Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 2 Sep - 9:00

news On se rappelle que les ayants-droits de Sir Conan Doyle ont donné leur accord pour que soit lancé une suite aux enquêtes du fameux détective. En définitive, c'est le scénariste et auteur britannique, Anthony HOROWITZ qui a été retenu et a accepté de relever le défi. Un sacré défi en effet ! Holmes Il s'est engagé à écrire "un mystère de premier choix pour le public actuel tout en gardant l'esprit de l'original... " (dixit l'auteur)

Dans un article paru le 18 Aout dans l'Express, Delphine Peras nous rappelle que ce n'est pas un évènement inédit. Déjà les héritiers de Margaret Mitchell ou de Ian Fleming, auteur de James Bond, ont agi de même. C'est sûr que quand un personnage de cette notoriété et qui connait un tel succès planétaire disparait, on n'a qu'une envie que ça continue !
Elle nous apprend que le titre du premier épisode sera "La Maison de Soie" (The House of Silk), un joli titre qui promet, et qu'il sortira en librairie le 1er Novembre en Angleterre et le 3 Novembre dans le reste du monde.
En France, l'éditeur est Calmann-Levy. Déjà sur internet on peut passer commande du livre. A s'offrir pour les fêtes de fin d'année... mais on n'est pas obligé d'attendre si longtemps ni d'avoir une raison, c'est un bouquin à s'offrir de toutes façons big smile franchement faut pas le rater ! Je suis vraiment curieuse et impatiente. C'est pas évident d'éviter le pastiche tout en collant complètement à l'esprit doylien, en ayant de bonnes idées et un bon style ! Détective

Voici le lien de l'article:
L'express

Et c'est déjà en prévente sur amazon:
Sherlock Holmes - la Maison de Soie sur AMAZON





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 4 Nov - 19:18

Sortait hier le fameux livre d'Anthony Horrowitz "La maison de soie". Je viens de l'acheter fan et j'ai lu le prologue et le premier chapitre. Cela me laisse augurer de bons moments, mais je ne vendrai pas la peau de l'ours qui trône devant la cheminée de Holmes avant de l'avoir attrapé. Ne sachant pas qui dans le fofo est inscrit à la SSHF, je vous fait un copié collé de ce que j'avais dans mon espace membre.



Reportage : La sortie de “La Maison de soie en France
La SSHF/Franco-Midland a le plaisir de vous proposer cet article d'un étudiant d'une grande école de journalisme française, réalisé le jour de la sortie du livre d'Horowitz. Un reportage dans les librairies et au siège de la SSHF...

Le dernier tome des aventures de Sherlock Holmes, La Maison de Soie, sort aujourd’hui en Europe et aux Etats-Unis. Écrite par Anthony Horowitz, cette suite des tribulations du plus célèbre détective anglais jouit de l’approbation des ayants droit de Conan Doyle, réunis dans la « Conan Doyle Estate ». Ce lancement en fanfare pourrait cacher une stratégie d’acquisition de droits privés par les héritiers de l’écrivain.

Auteur de jeunesse reconnu, l’auteur américain Anthony Horowitz poursuit les aventures de Sherlock Holmes dans La Maison de Soie. Pour la première fois dans l’histoire de la saga, ce tome connaît une sortie mondiale. La première suite « officielle » des aventures de Sherlock Holmes suscite donc gorges chaudes et attentes de la part des adeptes. En France, le groupe Hachette compte créer l’événement : Anthony Horowitz s’est rendu la semaine dernière au siège parisien de la maison d’édition, qui publiera la traduction française de l’œuvre à la fois chez Calman-Lévy et Hachette Jeunesse.

Si la Fnac et Gibert Joseph suivent de près cette sortie, ils en nuancent toutefois la portée « historique ». Selon Jérôme Charnay, responsable du rayon Policier à la librairie Gibert Joseph (Paris 6e), « les nouveaux Sherlock Holmes ne sont pas rares, des dizaines de pastiches sortent chaque année », comme Les aventures alsaciennes de Sherlock Holmes, publiées en octobre aux éditions du Verger. Pour lui, « c’est 100% marketing », tant au niveau du choix de l’auteur que des publics visés par Hachette. Pour son rayon, Jérôme Charnay a commandé quinze exemplaires de La Maison de Soie. « Pour une telle sortie, c’est normal, explique-t-il, et cela laisse tout de même le temps de se retourner en observant les premières ventes. »

Julie Henry, attaché de presse de la Fnac, insiste également sur le fait que « rien d’événementiel ne sera organisé » par la chaîne de magasins, comme c’était le cas pour Harry Potter ou Narnia. « Il faut noter, ajoute-t-elle, que nous le mettons tout de même dans notre catalogue de Noël, sur lequel nous effectuons un travail de sélection important ». Quant aux petites librairies, elles ne semblent pas avoir été la cible des représentants d’Hachette. Dominique Gaultier, de la librairie du Dilettante, et Danièle Naret, de la librairie de l’Escalier - dans le 6e arrondissement de Paris -, disent ne plus recevoir de listes par les représentants de la maison d’édition, et doivent se tenir au courant eux-mêmes des sorties littéraires.

Président et fondateur de la société Sherlock Holmes de France, Thierry Saint-Joanis apporte un éclairage plus en profondeur de cette opération de communication. Cet éminent holmésien souligne particulièrement les batailles juridiques autour des droits qui régissent l’utilisation des personnages de Conan Doyle. « Pour le moment, tous les personnages de Sherlock Holmes sont de droit public, déclare-t-il, mais on assiste depuis vingt ou trente ans à la remise en marche du phénomène de trademark (franchise ndlr). » Il dénonce ainsi « l’intox » des nombreux ayants droit réclamant des royalties sur l’utilisation de Sherlock Holmes, Watson ou les Baskerville. Ce qui n’empêche pas certains éditeurs ou producteurs de céder aux demandes des héritiers proclamés de Conan Doyle.

Pour Thierry Saint-Joanis, l’approbation de La Maison de Soie par la Conan Doyle Estate représente au mieux un « label de qualité ». Il pousse même son analyse plus loin : « Aujourd’hui, on ne peut relancer de droits sur un personnage de droit public que si l’on arrive à prouver qu’on est celui qui fait vivre ce personnage. » Ainsi, si La Maison de Soie permettait à la Conan Doyle Estate d’acquérir une position dominante sur Sherlock Holmes, elle pourrait en profiter pour réclamer des droits sur toutes ses utilisations en littérature.

Emile Rabaté (Etudiant en journalisme au Celsa)
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 10:47

belette2911 a écrit:
Sortait hier le fameux livre d'Anthony Horrowitz "La maison de soie". Je viens de l'acheter fan et j'ai lu le prologue et le premier chapitre.
Tu l'as déjà ! cool je l'ai commandé sur amazon, maintenant reste à le recevoir, j'espère le trouver dans la boite aux lettres à mon retour ! On pourra en parler par la suite. J'espère que plusieurs l'auront lu dans le fofo study
Non je suis pas inscrite à la SSHF alors merci pour ton copié/collé Ok ...un peu juridique mais qui explique tous ces problèmes de droit et de "succession" à ACD.
J'avais déjà lu des articles et arguments à ce sujet, ce problème de droits est passablement compliqué. Beaucoup de pasticheurs peuvent écrire ce qu'ils veulent et inventer une suite au Canon, là bien sûr c'est officialisé et d'après ce que tu dis, ça semble prometteur. Par contre l'auteur se doit de respecter le style à la lettre et d'imaginer à la manière de ACD, c'est le plus dur pour un écrivain, ne pas se permettre d'être trop soi même et rester dans les rails.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 10:55

J'en suis à la page 100 (pas su lire plus, mon homme m'a interrompu 36000 fois ! fou ) mais le style est doylien ! J'avais déjà eu cette sensation en lisant "le prisonnier de l'île du diable" et qui faisait référence à votre affaire Dreyfus.

Le livre respecte l'œuvre originale et je te dirai quoi plus tard. J'ai eu du bol, j'étais passée dans un grand magasin (dont je ne citerai pas le nom) qui vend des livres et une vendeuse m'annonce que le livre est arrivé, mais pas encore sortit des cartons... cry Je poursuis ma route dans le magasin et alors que j'étais dans le rayon des BD, que vois-je ? La vendeuse qui arrive dans mon dos et qui me tend LE livre ! Elle avait soulevé le couvercle d'une caisse et était tombée dessus. Là-dessus, elle m'avait cherché et trouvé... Bravo

De toute manière, dès que je l'ai lu je rédigerai une critique pour la SSHF et pour le fofo. Je me doutais que toutes et tous n'étiez pas adhérent à la SSHF, moi, je mange à tous les râteliers... rire
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 15:02

Oh l'horreur sans nom dans le JT de 13h, ce 6/11/2011 et présenté par Chazal... elle nous parle de "la maison de soie" de Horowitz et voilà ti pas qu'elle nous sort que cela fait.... plus de cent ans que rien n'a été écrit sur Sherlock Holmes !!!!

Oui, vous avez bien lu, ils font l'impasse sur les milliers de pastiches et d'apocryphes consacrés à notre détective ! Les cons ! On en discute en ce moment sur le forum de la SSHF. Le marketing devient n'importe quoi...


Le lien pour revoir le JT, c'est la chapitre 15 (après avoir laissé défiler la pub d'entrée de vidéo) vers le 27:50 minutes.

http://videos.tf1.fr/jt-we/le-13-heures-du-6-novembre-2011-6809439.html

Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 16:39

Puisque je suis le c** entre deux chaises et que je sais que tout le monde n'est pas à la SSHF, je vous copie l'article paru dans l'Express et qui parle de "la maison de soie" de Horowitz (1). Viens ensuite l'interview de Eric Wittersheim, le traducteur de l'intégralité des Aventures de Sherlock Holmes chez Omnibus, 3 tomes (2).

Je devrais d'ailleurs demander à Dyan de faire un topic sur ce fameux livre et d'y déplacer mes posts...


(1)
Le romancier anglais Anthony Horowitz reprend le flambeau des aventures du célèbre détective Sherlock Holmes.

Auteur jeunesse à succès, célèbre pour sa saga Alex Rider, Anthony Horowitz, 55 ans, est également un scénariste prolifique et travaille aujourd'hui avec Peter Jackson à l'adaptation de deux nouveaux épisodes de Tintin au cinéma (Le Temple du Soleil et Les Sept Boules de cristal). C'est à lui que les ayants droit de Conan Doyle ont fait appel pour redonner vie à Sherlock Holmes: par la voix du Dr Watson, La Maison de soie raconte l'ultime enquête de son ami et mentor, en mêlant deux intrigues. Interview.



Pourquoi les ayants droit de Conan Doyle vous ont-ils proposé d'écrire une nouvelle enquête de Sherlock Holmes?

Je l'ignore... Leur agent m'a contacté en 2010, à ma grande surprise, et je n'ai pu résister à une telle proposition: je suis un fan de Conan Doyle depuis que mon père m'a offert la collection complète des Sherlock Holmes pour mes 17 ans. Leur lecture a nourri mes propres livres et m'a orienté vers le roman policier.




Vous a-t-on imposé un cahier des charges?


Non, car dès le début j'ai fait savoir que je n'accepterais aucune consigne, ni aucune relecture. J'ai simplement rédigé un premier chapitre pour montrer de quoi j'étais capable. Car prendre la suite de Doyle, ce maître de la littérature anglaise, confine au "petit crime". Je ne voulais pas gâter son oeuvre dans la seule intention de faire de l'argent - du reste, je gagne suffisamment bien ma vie - et tenais donc à être complètement honnête.



Comment avez-vous procédé?

J'ai d'abord relu, avec plaisir, tout Sherlock Holmes, les 46 nouvelles et les quatre romans. Très vite, j'ai su ce que je voulais raconter et je me suis enfermé chez moi, à Londres, pour travailler d'arrache-pied. Après avoir bien décortiqué le style de Conan Doyle, j'ai cherché à comprendre comment fonctionnaient ses intrigues, pourquoi elles étaient si efficaces. Ensuite, j'ai abordé des thèmes qu'il avait ignorés, tels que la peinture impressionniste, les quartiers pauvres de Londres et les fumeries d'opium. Au bout de trois mois, j'avais terminé le livre, alors qu'il me faut beaucoup plus de temps d'habitude.




Comment expliquez-vous cette facilité?

Sans doute par ma passion pour les auteurs du XIXe siècle: Charles Dickens, Anthony Trollope, George Meredith, Jane Austen, Maupassant, Zola, etc. D'emblée, j'ai décidé de ne pas toucher à la légende de Sherlock Holmes. Bien sûr, j'ai pris quelques petites libertés pour amuser les fans... et m'amuser. J'ai donné, par exemple, au policier Lestrade le prénom de George, puisque Doyle ne le désigne jamais autrement que G. Lestrade. Je suis sûr qu'il n'en serait pas fâché! Mais les descriptions inventées partent toujours de l'oeuvre originale.




Allez-vous donner une suite à cette suite?

Certainement pas. J'ai été très heureux de vivre au 221B Baker Street et de partager l'amitié entre Holmes et Watson, mais dans La Maison de soie j'ai utilisé tout ce que Doyle m'a offert, les personnages, l'atmosphère, la langue. J'ai toujours su que je n'enfreignais aucune règle, je voulais être invisible. C'est sans doute mon meilleur livre parce que j'ai été aidé par le maître, qui m'a donné le ton.




(2)

Dans la lignée de Conan Doyle

Eric Wittersheim, maître de conférences à l'EHESS (Ecoles des hautes études en sciences sociales) et traducteur de l'intégralité des Aventures de Sherlock Holmes (Omnibus, 3 tomes), a lu La Maison de soie pour L'Express. Verdict.

"Ce roman d'Anthony Horowitz, un auteur que je ne connaissais absolument pas, est l'une des plus longues enquêtes de Sherlock Holmes, avec Le Chien des Baskerville et La Vallée de la peur.

J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire: ce n'est pas un pastiche, terme assez péjoratif, mais plutôt un "à la manière de".

Horowitz s'en sort très bien, car il respecte parfaitement le style de Conan Doyle, dès l'exposition, avec beaucoup de dialogues et restitue très bien l'atmosphère de la fin du xixe siècle.

Il est aussi très fidèle aux personnages de Sherlock Holmes et du docteur Watson, à leurs rapports mutuels, à leur façon de s'exprimer, dans ce qu'ils disent mais aussi dans ce qu'ils ne disent pas.

Contrairement à de nombreux "avatars" de Sherlock Holmes, en littérature comme au cinéma, Horowitz présente justement les deux hommes comme de solides gaillards dans la force de l'âge et non pas des bourgeois compassés.

Le suspense fonctionne bien. C'est une bonne idée de mêler deux intrigues et le fond de l'histoire est assez actuel. Le travail d'Horowitz est celui d'un véritable admirateur de Conan Doyle: il a une manière très subtile de faire allusion à la postérité et à la mythologie de Sherlock Holmes, en se référant à ses enquêtes passées, mais aussi à des pastiches.

Par ailleurs, la traduction de Michel Laporte est excellente.

A la fin, Watson confie: "J'aimerais qu'il n'y ait plus rien à dire car, une fois que j'en aurai terminé, je me retrouverai seul à nouveau." J'ai eu le même sentiment en refermant le livre, avec le regret d'avoir définitivement quitté Sherlock Holmes."




Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 17:30

belette2911 a écrit:
Je devrais d'ailleurs demander à Dyan de faire un topic sur ce fameux livre et d'y déplacer mes posts...
Aussitôt dit, aussitôt fait ! Ok
Je fais le topic car j'ai l'impression que tu as beaucoup à dire Lol merci pout tout ça Merci on va en apprendre avec toi !





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 17:37

C'est effectivement un sujet d'actualité ! J'ai vu également le JT et j'ai été surprise que TF1 consacre un reportage sur le sujet.
C'est rare qu'ils ne fasse pas d'erreurs ou d'omissions

On parle du succès de Holmes et de son renouveau depuis quelques temps. Les films et séries qu'on connait en sont une preuve évidente. Tu as dû voir la jeune femme interogée qui a déclaré avoir découver Holmes à la télé et a manqué une belle occasion de parler de Jeremy Brett (certaine qu'il s'agissait de lui) puis a lu le Canon et est devenue fan du détective et de ses aventures. C'est un peu le parcours commun à tous les membres du fofo. Le style de ACD séduit par ses histoires courtes, bien écrites, bien menées. Horowitz se veut son descendant, avec l'accord -et la bénédiction de la famille, c'est un "héritage" dur à porter mais apprement vu la pub qu'on lui fait il doit le mériter !

J'imagina que la SSHF a surement organisé une virée sur place pour l'occasion ?

belette2911 a écrit:
J'ai eu du bol, j'étais passée dans un grand magasin (dont je ne citerai pas le nom) qui vend des livres et une vendeuse m'annonce que le livre est arrivé, mais pas encore sortit des cartons... cry Je poursuis ma route dans le magasin et alors que j'étais dans le rayon des BD, que vois-je ? La vendeuse qui arrive dans mon dos et qui me tend LE livre ! Elle avait soulevé le couvercle d'une caisse et était tombée dessus. Là-dessus, elle m'avait cherché et trouvé... Bravo
Vous avez de la chance d'avoir des vendeuses aussi attentionnées en Belgique ! C'est pas une vendeuse française qui irait courir derrière une cliente pour lui remettre son bouquin tant désiré ! mdr





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 17:55

Waw, quel admin nous avons ! Un mot, un geste, Dyan fait le reste ! Oui, je suis correspondante de guerre, quasi, vu que je relaie l'info aux autres qui ne sont pas à la SSHF.

Oui, en apprenant que Chazal avait dit que "rien n'avait été écrit depuis la mort de SACD", j'ai cru que je rêvais. Surtout en voyant les rayons de ma biblio surchargés de livres apocryphes !
Et bien non, je l'ai entendu ensuite... Déjà que TF1 avait une bourde monumentale en avril 2010 (et pas au poisson) en inversant la Flandre et la Wallonie sur la carte de la Belgique. Hem, TF1 n'est pas fiable ! trident

J'ai vu la jeune fille, je sais que beaucoup ont découvert Holmes aux travers des séries et des films. En tant que trentenaire, je reste atypique car j'ai commencé (comme tous ceux de ma génération et plus, quasi) par le canon avant de découvrir le reste de l'univers avec les yeux d'un gosse devant le sapin de Noël rempli de cadeaux. Les plus jeunes l'ont découverts par le film de Ritchie et bien souvent n'ont pas lu le canon.

La pub, elle est méritée, car le livre est super ! Jamais un livre de SACD n'était descendu aussi profondément dans les couches de la société londonienne ! Violent. Londres avait à rougir, comme le dit Watson. C'est ce que je regrettait dans le canon, c'est cette absence de plus de détails sur la société. J'aurais aimé trouver un livre qui m'en parle plus, mais style encyclopédie. Dans les "Enola Holmes", on apprenait un peu plus sur les codes vestimentaires de l'époque.

Par contre, le battage médiatique et le fait que l'on mette les autres auteurs de pastiches dans un trou noir comme s'ils n'existaient pas, pas d'accord ! colère

Le préz de la SSHF va lire le livre quand il l'aura reçu et je pense qu'il compte faire un petit article pour démentir certaines assertions. Je vous tiens au courant...

Oui, la vendeuse était gentille, mais je sais que quand tu leur parles gentiment (du moins en Belgique) et que tu es polies, tu obtient beaucoup. Je suis toujours polie sans être obséquieuse, ma maman m'a éduqué rire .
Attention, parfois, j'ai été polie et gentille mais j'étais tombé sur la feignasse de service. Et là, tu peux sucer ton pouce ! Et ça, j'aime pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:01

bravo bravo bravo Alors voilà, hein! je passe quatre jours dans le tr... du c..l du monde où rien ne passe (m^m pas une voiture, alors le net ou les portables, n'en parlons pas diable ), et vous vous déchainez pouffe Y a m^m un petit nouveau qui arrive cool pfff!

Je vais me l'acheter ce livre, moi qui suis loin d'etre une adepte des pastiches roll ça fait envie tout de m^m... j'espère que dans les bas fond ce n'est pas trop gore, parce que, contrairement à notre admin, suis pas non plus trop branchée horreur.. Maintenant que Holmes puisse regarder à la loupe dans des intestins ne me choque pas spécialement... une fois qu on est mort on ne sent plus rien... c est ce qu on fait aux vivants que je refuse de lire sad
Ai pas suivi les infos et Chazal a effectivement perdu une occasion de se taire... ah les journalistes! Je crois l'avoir déjà dit mais tant pis: avec les banquiers et les assureurs je les ai en horreur grrr
Je ne suis pas à la SSHF, mais je ne dis pas que je n'y vais jamais...

Citation :
Les plus jeunes l'ont découverts par le film de Ritchie et bien souvent n'ont pas lu le canon.
Oui par des BD ou dessin animé.. Mais quelque soit X, tout le monde connait Sherlock Holmes, c'est presque devenu un "synonyme" et il ne se passe pas une série policière ou autre qu'on ne le trouve dans les dialogues au moins une fois rire
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:13

Juste quand tu es dans le t*** du c** du monde, je me déchaîne !! rire Sorry !

Franchement, le livre est moins gore que "le testament" de Garcia ! Les bas-fonds, c'est la misère, les enfants au travail, les fumeries d'opium... bref, que du bonheur.

Attention, "Ceci n'est pas un pastiche" (pour recopier Magritte et sa célèbre phrase dans "La Trahison des images") mais une sorte de "écrit à la manière de".
J'ai l'horrible impression que le livre avait été oublié dans une quelconque malle de fer blanc par SACD lui-même. C'est rare et ça a le mérite d'être souligné !
Le problème vient du battage médiatique et de ces journalistes que, tout comme toi jbsh, (avec les banquiers, les assureurs, les politiciens) j'ai en horreur surtout quand ils font pas leur boulot correctement !

Pour la SSHF, l'inscription est gratuite à la Franco-Midland et vous avez droit à des tas de trucs. Bon, je peux continuer à faire l'entremetteuse d'infos. ça me gêne pas.

Un p'tit nouveau ? Mince, je l'ai raté, lui !! Comme quoi, tout à ma lecture et le relais d'infos, je l'ai pas vu. J'm'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:31

belette:
Citation :
Le problème vient du battage médiatique et de ces journalistes que, tout comme toi jbsh, (avec les banquiers, les assureurs, les politiciens) j'ai en horreur surtout quand ils font pas leur boulot correctement !
T'as raison ce ne sont pas les personnes...mais le peu de déontologie qui règne dans ces professions qui ont par ailleurs un tel pouvoir voire un quasi monopole furax

Je sais que l'inscription est gratuite... je ne l'ai pas fait, sans raison particulière...

Citation :
J'ai l'horrible impression que le livre avait été oublié dans une quelconque malle de fer blanc par SACD lui-même. C'est rare et ça a le mérite d'être souligné !
Fichtre à ce point là? fan Dommage que le monsieur ne veuille pas continuer!
Ça fait envie.. y a pas à dire. Je vais devoir aller à la Fnac demain smile
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:45

Je le conseille vivement ! Je suis à la 178 et j'ai laissé Holmes en bien fâcheuse posture...

jbsh avait écrit :
Citation :
Maintenant que Holmes puisse regarder à la loupe dans des intestins ne me choque pas spécialement...

Pour répondre à ce que tu disais dans ton autre post, avec la loupe de Holmes dans les intestins (Duel en enfer), ce qui m'avais choqué, ce n'est pas ce qu'il faisait à la morte, mais plutôt ce manque d'humanité énorme, surtout que dans mes souvenirs brumeux, Watson le surprenait même avec des cadavres de femmes dans une de ses planques et en venait à imaginer Holmes en Jack.
Qu'un médecin légiste se comporte de la sorte, normal, mais là, la manière dont Garcia décrivait la scène, cela m'avais fait me crisper. Surtout que à la fin, nous avions un Holmes en train de rougir. Ce contraste énorme m'avait frappé, sans parler du peu de crédibilité en découvrant le coupable.

Mais Dyan va me taxer de HS puisque ici, c'est la Maison de Soie et pas l'antre de Jack ! lol

Bon, je retourne dans mon livre pour découvrir ce qu'il lui arrive. J'avance pas vite car je prends quelques notes au passage !


Edit : le lien direct pour voir l'horreur de la chaîne TF1 sans devoir avancer dans les titres

http://videos.tf1.fr/jt-we/sherlock-holmes-revient-pour-de-nouvelles-aventures-6809476.html


Dernière édition par belette2911 le Dim 6 Nov - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:51

Prends ton temps!! Quand un livre emballe il est toujours trop court... et après faut revenir aux dures réalités. C'est comme un très bon vin: faut le déguster teuf
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 6 Nov - 19:54

Tu as tout à fait raison, mais rien ne m'empêche de le relire... C'est mon malheur, je dévore les livres et ensuite, je suis triste de l'avoir fini. Il m'arrive de faire durer le suspense, mais c'est dur !! Le bon vin, je le déguste avec modération, sinon je tangue!!
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 7 Nov - 22:28

J'ai La maison de soie.
C'est en effet particulier. C'est à la fois assez proche du style, c'est vrai, et néanmoins... c'est comme un plat préféré qu’exécutait depuis toujours votre maman et que vous retrouvez enfin bien longtemps après, mais à qui il manquerait ce "je ne sais quoi". Tout y est, oui mais il manque le tour de main, ou simplement les arômes de la marmite qu'elle utilisait depuis tant d'années smile
Mais c'est très agréable, très agréable. La vision de Watson sans doute et donc de l'auteur. Il y a une grande nostalgie et les sentiments de Watson sont plus puissants, présents.
Faut dire que le principe c'est que J Watson écrit ce texte après la mort de Holmes, et peu de temps avant la sienne.... sorry
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mar 8 Nov - 19:49

Il est certain que Horowitz ne peut que copier, mais point égaler, même si je trouve qu'il a fait ça de manière brillante !
Oui, je l'ai terminé maintenant et dès que j'ai un peu de temps, je vous livrerai ma critique en entier. Mon seul regret ? Trop vite fini, je serais bien restée quelques centaines de pages avec eux et vu que pas de suite de prévue, j'en resterai à espérer qu'un autre écrivain nous en livre un autre aussi bon. Celui-là trônera en bonne place dans mes romans préférés.

Pour ce qu'était la maison de soie, mon esprit me l'avait hurlé assez vite et il ne m'a pas démenti. Bien avant que Holmes ne le comprenne, en plus. rire Ma perversité est plus poussée que la sienne. Enfin, ce n'est pas moi qui suis perverse, c'est mon esprit qui connaît bien la perversité et la noirceur de certains "êtres humains".

Par contre, certaines choses ne me sautèrent à la figure que quand Holmes les a démontrées, à la fin. Le fil rouge était parfois ténu, même s'il était apparent, mais je n'ai pas tout observé. Brillant, en tout cas. Je sens qu'il aura droit à une relecture, maintenant que je sais.

Un très, très bon roman !! il ne m'a pas déçu.

jbsh a écrit :
Citation :
c'est comme un plat préféré qu’exécutait depuis toujours votre maman et que vous retrouvez enfin bien longtemps après, mais à qui il manquerait ce "je ne sais quoi". Tout y est, oui mais il manque le tour de main, ou simplement les arômes de la marmite qu'elle utilisait depuis tant d'années smile

Ok Certes, la cuisine de maman, c'est pas la nôtre et encore moins celle d'une autre. On a toujours tendance à dire "ma maman, elle faisait pas comme ça", même en étant adulte.
Pourtant, même si la sauce bolognaise de ma maman est pour moi la meilleure, je suis parvenue à l'égaler et même à la dépasser. C'est pas moi qui me vante, mais ma petite sœur qui lui a dit après qu'elle ait goutté la mienne. Ma mère a dit qu'elle avait perdu son tour de main et qu'elle n'arrivait plus à la faire de la même façon. Comme quoi, tout fou l'camp !
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mer 9 Nov - 12:44

Je suis d'accord avec toi belette, et je reviens sur ce que j'ai dit. Cela ne concernait que les 50 premières pages et on oublie très vite ce ressenti!

J'ai adoré ce livre, vraiment fan et là encore quel regret que ce soit fini et de savoir qu'il n'en fera pas d'autres ko Cet homme s'est moulé dans le style et l'ambiance qu'a crée par Doyle sans aucun accroc aucune fausse note! J'espère qu'il ne pense pas pour autant passer du coup pour un vulgaire "nègre" parce qu'il aurait bien tord. Sa faculté d'adaptation est si grande qu'il a été capable de s'effacer devant ce qu'il n'avait pas créer lui m^m tout en apportant du neuf, de l'inédit, au point que ce livre pourrait sans problème être de Doyle. Magnifique! et pour le lecteur quel plaisir! j'en reviens pas d'avoir étais bluffée comme ça. Je dois dire que les derniers mots de Watson m'ont un peu secoués cry ...mais sans doute suis-je trop bon public Détective

Contrairement à toi, je n'avais pas vu le fin mot de l'histoire. Celui que je m'étais imaginé était bien plus raisonnable, si je puis dire, au sens moins éprouvant.
Mais j'ai été contente de pas être totalement larguée en ayant réussi à suivre Holmes dans des déductions non encore révélées à Watson. Un policier un peu interactif, où le lecteur pense suivre et comprendre en m^m temps que le détective et qui ne sera pas totalement effaré à la conclusion tout en découvrant à la fin les tenants et aboutissants qu'il n'avait tout de m^m pas complètement perçu, c'est très très agréable.

Un très bon moment trop vite passé où rien ne manque; ni le rire, ni les larmes, le suspens ou Londres!
Bravo Bravo Bravo

Extrait d' une interwiev de A.Horowitz
Écrira- t-il une seconde aventure de Sherlock Holmes ? «Ce n'est pas dans mes projets mais l'idée n'est pas incongrue: dans de nombreuses nouvelles, on trouve des références à des enquêtes jamais écrites, la plus célèbre étant celle du Rat géant de Sumatra évoqué dans L'Affaire du vampire du Sussex.» Affaire à suivre, donc.




Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mer 9 Nov - 19:49

Oh que oui, il est bien ! Contente que tu te sois laissée emportée. J'ai adoré les petites pensées de Watson au sujet de la jeunesse de Holmes et Mycroft. On dirait que ces hommes n'ont pas été enfants, en effet rire .

Oui, j'ai pensé directement. De plus, pour que Watson n'ait pas voulu la publier avant cent ans, il fallait du costaud et du lourd. Mon esprit un peu "sombre" a fait le rapprochement à la vitesse de l'éclair et je n'en ai pas démordu. J'ai apprécié que l'auteur ne sombre pas dans le glauque en l'écrivant. Tout est fait dans la délicatesse pour aborder un truc pareil (je dis "truc" pour ne pas dévoiler). Je connaissais le daguerréotype de par ma soeur qui a étudié la photographie, mais là, je ne le verrai plus de la même manière.

La dernière phrase de Watson m'a émue, moi aussi. cry
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Jeu 10 Nov - 18:58

Arrgh j'ai hâte de le lire ça a l'air de vous avoir passionnées ! study bravo La présentation donne l'eau à la bouche:7
Sherlock Holmes revient dans une enquête terrifiante. Terrifiante et dévastatrice au point que John Watson, le confident, l'homme de confiance, le scribe de toujours a dû imposer au bas de son testament que cette affaire ne soit dévoilée qu'un siècle après sa mort. La traque et les conclusions du premier mentaliste détective auraient pu faire sauter le gouvernement de l'époque. C'est pour cette raison que vous ne la découvrez qu'aujourd'hui. Elémentaire et séculaire, mon cher Watson !

Des aticles à ce sujet sur le site de l'express avec des liens intéressants, si ça vous interesse et même des extraits pour ceux qui ne l'ont pas encore :

L'express
Sherlock Holmes revit sous la plume d'Anthony Horowitz






Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Jeu 10 Nov - 22:29

fan Bravo Dyan, tu as mis le lien du texte que j'avais copié dans le topic... C'est plus rapide, je sais, et plus facile de le lire sur fond blanc...

Bon, la critique du livre, maintenant. J'avoue que j'ai eu du mal à la construire, ne sachant pas trop par quel bout commencer tant j'avais de chose à dire. Ce ne fut pas facile, mais je pense que j'ai tout dit... Voici donc la fiche de lecture :


Titre : La maison de soie

Auteur : Anthony Horowitz

Éditions : Calmann-Lévy ou Hachette Jeunesse

Résumé : « Un an après la mort de Holmes, le docteur Watson prit la plume pour relater la dernière aventure du plus célèbre des détectives privés mais il exigea que ce récit restât inédit pendant un siècle… Pourquoi attendre si longtemps ? La réponse est élémentaire : parce que cette affaire était si monstrueuse, si terrible que, selon Holmes lui-même, « il n’est pas exagéré de dire qu’elle pourrait bien ébranler la société toute entière ». Cent six ans après la dernière aventure de Sherlock Holmes par son créateur Sir Arthur Conan Doyle nous est révélé le dernier secret du locataire du 221b Baker Street. La partie reprend ! » (résumé fait pas les Éditions Calmann-Lévy).


Avis : Comme les pièces de deux puzzles différents qui s’imbriquent l’une dans l’autre.

Ce fut avec une joie mêlée d’impatience (pire qu’un gosse le matin de Noël) que j’ouvris le livre pour retrouver le docteur Watson, âgé, en train de nous narrer une des aventures qu’il avait vécue avec le grand détective, en 1890, peu de temps après son mariage.

L’aventure commence de manière habituelle : un client, monsieur Carstairs, propriétaire d’une galerie d’art, vient trouver Holmes parce qu’il pense que le seul membre survivant d’un gang de Boston l’a suivi en Angleterre pour accomplir sa vengeance et le tuer.

Jusqu’ici, tout semble banal, hormis la plume d’Horowitz qui a ressuscité avec brio nos deux héros, leur univers, les personnages secondaires, a rétabli quelques vérités au sujet de ce pauvre Lestrade et m’a fait sourire plusieurs fois.

Ensuite, le rythme s’accélère avec un cambriolage, l’entrée en jeu des Irréguliers, un homme poignardé à mort, un cadavre torturé,... Toutes ces pièces venant se mêler aux premières, nous donnant l’impression que l’on change d’affaire, nous éloignant définitivement de ce ridicule cambriolage et que Holmes ne va pas arriver à démêler cet écheveau. Moi-même je me suis demandée par quelle pirouette l’auteur allait s’en sortir.

Et oui, malgré tout son talent, Holmes va se retrouver confronter à une énigme : qu’est-ce donc que cette « Maison de soie » ? Même si mon esprit me hurla très vite la réponse (et il avait raison, le vicieux), personne dans l’histoire n’ose y répondre, la question déclenchant même certains comportements agressifs... Mycroft, him-self, a subi des pressions et ordonne à son cadet de stopper tout. Comme s’il pensait pouvoir arrêter son petit frère ! C’était mal connaître Sherlock qui va poursuivre l’affaire et se retrouver en très, très fâcheuse posture, laissant le pauvre Watson bien seul. Faut toujours écouter son grand frère, Sherlock... Quoique, le détective n’avait pas tort de vouloir poursuivre cette croisade, faisant d’elle une affaire personnelle...

Dans sa quête – pas facile – pour aider le détective, le brave docteur croisera la route d’un personnage bien mystérieux... Celui-Dont-Watson-Ne-Saura-Pas-Le-Nom-Ce-Jour-Là lui fera jurer de ne rien divulguer à Holmes. Une p’tite chute ? Non, je ne vous dirai rien !

Bref, j’ai eu peur pour mon détective préféré et Watson aussi. Nous tremblions de concert... C’était sous-estimer Holmes ! Quand tous se liguent contre lui, il n’en devient que plus brillant, les bluffant, se pavanant presque à leurs nez et à leurs barbes. Brillant, l’ami, très brillant, je n’y ai vu que du feu. Et paf, une claque !

Bien que Watson ait suivi quelques fausses pistes, notre limier a suivi la sienne, finissant par vous emmener dans cette Maison de Soie où vous auriez préféré ne pas entrer, je pense, même si l’auteur restera très sobre dans les détails scabreux, vous laissant imaginer l’horreur. J’ai apprécié cette absence de déballage qui aurait fait tache dans l’histoire.

Ensuite, lors de la clôture finale de l’enquête, je me suis prise encore deux bonnes claques que je n’avais pas vu venir. Brillantissime ! La pirouette était réussie.

Horowitz a bien fait son travail, semant des tas de références canoniques, mettant des pensées dans la tête de Watson que j’eus plaisir à lire, surtout les questions sur la jeunesse des frères Holmes, rétablissant l’honneur de Lestrade quelque peu malmené, parfois, me faisant lire avec un plaisir sans cesse renouvelé les déductions de Holmes, lui donnant un côté humain lorsqu’il découvre le gamin mort, torturé, un ruban blanc au poignet et qu’il se sent coupable...

Au final, l’écheveau fut démêlé, toutes les pièces s’imbriquant l’une dans l’autre, me faisant hausser les sourcils de surprise. Ce fut avec une grande peine que je les quittai ensuite, le livre se refermant sur le mot « fin ». Un goût de trop peu dans ce festin canonique qui n'a fait qu'aiguiser mon appétit insatiable.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 11 Nov - 15:58

Oui Dyan j'avais lu ces articles qui ont fleuri dans la presse. Je crois avoir compris que la couverture du livre que tu as postée est celle de la version Livre de jeunesse, mais je ne pense pas que le texte ait été tronqué... encore que du coup je ne sais pas pourquoi ils auraient choisi deux couvertures différentes...je ne sais pas, mais mon exemplaire laisse apparaitre le profil de Holmes dans la fumée d'une cigarette je suppose.



Je suis certaine que tu vas prendre autant de plaisir à le lire que nous! Ok Malgré mes conseils donnés à Belette, je l'ai lu en moins de deux jours, tellement heureuse de me plonger dans une aventure aussi fidèle dans la forme et réussie dans le fond.

Belette, ton résumé est très réussi car il s'agit bien d'un résumé plus qu'une opinion(ce n'est pas une critique...). J'ai été sur le site de la SSHF et y ai lu également celle de Max B tout aussi enthousiasme! Il semble pourtant que le monsieur ne mâche pas ses mots et ses commentaires acides quand ce qu'il a fait l'effort de lire ne lui convient pas pouffe .
Donc un 100% de satisfaction (enfin 2/2 ce qui mathématiquement revient au m^m mais...bon rire )
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 11 Nov - 16:46

Oui, je mélange souvent résumé et opinion... big smile Je dois m'exercer afin d'éviter de mélanger les deux. C'est un point faible. Mais je ne le prenais pas comme une critique.

Max B ne mâche pas ses mots dans ses critiques, je les lis souvent et vu que je suis sur le for'Holmes de la SSHF, nous avons déjà "causé" au travers de nos posts.
J'ai grillé tout le monde sans le vouloir, postant ma critique avant tout le monde. rire La même que ici, en fait. Vous l'avez même eu avant eux.

C'est la même couverture que je possède aussi. Les textes doivent être les mêmes dans les deux éditions, tant pis pour les gosses qui découvriront ce qu'est la maison de soie.

Ah, jbsh qui dévore ! Ce que je fais souvent... mais tu fus plus gourmande que moi, j'ai fait en sorte de faire durer mon plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 12:35

Belette:
Citation :
Oui, je mélange souvent résumé et opinion...Je dois m'exercer afin d'éviter de mélanger les deux.
Je crois que ce que j'exprimais était plutôt de l'ordre de la frustration rire ne pouvant en discuter ouvertement, puisque jusqu'à présent il semble que nous ne soyons que deux à l'avoir lu Hello! et du coup il me manquait un peu tes impressions, m^m si clairement tu as aimé, of course!

Je le relis plus posément, et ce récit est très cohérent. Tous les indices nous sont donnés, mais je ne les ai pas forcément pris pour argent comptant au moment de la lecture. De plus ce cher Watson a effectivement le don de noyer le tout dans des considérations intéressantes certes, mais qui brouillent la vision. Holmes a tout à fait raison quand il se plaint de cela. Pas nous! Watson dit que Londres doit avoir honte de la misère qu'elle laisse s'installer mais je pense que toutes les grandes cités européennes méritaient ce reproche à l'époque... aujourd hui cette misère est moins dense, poignante et moins profonde au sens où les besoins vitaux sont davantage offerts, mais elle existe encore pour beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 13:10

Ah, ok ! Comme je sais depuis longtemps que c'est un truc que je dois travailler... j'avais cru.

Je n'ai pas osé trop donner de détails dans mes impressions parce que cela aurait entraîné des divulgations.
Frustrées que nous sommes de ne pouvoir en discuter ouvertement pour ne pas divulguer des spoilers importants. Cela leur gâcherait le plaisir de la lecture. Sinon, il reste les MP...

Watson a bien noyé le poisson, je dois dire et ça, j'adore ! Cela m'empêche de deviner trop vite. Le but est là et les écrivains de polars font souvent ça pour mettre les lecteurs sur une fausse piste.

Je ne sais pas si tu as lu (ou vu) "Le comte de Monte-Cristo" de Dumas. Il y a une scène avec Holmes qui m'a fait penser à la manière dont Edmond Dantès arrivait à quitter un endroit que l'on ne quitte pas si facilement. Je peux rien dire de plus, sauf que cela se passe après le meurtre de la fille et que "qui tu sais" se retrouve "tu sais où" avec un médecin connu (même 2) et met les autres en panique... surtout le flic. Tu vois où ? Le commencement de la scène, c'est la même manière que Dantès utilisa.

Les grandes villes avaient à rougir, certaines plus que d'autre, Londres était un cloaque à ciel ouvert, comme beaucoup. Maintenant, certaines mégalopoles cachent leur misère. Et le plus grave, c'est qu'avec la crise, les classes moyennes ou aisées se retrouvent parfois dans les banques alimentaires ou demandent de l'aide aux services sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 13:26

Alors là Belette, si mon esprit n'avait pas "pensé" correctement la maison de soie, ma vie auprès de ce personnage m'avait fait parfaitement anticiper cet épisode! Holmes et dès la "déconfiture" de l'inspecteur j'avais compris rire Bon je vais pas me la péter, quand toutes les solutions possibles sont épuisées faut pas être un bien grand clerc pour envisager l'improbable, de plus c'est une grande maxime de Holmes (et de mon père: "Quand tu as chercher dans tous les endroits possibles, alors passe à ceux qui sont impossibles" ou encore "Ce qui peut arriver arrive toujours un jour ou l'autre"..il avait du lire Holmes bien avant moi le bougre rire )
Oui oui j'ai lu Monté Cristo, of course. C'est exactement comme cela que fonctionne notre détective(auteurs), ajoutait à bien d'autres choses évidemment, par association d'idées et d'expériences. Rien ne se crée, rien ne se perd....
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 13:34

Mais au départ, j'avais pensé à la boîboîte avec complicité... et quand elle fut ouverte, j'ai capté et suis partie d'un grand éclat de rire. A leur nez et à leur barbe!! Là, je savais où il était. Super, ce coup là ! Je savais qu'il sortirait, mais pas encore comment. La clé de l'autre "tu sais qui" allait peut-être... mais je m'étais dit : et toutes les autres portes, il passe au travers ? Impossible, la clé aurait servi à rien.
J'adore les expressions de ton père, il n'a pas tort. J'ai déjà retrouvé des choses dans des endroits pas possibles !
Dans le roman, tout se tient et c'est ça que j'aime. Quand j'ai mis sur le côté un truc banal, passant à autre chose et que ce petit truc de rien du tout était hyper important et que tout s'imbrique à la fin, je suis conquise. J'aime les histoires qui me scotchent mais aussi celles qui me donne des claques inattendues. Et avec la maison de soie, je fus servie ! Mieux réussie que "le secrétaire italien" de Calb Carr, qui avait été écrit à la demande des héritiers aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 13:50

Citation :
J'adore les expressions de ton père, il n'a pas tort. J'ai déjà retrouvé des choses dans des endroits pas possibles !
Au fond en y pensant j'ai été formatée pour aimer Holmes, mon père ne mettant rien au dessus de la logique et du rationnel toute sa vie. Ca m'a posé quelques problèmes avec mes affects envahissants qu'il tournait souvent en ridicule, mais j'ai compris bien plus tard que cette position cachait une impossibilité à les gérer autrement que par la dérision. Mais il m'a fallu beaucoup de temps et de travail sur tout ça pour apaiser les choses. Je ne veux pas dire qu'il ressemblait au détective, mais par certains côtés ils ne manquaient pas de points communs, du coup avec ce personnage je suis en terrain de connaissance. Ce n'est jamais facile de vivre avec des gens dont l'intelligence et la culture sont très très supérieurs à la moyenne, mais c'est formateur si on les aime et qu'on s'accroche pouffe

Je n'ai pas lu "Le secrétaire italien" Ça vaut le coup, en sachant que je ne suis pas particulièrement une adepte des pastiches? Je n'ai jamais fini "Histoires secrètes de SH" de Reouven. Bon je manquais de temps à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Sam 12 Nov - 14:13

Oui, ça doit pas être facile. Quand je suis logique et que je vous les autres faire de l'illogisme, ça me pompe l'air, des fois. Même si je ne mets pas la logique au-dessus de tout. La vie n'est pas facile, il faut essayer de comprendre ces gens et eux, ils ne nous comprennent pas.


"Le secrétaire italien" ? Passe ton chemin !! Dans mon souvenir, les personnages étaient corrects, les descriptions de l'Écosse et de l'Histoire aussi, il avait potassé le sujet, mais quel ennui !!!! Gottferdom, c'était lent, long, et soporifique. En avec l'Histoire entre la fameuse Bloody Mary et l'autre, j'y perdais mon latin. Il y avait trop de références historiques. Cela fait longtemps que je l'avais lu (2006 ou 2007 dans mes souvenirs). J'avais emmené le livre en vacances, mais il ne me laissa pas un souvenir impérissable.

"Histoires secrètes" de Réouven est bien mieux, lui aussi lu il y a longtemps. Mais je vais clore ici, sinon Dyan va ressortir le fouet pour le H.S des pastiches dans "la maison de soie".
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6019

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 10:54

non mais non ni fouet ni châtiment pouffe c'est très interessant tout ça !
J'apprécie beaucoup tous vos commentaires qui donnent vraiment envie de lire la maison de soie... grr j'enrage d'attendre colère
Et même si vous révéler un peu de l'intrigue, n'hésitez pas discuter librement, je ne crois pas que ça puisse gâcher le plaisir de ceux qui le liront par la suite.
J'ai l'impression que vous êtes toutes les deux pour l'instant à l'avoir lu sur le fofo et c'est bien normal d'avoir envie d'en discuter à chaud !! Alors vous génez pas !! Moi la première j'adorerai en parler une fois lu. Pour l'instant j'attendrai de me faire ma propre opinion et j'essaie de ne pas être influencée. pouffe
Ton résumé est très sympa belette tout à fait dans ton style et ta tonalité !! Bravo





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 15:22

Dyan:
Citation :
Et même si vous révéler un peu de l'intrigue, n'hésitez pas discuter librement, je ne crois pas que ça puisse gâcher le plaisir de ceux qui le liront par la suite.
Ok Puisqu'on a le feu vert des autorités compétentes.... Hello!

Là où j'attendais un peu Horowitz, en plus du style de l'ambiance l'intrigue et les références..., c'est un peu sur les rapports entre nos deux personnages. Et c'est sans doute là que ce situe, pour moi en tous les cas, la plus grand plaisir de ce livre. Ils sont bien là, tous les deux, fidèles et renouvelés dans le m^m temps.
Fidèles parce que chacun voit sa nature profonde respectée.

Holmes concis, précis, énigmatique, posant toujours les bonnes questions, ne donnant que rarement une réponse mais n'hésitant pas à démonter les arguments de Watson ou de Lestrade dans leurs hypothèses.

Watson, romantique, inébranlable dans sa fidélité, noyé dans son humanité débordante, fourvoyé dans des déductions dans lesquelles il nous entraine avec beaucoup de logique et de cohérences, volontaire dans ces décisions et ses choix, allant jusqu'aux bout de ses forces pour suivre le grand homme.

Fidèles parce que leurs dialogues, leurs discutions sont à la hauteur de ces considérations.

Renouvelés parce que les situations inédites les obligent à des actes peu ou pas décrits, mais surtout parce qu'il nous donne accès à des pans de personnalité non décrits, qui correspondent à ce qu'un certain nombre d'entre nous, entre autres, pensions sinon possible au moins plausibles. Et comme l'ambiance générale est parfaitement respectée, le lecteur les prend tout naturellement pour argent comptant, du moins sur le coup.

Ce dosage fin est LE plus, de ce livre. C'est comme si dans notre propre maison nous découvrions quelques coins inexplorés mais qui ont toujours été là. Superbe!

Horowitz connait et aime ces deux là, de toute évidence! Pour les autres personnages il en va de m^m. Pas de surprise mais de nouvelles mise en scène, avec une Me Hudson parfaitement imperturbable, alors que les choses pourtant tournent au vinaigre bravo

J'ai lu que le fait que cet auteur ait reçu l'aval de la famille de Doyle, signifiait qu'à la limite ils considèrent ce livre comme "de" SACD? Non pas qu'il ne soit pas digne de Doyle, ce bouquin, mais tout de m^m ! A -t-on le droit de faire ce genre de chose? Et du coup quid du domaine public dans lequel Doyle est de nos jours tombé? Grosse histoire d'argent?

Si c'est le cas ce serait dommage, parce que ce livre mérite mieux que de sordides affaires financières de droits ré ouverts...

J'ai hâte de connaitre ton analyse, Dyan! bounce
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:05

Oui, si les autorités compétentes m'en donnent le droit sans me fouetter, alors j'y vais. fan

Bon, tout ce que jbsh a écrit plus haut, elle a raison ! L'amitié est respectée, pas de hors-sujets sur le fait que plus que amis, Horowitz est cohérent avec les textes canoniques tout en y ajoutant son grain de sel, quelques réflexions de Watson sur la jeunesse de Holmes et des tas de petites choses qui font que, ça ressemble à Conan Doyle, mais c'est pas Conan Doyle. J'ai lu de nombreux apocryphes, des bons et des moins bons, mais lui, il est dans le top five !! En plus, j'apprécie qu'il n'ait pas dénaturé le caractère de Holmes comme un autre auteur aurait fait.

Holmes fait ses déductions, Watson ne suit plus, ou suit sa propre piste, sous l'oeil amusé du détective. Et on réhabilite ce cher Lestrade ! Je l'aime bien, lui.
Holmes m'a fait rire avec les portraits de Gordon et de Beecher dans le salon. La réplique de Holmes à Watson m'a fait hurler de rire. C'est digne de lui.
Horowitz a distillé une partie du canon dans ses 300 pages, à petites doses, sans excès, un non amateur n'y verrait rien, mais les vieux de la vieille, oui !! J'en ai même relevé une partie, par amusement.

Dyan a écrit :
Citation :
Ton résumé est très sympa belette tout à fait dans ton style et ta tonalité !!

rire oui, quand j'aime, on le sait... pareil quand je déteste, mon coup de gueule est retentissant. rire Une amie me dit que je spoile trop quand j'aime un livre. Elle a raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:12

Article du Figaro du 07/11/2011


Pour la première fois, la famille de Conan Doyle a autorisé un écrivain contemporain à imaginer une aventure inédite de Sherlock Holmes : « La Maison de soie ». Nous avons rencontré l'heureux élu.

Loupe, pipe,deerstalker : cent six ans après sa dernière enquête, Sherlock Holmes reprend du service. Les descendants de Watson ont-ils retrouvé un inédit caché au fond d'une malle du 221b Baker Street ? L'arrière-petite-fille d'Irène Adler, seule créature féminine ayant troublé le détective, demanderait-elle des tests ADN ? Rien de tout cela : pour la première fois depuis 1930 et la mort de Conan Doyle, la famille de l'écrivain anglais a tout simplement mandaté un auteur contemporain pour écrire une suite à l'œuvre de son aïeul.

Nom du suspect : Horowitz. Prénom : Anthony. Age : 55 ans. Nationalité : pure British. Activités connues : scénariste et écrivain. Délits reconnus : des séries télévisées pour la BBC et des romans pour la jeunesse. Etrange profil pour prétendre commettre une suite parfaite : les personnages de ses livres ressemblent à des enfants naturels de James Bond et de Wonder Woman tandis que les héros de ses scénarios pour la télé ne sont autres que l'inspecteur Barnaby, Miss Marple, le superintendant Foyle ou Hercule Poirot. Fors les petites cellules grises des uns et des autres, on cherche vainement dans les univers créés par Horowitz quelque indice laissant apparaître le moindre rapport avec la victorienne pension Hudson...

«Je ne sais pas pourquoi j'ai été choisi», avoue le coupable dans un français parfait. Puis de cracher le morceau : «Peut-être parce qu'on souhaitait construire un pont entre la jeunesse et Sherlock Holmes. » Avec plus de 12 millions d'exemplaires vendus à travers le monde de la série Alex Rider, et des centaines de milliers du Pouvoir des cinq, Horowitz se révèle, il est vrai, un indic de choc pour infiltrer Holmes chez les jeunes lecteurs. «Mes romans plaisent aux adolescents pour leurs intrigues, leur rythme, l'énergie qui s'en dégage et leur issue totalement imprévisible: c'est en tout cas ce que j'espère...», plaide-t-il humblement.

En cela, il conçoit ses histoires avec le même désir de surprendre et de captiver jusqu'à la dernière page que le créateur de Holmes. Horowitz et Doyle, même combat !

L'affaire a pourtant bien failli ne pas voir le jour : «C'était la première fois qu'on me proposait ce genre de travail et j'ai failli dire non. Il y a déjà eu une suite d'Autant en emporte le vent et d'Orgueil et préjugés et je refusais de me prêter à ce genre de jeu cynique qui a pour seule fin de vendre des livres.»

Ses histoires originales entrant dans la liste des meilleurs ventes dès leur parution, plusieurs d'entre elles ayant été adaptées au cinéma (Stormbreaker), à la radio, au théâtre ou à la télé, l'écrivain n'avait aucun mobile lié à l'état de son compte en banque ou de sa notoriété pour écrire la suite de l'œuvre d'un autre. «Mais il s'agissait de Sherlock Holmes, quand même. C'est pourquoi je n'ai pas pu résister!»

Affaire conclue à une condition : «Que personne ne puisse me lire, émettre des critiques ou influencer mes idées avant que j'aie terminé. Ce travail serait le mien et celui de personne d'autre!» Bien que passionné par le XIXe siècle et grand lecteur de littérature populaire, Anthony Horowitz avait devant lui un défi de taille holmésienne à relever : écrire une nouvelle enquête destinée à un public contemporain mais fidèle à l'esprit des œuvres originales. «Tout de suite, j'ai eu l'idée d'écrire un roman noir. Si j'avais écrit un nouveau Chien des Baskerville ou Le Signe des quatre bis, non seulement Watson n'aurait pas eu de raison de mettre cette histoire au secret mais il n'y aurait aucune originalité: ce roman n'aurait été qu'une suite.»
Une intrigue où se croisent Watson, Mycroft, Moriarty et Lestrade

Une intrigue au bois dormant, donc, qui évoque un crime si odieux que Watson a préféré le taire jusqu'au lendemain de la Première Guerre mondiale. Mais quel méfait peut bien toucher en 2011 un public accoutumé à voir la guerre en direct, à regarder des meurtres tous les soirs enprime time, à lire étape par étape les supplices perpétrés par des serial killers sur des victimes de tout âge ? Forcément quelque chose de désagréable. D'atroce. De scandaleux au point de mettre en péril la nation, le gouvernement, la monarchie... «J'ai réfléchi aux crimes capables de déclencher un tel désordre et c'est devenu évident mais, chut!... supplie l'auteur en plaçant son index sur la bouche. Vous ne devez pas le dévoiler aux lecteurs de votre magazine sinon il n'y aura plus de surprise.» Juré, craché, rien de ce livre brillant et haletant de la première à la dernière page ne sera révélé sinon son titre : La Maison de soie. Qui n'est pas sans rappeler La Maison vide, première nouvelle du recueil Le Retour de Sherlock Holmes, publié par Doyle en 1903 sous la pression des lecteurs et des éditeurs, ulcérés par la mort de Sherlock Holmes dans les chutes de Reichenbach. On ne vit que deux fois...

Dans La Maison de soie, vocabulaire, ton et intrigue sonnent comme du Conan Doyle, mais c'est bel et bien du Horowitz ! L'écrivain contemporain a prolongé le travail de son illustre prédécesseur en y apportant des idées modernes. S'il convoque auprès d'Holmes et Watson quelques vieilles connaissances comme Mycroft, Moriarty, les Irréguliers et le commissaire Lestrade, il revient rarement sur le passé des uns et des autres même s'il n'a pu s'empêcher, confie-t-il malicieusement, d'«ajouter quelques petits détails insignifiants, des clins d'œil pour les inconditionnels de Doyle».

Sa touche personnelle tient aux endroits où il emmène le détective pour la première fois ou dans la réalisation de certains actes encore inédits : «Je voulais tirer Holmes vers notre époque. Les lecteurs d'aujourd'hui ont une sensibilité très visuelle: ils regardent l'écran de leur ordinateur, surveillent celui de leur portable, choisissent parmi les 50 chaînes de télévision, vont au cinéma voir des films bourrés d'effets spéciaux.»

Anthony Horowitz a-t-il parfois peiné à se mettre dans la peau de Conan Doyle ? Au contraire. «J'avais quelquefois l'impression qu'il était derrière moi, qu'il me mettait la main sur l'épaule et me guidait. C'était une sensation très confortable: je n'ai jamais eu besoin de me demander ce que dirait Holmes ou Watson.» On le sait, Doyle était fasciné par le spiritisme (Histoire du spiritisme), croyait à l'existence des fées (Les fées sont parmi nous), fut un temps l'ami du magicien Houdini, et les aventures de Sherlock Holmes ont été interdites de publication pour occultisme en Union soviétique à partir de 1929. Esprit, es-tu là ? Alors qu'il venait de terminer son livre, Anthony Horowitz a été convié par la très sérieuse Sherlock Holmes Society pour être l'invité d'honneur de leur grand dîner de Noël au Parlement. Pur hasard : à cette époque, personne sinon lui, son éditeur et la famille de Conan Doyle n'était au courant du projet, et encore moins de son état d'avancement. Il a donc profité de son discours d'intronisation, préparé selon un protocole bien établi («Vous ne parlerez pas plus de quinze minutes, et, par pitié, ne venez pas bourré!»), pour confesser son forfait, tout en précisant qu'il avait respecté les dix commandements holmésiens dont les premiers sont : «No action. No women. No drugs.»

A force de vivre avec le détective, l'auteur reconnaît avoir «compris les trucs qui sont à l'origine de sa capacité de déduction légendaire. Un peu comme chez les magiciens». Ecrira- t-il une seconde aventure de Sherlock Holmes ? «Ce n'est pas dans mes projets mais l'idée n'est pas incongrue: dans de nombreuses nouvelles, on trouve des références à des enquêtes jamais écrites, la plus célèbre étant celle du Rat géant de Sumatra évoqué dans L'Affaire du vampire du Sussex.» Affaire à suivre, donc.

En attendant, il reste une énigme à résoudre : celle de la propre famille d'Anthony Horowitz. Né à Stanmore, près de Londres, dans une famille aisée, il a d'abord connu nannies, chauffeurs et chambrières avant d'être obligé de passer de pensionnat en pensionnat : son père, menacé de faillite, avait placé leur fortune sur un compte avec un nom d'emprunt mais il est mort sans avoir pu le révéler ! Il avait 6 ans et c'est alors qu'il a découvert les livres de Conan Doyle : «Ce n'est pas la période la plus heureuse de ma vie et je me suis réfugié dans les bibliothèques des écoles pour dévorer les aventures de Sherlock Holmes.» Cinquante ans plus tard, voilà sa « dette » largement remboursée.

La Maison de soie, d'Anthony Horowitz, roman traduit de l'anglais par Michel Laporte, est publié sous deux couvertures différentes: l'une à destination des adultes (Calmann-Lévy, 358p., 16€), l'autre en édition jeunesse (Hachette Jeunesse, 354p., 16€).

A lire aussi : Les Premières Aventures de Sherlock Holmes, d'Andrew Lane, Flammarion, 288p., 13€, et La Première Enquête de Sherlock et Phinnaeus Holmes. Le Secret du pharaon, de Caroline Guézille, La Martinière Jeunesse, 144p., 23€.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:13

C'est vrai que les références sont légions, mais j'ai lu qu'il faisait m^m parfois référence à certains pastiches rire ne les ayant pas lu je ne les ai pas vu sorry

Citation :
Holmes m'a fait rire avec les portraits de Gordon et de Beecher dans le salon. La réplique de Holmes à Watson m'a fait hurler de rire. C'est digne de lui.
Indeed !!Ok

Non pas de théorie où de sous entendu sur une éventuelle amitié particulière entre ces deux personnages. Mais on nous les décrit très proches, liés par autre chose qu'une cohabitation de longue date. Je crois que Watson parle de Holmes en le qualifiant de frère au moins une fois.

Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:30

Pour les pastiches, j'en lis depuis que j'ai... 15/16 ans, ce qui fait un bail. Il faudra que je fasse plus attention en le relisant. Horowitz ne peut pas faire trop de références aux pastiches car ils partent tous dans tous les sens. Il ne parlaient pas des Untold Stories ?
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:41

Il me semble que c est ce que j'ai lu chez tes amis de la SSHF ...mais c était vite fait...me suis peut etre trompée
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:48

J'ai pas tout lu... Alors pour ne pas dire une connerie, je vais rien dire. Faudra que je passe voir.

Par contre, ce livre a un gros défaut : vu qu'il est super bon, j'ai du mal à revenir à la normale avec d'autres livres. Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, en tant que boulimique de livres, chaque fois que je quitte une super saga ou un super livre, je suis très difficile ensuite ! Là, je viens d'en lire 5 autres après Horowitz (polars ou pas) et j'en ai envoyé valser 3 au bout de 30, 100 ou 200 pages. furax Personnages fat, intrigue nulle, roman soporifique. Bref, j'en ai pour un bon bout de temps à me remettre de ma lecture.
ko
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 19:55

Quand un livre ou un film me colle à la peau, j'essaie m^m pas de prendre autre chose. Je digère...puis je relis

Là je ne suis pas encore dans la phase de relecture mais c est invariablement ainsi. Mais tu as raison, ce livre fait parti de ceux qu'on ne rencontre pas dix fois dans l'année...
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 20:00

Des livres super, géniaux, agréables,... et tous les qualificatifs que tu veux, j'en ai lu, mes rayons de biblio en sont remplis. Mais là, j'ai atteint une quintessence avec ce livre et cela faisait longtemps. Il fait partie des livres qui m'ont marqués et où j'ai eu dur de tourner la page ensuite. Mes yeux brillent encore !! love
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Lun 14 Nov - 20:06

Citation :
Il fait partie des livres qui m'ont marqués et où j'ai eu dur de tourner la page ensuite
c'est ton enthousiasme ou une tournure typiquement Belge? Holmes
Mais tu as raison je crois que ce bouquin va faire date dans la holmésie. Tout simplement parce qu'il est totalement Doylien en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Aujourd'hui à 15:21

Revenir en haut Aller en bas
 
"La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La maison de soie, Anthony Horowitz
» La Maison de Soie d'Anthony Horowitz ou le retour de Sherlock Holmes ?
» [Horowitz, Anthony] La Maison de Soie
» SHERLOCK HOLMES : LA MAISON DE SOIE de Anthony Horowitz
» ALEX RIDER (Tome 5) SCORPIA de Anthony Horowitz

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: SHERLOCK HOLMES ET SES ADAPTATIONS-
Répondre au sujetSauter vers: