La santé de Jeremy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Film : Le Chien des Baskerville (1988, avec Jeremy Brett)
» Votre santé, vos maladies, vos problèmes
» Fumer est dangereux pour votre santé >>>
» La musice, un danger pour la santé?
» Faux plafond en plâtre et santé

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: JEREMY BRETT-
Répondre au sujetSauter vers: