Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Dim 1 Jan - 19:38

TinaSherlockina a écrit:
Happy Nouille Year
mdr and you 2 !


Belle analyse Yodaline oui c'est très fidèle au Holmes de Conan Doyle. Pas mal de références aux romans originaux, et le charme opère très vite !
Je pense que tous les amateurs de Holmes ne doivent pas passer à côté. Horowitz connaît parfaitement le personnage et ses aventures les références sont subtiles, et ne font jamais étalage de connaissances, disséminées dans le texte sans lourdeur. Il retranscrit parfaitement l'ambiance de Londres à l'époque victorienne en insistant d'ailleurs sur les aspects sociaux bien plus que Doyle et signe une intrigue qui tient formidablement bien la route, tout en alliant respect de l'esprit des enquêtes originales et prises de risques. La fin est peut être un peu moins soignée (auteur fatigué ?) il veut beaucoup en dire à la fois mais tout parvient se remettre en place.
Bien vu Yodaline la référence à Monte Cristo ça m'y a fait penser aussi car j'ai justement vu un extrait de cette fameuse évasion dans un téléfilm... Et l'histoire des enfants, de cette misère rappelle Charles Dickens.
Sherlock Holmes peut en être fier ! Holmes





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mar 3 Jan - 13:23

An beaucoup de théâtre et de films ! Lu le livre "La Maison de Soie "moi aussi.

Un bon pastiche, un des meilleurs a mon avis. Vos analyses sont très fines et intéressantes et je n’ai rien à ajouter. Une chose peut-être. Avez-vous remarqué que jamais, à aucun moment, le mot de pédophilie n’a été écrit ou prononcé. Existait-il seulement ? Il ne s’agit que d’allusions discrètes, de non-dits, de mots de compassion ou d’horreur… C’est qu’à l’époque de Holmes, le sujet était totalement tabou et Horowitz a eu l’intelligence de le traiter avec toute la prudence qu’il fallait.

Du reste, même dans notre société, le mot ne s’est banalisé que depuis peu d’années. Alors…en 1890 !!

Je crois qu’on pourrait tirer un très bon film ou télé-film de ce roman. On prend le pari ? up
Revenir en haut Aller en bas
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mar 3 Jan - 21:18

Hello! robin, je suis contente que ce livre t'ai plu. Oui tu as raison, Horowitz a traité le sujet de la pédophilie avec beaucoup de pudeur et de tact car, comme tu le dis, il s'est plongé dans l'atmosphère de la société victorienne qui se voilait la face devant les turpitudes de ses membres...

Ta question est intéressante : le mot "pédophilie" existait-il du temps de Doyle ? J'ai consulté le bon Google qui m'a appris ceci :

"Le mot pédophilie est formé sur les radicaux grecs paidos , enfant , et philia , amitié. Le sens étymologique du mot conduit donc à l'amitié pour les enfants. En fait, le mot pédérastie conviendrait mieux au sens actuel donné au mot pédophilie, puisque pédérastie est formé des deux radicaux paidos (enfant) et eros (amour sexuel). le mot français pédophilie date de 1847 (Julius Rosenbaum, Histoire de la syphilis dans l'Antiquité, traduit de l'allemand) ; l'expression pédophilie érotique, traduite de l'allemand elle aussi, fut proposée en 1906 par le Dr A. Forel.

Par la suite, on a abrégé en pédophilie, et le pédophile est devenu, à côté des grandes figures du pédéraste, du sodomite et de l’inverti, un type mineur d’homosexuel. Le mot est réapparu en 1968 et dérive du nom commun « pédophile » (fin XIXe), qui lui-même provient du néologisme « pedophilia erotica » proposé par le psychiatre autrichien Richard von Krafft-Ebing en 1886 dans son ouvrage Psychopathia Sexualis pour qualifier une attirance sexuelle envers les personnes impubères ou en début de puberté qui domine la sexualité d'un individu sa vie durant."

J'ai donc tendance à croire que le mot pédophilie existait du temps de Doyle, mais seulement dans le domaine médical. C'est peut-être pour ça que Horowitz ne l'emploie pas. A+
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois



Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 601
Age : 32

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mer 4 Jan - 13:37

Merci yodaline d'avoir pris la peine de répondre à ma question. Grâce à toi j'ai appris des choses très intéresantes et je ne pensais pas être aussi près de la vérité. Yes
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Mer 4 Jan - 19:34

Un forum sur lequel on se cultive et on apprend des choses au niveau des mots ! Merci, Yodaline pour ce petit exposé sur le sens du mot. Voilà le pourquoi du comment. Je pense que ne pas dire le mot mais le sous-entendre est encore plus fort, un peu comme un monstre que l'on ne montre pas dans un film d'horreur. Il reste à imaginer et cela donne des frissons. L'être humain est bien cruel...
Horowitz a traité le sujet sans tomber dans le glauque.

Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Jeu 5 Jan - 21:12

hi!! Waouh, j’ai fini la « Maison de Soie », bonne derenière, comme d’hab ! Chapeau à l’auteur qui nous a mijoté là une vraie mixture à la sauce anglaise "Conan Doyle" , avec tous les iingrédients du Canon , quelques aromates bien épicés et une pincée de réflexion personnelle bien sentie… et c’est goûteux (miam miam). miam

Moi aussi, à la fin d’ l’épilogue, j’avais la larme à l’œil… Ah, ce bon pépé Watson, si attentionné avec ses petits-fils, dont l’un se prénomme Sherlock ! génial ! Yes

Mais, comme l’a dit Dyan, on pourra plus regarder les IRREGULARS de la même façon. Mazette, c’est pas croyable ! Mais belette a raison on ne tombe jamais dans le "glauque"... Horowitz a bien traité de la ... chose ! wink

Quant à Holmes, rongé par le remord, se sentant coupable de la mort du gamin, il s’humanise. Sa suffisance, son arrogance même sont en berne et ça le rend plus sympa.

Mmais on a pas parlé de l’humour du bouquin. Et comme dirait notre chère Yoda, allez donc en voir un exemple page 320 :

« Eh bien Watson ! … pensez-vous que j’ai de l’avenir comme cocher ? »
« Cela se pourrait bien, répondis-je. Mais ne vous attendez pas à beaucoup de pourboires. »
pouffe
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Jeu 5 Jan - 21:15

Il y en aura d'autre après toi pour lire le livre et le commenter, tu sais ! En tout cas, je constate avec plaisir que tu rejoins le fanclub des lecteurs contents du livre. Bon, tu pourras venir nous épauler sur l'autre forum quand Max, So British et moi-même seront les seuls à le défendre. rire
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
TinaSherlockina



Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 53

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 6 Jan - 11:27

J'ai quitté La Maison de Soie la larme à l'oeil. D'imaginer ce bon Watson en papy nostalgique m'a fait tout drôle. Comme l'avaient déjà suggéré quelques unes ici, j'ai trouvé un peu mélancolique le récit du début, où l'on apprend que Holmes est mort...
Néanmoins, ce pastiche possède toutes les qualités d'une bonne fiction holmésienne. Je dirais même qu'il est meilleur que certains originaux d'ACD, dans le rythme et l'action de l'intrigue. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, j'ai adoré les clins d'oeil au canon, très subtils, notamment la scène avec Mycroft dans la salle des visiteurs du Diogene, la joute oratoire entre les deux frères.
Horowitz a eu, en effet, la délicatesse de s'exprimer dans le ton de l'époque traitée. A aucun moment il n'est question de pédophilie, une perversion d'ailleurs vieille comme le monde mais innommable pour des gentlemen de l'époque victorienne.
Un petit bémol, qui concerne le traducteur : il s'est planté sur le mot "marocain". Il s'agissait d'évoquer l'étui de cuir vert qui contenait la cocaïne de Sherlock (désirée mais pas touchée !), donc le MAROQUIN et non quoi que ce soit en rapport avec le Maroc. Je suis étonnée par la grossièreté de l'erreur, venue d'un traducteur qui devrait avoir une certaine culture générale... Mais bon, on ne va pas chipoter.
Autre chose, qui m'a fait sourire, mais je ne sais pas si je suis dans le vrai (demandons aux hyper spécialistes !) : dans la maisonnée de Carstairs, il y a deux domestiques : Elsie et Patrick. Amusant, car la jeune femme des Hommes dansants ne s'appelle-t-elle pas Elsie Patrick de son nom de jeune fille ?
J'ai été hyper émue par la scène où Sherlock est emprisonné à Holloway. J'ai aussi énormément aimé l'affection de Watson pour son amie, bien plus évidente ici que dans les écrits canoniques. L'humour n'y est sans doute pas aussi débridé que dans mes propres écrits, mais Holmes lance quelques piques hilarantes.
Bref, le tout m'a enchantée ! Je me fiche éperdument du battage médiatique. Anthony Horowitz a fait un superbe boulot, c'est tout ce qui compte. Va-t-il en commettre un autre ? J'aimerais bien ! fan
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 6 Jan - 20:50

Oui, tu vois, lui aussi s'est fait descendre... malgré tout, dans tous les détracteurs, un petit groupe résiste encore et toujours à l'envahissante critique... Fait un livre lisse et la pilule des critiques passera mieux car tu ne te seras pas trop avancé. Va explorer d'autres domaines et tu es mort. Je sais, certains livres ou films avec Holmes m'ont fait bondir car ils ne me plaisaient pas et j'ai trempé ma plume dans l'encrier du sarcasme grinçant.
Oui, Elsie Patrick, mince, oublié de le signaler ! Le traducteur a fait aussi un faute à Mary Morstan et l'a orthographié "Morston".
Pour ce qui est du "marocain", mon oeil ne fut pas attiré par la faute, il y a du laisser aller de sa part ! Tiens, cela me rappelle que quelqu'un d'autre avait fait la même faute... rire
Il m'avait ému dès le départ avec Watson vieillissant (alors que dans la littérature, les années passent mais les héros ne vieillissent pas...) et d'un Holmes mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Ven 6 Jan - 21:35

Tina
Citation :
Elsie et Patrick. Amusant, car la jeune femme des Hommes dansants ne s'appelle-t-elle pas Elsie Patrick de son nom de jeune fille ?
Parfaitement exact, bien observé Ok fan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz   Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
"La Maison de Soie" d'Anthony Horowitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» La maison de soie, Anthony Horowitz
» La Maison de Soie d'Anthony Horowitz ou le retour de Sherlock Holmes ?
» [Horowitz, Anthony] La Maison de Soie
» SHERLOCK HOLMES : LA MAISON DE SOIE de Anthony Horowitz
» ALEX RIDER (Tome 5) SCORPIA de Anthony Horowitz

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: SHERLOCK HOLMES ET SES ADAPTATIONS-
Répondre au sujetSauter vers: