Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 25 Oct - 9:46

Dyan
Citation :

Huum pas si sûr... si tu connais certains forums, surtout anglo-saxons je pense que l'argument principal est bien le pretty boy ravageur razz C'est vraiment des groupies ! Sans aucune modération ni esprit critique
Chère admin, tu devrais savoir que mon anglais est nullissime... Je ne vais donc sur aucun forum anglais ou alors pour...les images rire
En revanche suis parfois allée fureter sur le site de la SSHF, où quelques personnes, forts peu nombreuses il faut le dire et masculines exclusivement si on en croit leur présentation, contestent avec la plus grande vigueur l'interprétation m^m de Jeremy Brett. Ce n'est pas un problème, ce sont les exceptions qui confirment la règle, mais ça existe. Si je les ai bien compris, ils récusent les choix qu'il a fait pour jouer ce rôle, le trouve décalé et pas dans le respect du personnage....et j en passe.
Cela existe-t-il en Angleterre?
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina



Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 53

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 25 Oct - 13:42

pour répondre à Yodaline : oui le problème des lecteurs potentiels pour la bio de JB reste vraiment l'obstacle majeur qui empêche tout éditeur d'accepter ce genre de sujets. Autour de moi, rares sont ceux qui connaissent JB et même le connaissant et l'ayant vu jouer dans SH, ils ne semblent pas trouver l'acteur exceptionnel...
J'ai donc eu bien fait de tenter les pastiches, effectivement plus dans mes cordes. D'autre part, comme je l'avais déjà dit par ailleurs (au grand dam des groupies pures et dures big smile ), certains passages de la vie de JB me déplaisent et peuvent prêter le flanc à des interprétations aussi multiples que probablement fausses. Honnêtement, sorti de son rôle de SH (et peut-être aussi Maxim dans Rebecca) je n'ai pas trop aimé les prestations de JB. Je ne l'ai malheureusement pas vu au théâtre où il a dû être un comédien de premier plan. Il y a trop de lacunes dans sa vie et trop d'incertitudes. A moins de connaître personnellement son entourage très proche, une bio honnête et détaillée est impossible !
Ce n'est finalement pas plus mal d'y avoir renoncé. Quant aux pastiches, mon Holmes ne ressemble finalement pas vraiment à celui de JB. Pour certains détails, peut-être, mais je me souviens avoir eu une image toute personnelle du sorcier de Baker Street, pas tout à fait aussi austère que les gravures d'origine et pas aussi sexy que le Holmes de Jeremy. Bref, entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 25 Oct - 14:43

TinaSherlockina

Citation :
Il y a trop de lacunes dans sa vie et trop d'incertitudes. A moins de connaître personnellement son entourage très proche, une bio honnête et détaillée est impossible !
Ce n'est finalement pas plus mal d'y avoir renoncé.
Je pense que tu as raison et qu'une bio comme tu l'as décrit ne s'impose pas. Il existe des bio écrites par des gens qui l'ont connu, interviewé, et qui satisfont les personnes que cela intéresse. Ce que tu cherches est du domaine strictement privé sur lequel cet homme n'a pas souhaité donner d'informations. C'était son droit le plus strict(comme tout un chacun), et je suis d'accord avec toi, on doit en rester là et respecter cela.
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina



Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 53

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 25 Oct - 20:04

JBSH : pour répondre à ta question à Dyan concernant les anti JB anglais, oui, ils existent. Comme je vais souvent sur Youtube pour y voir des séries anglaises - et pas forcément SH - j'aime bien lire les commentaires des uns et des autres qui accompagnent les vidéos des fans. Les femmes craquent évidemment pas mal sur le look trop classe et sexy de JB en Holmes, mais les hommes préfèrent souvent les prestations de Basil Rathbone, qu'ils trouvent plus proche du Holmes original de Doyle. Certains commentaires sont franchement hostiles, décrivant Jeremy comme une espèce de pantin hystérique et lugubre. C'est nul, mais c'est assez courant. Ces détracteurs sont peut-être jaloux du charisme holmésien de Jeremy... Car les commentaires féminins vont très loin dans l'appréciation, allant jusqu'aux descriptions très précises sur ce que le cher Jeremy provoque chez ces dames... En tous cas, c'est amusant à lire.
Les clips très soignés de Rebecca Wilde, par exemple, provoquent des réactions qui me font pouffer de rire. Des gamines de vingt ans se pâment ouvertement des sourires ambigus de JB, de ses poses extravagantes. On y détaille même la longueur de ses cils, le modelé du visage et l'on imagine le contact de ces lèvres là sur les siennes... Dommage que tu ne maîtrises pas l'anglais, tu te régalerais !
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 25 Oct - 20:43

Tina
Citation :
On y détaille même la longueur de ses cils, le modelé du visage et l'on imagine le contact de ces lèvres là sur les siennes... Dommage que tu ne maîtrises pas l'anglais, tu te régalerais !

mdr J'en doute suis pas vraiment fan de ce genre de pétroleuses diable mais contente que cela te réjouisse, c'est déjà ça. Je doute également que JBrett ait apprécié... L'hystérie c est si ..navrant Elles n'ont d'excuses que leur âge et le fait que de nos jours, les gamins n'ont pas appris à se taire avant de s'exprimer...
Là je me sens très vieille d'un coup! ko
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina



Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 53

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Sam 29 Oct - 14:45

Non JBSH, tu n'es pas vieux jeu, tu es équilibrée. Figure-toi que je connais une quinqua qui a quatre gosses, le genre bobonne à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession et qui est raide dingue de... Nicolas Hulot ! Elle fantasme à mort et rêve de le voir escalader en pleine nuit la façade de son immeuble bourge pour venir la violer à trois heures du matin ! Complètement givrée !
Alors, les gamines, je leur pardonne, elles sont jeunes et naïves, ça leur passera, enfin je l'espère.
C'est marrant mais même ado, je n'ai jamais eu ce type de comportement. J'ai admiré des tas de personnalités, mais sans ce côté groupie. Ma meilleure copine était folle de Cloclo. Je l'ai toujours trouvé stupide et guignol comme c'est pas possible, à gigoter sur scène comme un pantin.
Même ses Claudettes avaient l'air moins tarte !
Même mon admiration d'ado pour Sherlock restait très pudique. Je n'aurais pu imaginer avoir une liaison avec un personnage de fiction ou fantasmer sur lui, shocking ! rire
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" Christine Mul   Mar 1 Nov - 21:57

J'avoue que cloclo n'a jamais eu la cote à la maison ainsi que tout ce qui, de prêt ou de loin, appartenait aux "variétés" et leurs artistes...quand je vois les survivants de cette génération regardés et traités comme des stars, des références, cela me fait tout drôle... pale

Ta connaissance est effectivement curieuse, mais cela ne fait de mal à personne... alors si ça lui fait du bien... lui ou un autre!? ce sont ses façons d'aborder ses affects qui sont étranges, pas N Hulot, que je n’apprécie ni plus ni moins qu'un autre....

TinaSherlockina
Citation :
Même mon admiration d'ado pour Sherlock restait très pudique. Je n'aurais pu imaginer avoir une liaison avec un personnage de fiction ou fantasmer sur lui, shocking
mdr Alors que je t'explique! "De mon temps" les "addos", notion qui entre nous n'existait pas (on était des gosses et un jour...majeurs) n'avaient aucune idée de ce que pouvaient être un fantasme au sens où on l'entend aujourd hui. Quand dans un film deux personnages s'attiraient, il fallait attendre une heure et demi, soit la fin du film, pour que, parfois, ils échangent un baisé..... que cachait le chapeau de John Wayne!!! La scène la plus "torride" que j'ai pu visionner à cette époque était un baisé qui serait aujourd hui qualifié de gentillet pouffe
Alors aller fantasmer sur Holmes, comment te dire?: mdr

Bon, depuis j'ai grandi rire mais fantasmer sur un être qui est un pur intello, à la sensualité dont le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'apparait pas évidente, je n'en ai pas eu l'idée non plus. sorry
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: transfert   Mer 9 Nov - 12:06

Tina j'ai terminé ton livre.

La lecture en est agréable, fluide. Ça se lit très bien et l'on passe d'une nouvelle à l'autre avec plaisir.
Tu connais ta région, tu l'aimes c'est évident. Tu nous donnes beaucoup d'occasion de la découvrir sans que les descriptions soient pesantes. C'est bien dosé.
Les intrigues sont néanmoins un peu inégales dans leur complexité comme dans le travail de déduction de Holmes.
Les deux personnages sont respectés globalement dans leurs rapports entre eux et aux autres. Leurs dialogues nous permettent de retrouver nos héros dans de nouvelles situations, et ça fait du bien ce renouvellement bravo
Bref j'ai lu et aimé ce livre, m^m si j'ai tout de m^m quelques petits "reproches" à lui faire. Si tant est que je puisse me permettre ce vocable.

Brett semble omniprésent dans cet ouvrage. Tu n'y fait jamais allusion mais on sent que Watson/narrateur/toi l'avez en tête, c'est certain. Jamais ce pauvre Watson n'a été aussi dithyrambique sur le physique de son ami lol Oh Tina! vraiment parfois tu n'as pas été raisonnable wink Et ce pauvre Holmes, réduit à l'état de poupée de chiffon parce qu'un joli minois se pointe non , pas raisonnable du tout Lol Au moins as-tu du te faire plaisir et passer de bons moments mdr

En bref un moment très agréable Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Dim 20 Nov - 21:25

Et bien moi, j'attends toujours mon exemplaire des "Archives alsaciennes de Sherlock Holmes", commandé en Octobre. C'est Chronopost qui l'a perdu grrr
Amazon va me le remplacer, mais il y a un délai. Pfff!!!
La dernière fois que je suis allée sur le site de la Société Sherlock Holmes de France, j'ai vu qu'il y avait deux critiques du livre de Tina, l'une très élogieuse et l'autre qui, sans être féroce, formulait de sérieuses réserves. Les auteurs de ces critiques, Max et Lysander, ayant souvent la dent dure, j'estime que c'est très satisfaisant...
Revenir en haut Aller en bas
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Ven 25 Nov - 20:37

hi!! j'ai pas encore le livre moi non plus, Tina, mais ça devrait se faire. Tant fait pas pour la critique du dénommé Lysander, j'peux pas supporter ce type, il est morbide ! cool
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Ven 25 Nov - 21:55

Je me suis bien bagarrée avec Lysander à propos de Jeremy, Tidou, mais à ma grande surprise, il a signé la pétition!
Et lui, il a fait une critique très positive et même chaleureuse du livre de Tina. Comme quoi il ne faut jamais désespérer. C'est son "friend and colleague", Max, qui a été plus dur, mais pas féroce comme il peut lui arriver de l'être. Quant à moi, j'ai enfin reçu mon exemplaire! Chronopost mon oeil: ça fait bientôt deux mois que j'ai commandé...
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 6 Déc - 10:33

Frenchaccro a écrit:
mais à ma grande surprise, il a signé la pétition!
Et lui, il a fait une critique très positive et même chaleureuse du livre de Tina.
Alors là j'en reviens pas ouch Lysander finirait par s'adoucir avec le temps ? faut peut être pas lui demander d'aimer JB tout de même, là ça serait trop lui demander ! pouffe





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 6 Déc - 10:49

J’ai commencé le livre d’enquêtes rhénanes. Je l’ai reçu beaucoup plus tôt que prévu en fait, et n’étais pas chez moi quand il est arrivé. Du coup j’enchaine juste après la Maison de Soie, ce qui ne rend pas la transition facile ...
En plus c’est un peu délicat de parler d’un bouquin écrit par un membre du fofo dubitatif (hum Tina a complètement disparue à l’horizon).
C’est totalement autre chose. Je vais donc essayer de donner mes premières impressions en prenant un œil neuf.
Le recueil comporte 8 nouvelles assez courtes, pour l’instant j’en ai lu environ la moitié. J’aime bien les titres des nouvelles qui sont bien choisis d'une manière très ACD.
Par contre si vous voulez lire une œuvre canonique c’est pas le cas. C’est un pastiche holmésien dans le sens où les protagonistes sont Holmes et Watson mais les similitudes s’arrètent là. Bon c’est vrai le lecteur passionné de l'univers et des codes de l'ambiance de Baker Street n’est pas perdu pour autant e tretrouve ses marques. Le style et le ton employés sont en adéquation avec ceux de ACD parfois à s'y méprendre.
Le livre est agréable et facile à lire dans un style enlevé, jamais pesant, avec la pointe d’humour (que l’on connait chez Tina). Les mots sont justes et bien choisis.

Sherlock Holmes est enchanté de son séjour en Alsace. Et nous aussi ! Tina a voulu mettre en valeur sa belle région, on a parfois un côté un peu "guide touristique". rire Personnellement je n’y ai jamais mis les pieds et ça me fait visiter ! Cet aspect visite historique découverte et gastronomie, est peu canonique et inhabituel, mais en tant qu’écrivaine alsacienne ayant toujours vanté sa région dans ses publications, c’est son but parfaitement justifié. Là encore jamais pesant ou rébarbatif. Ce ne sont que de petites touches qui fleurissent quand l'intrigue permet ces apartés. Et Strasbourg se prête à merveille à l'ambiance propice aux mystères.

A mon avis, je pense que le point faible des nouvelles tient aux intrigues elles-mêmes. Elles sont parfois un peu faibles. Surtout après Horowitz et autres pastiches... Détective L'ensemble des nouvelles manquent de rebondissements et du coup en sont moins captivantes, ça manque de suspens et de mystère.
Les "enquêtes" n’en sont pas réellement, on ne retrouve pas les étapes de d'une vraie investigation au sens canonique, en fait elles s'assimilent à des faits divers quotidiens. On pourrait les intituler "affaires de la criminalité ordinaire". Mais Tina a beaucoup de talent pour donner du sens et de l’action avec des enquêtes si ténues. On ne s'ennuie pas, on prend plaisir à lire c'est frais et divertissant.
Donc voilà très bonne impression générale. bravo





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 6 Déc - 11:59

French:
Citation :
Je me suis bien bagarrée avec Lysander à propos de Jeremy, Tidou, mais à ma grande surprise, il a signé la pétition!

Oui étonnant à priori, sauf que j'ai lu quelques débats au sujet de JBrett dans les forums de la SSHF et quand on met de côté les attaques outrancières, qui ressemblent davantage à des provocations qu'autre chose, on se rend compte que ce n'est pas tant l'interprétation de Brett qui leur pose problème mais l'unanimité ou presque sur le fait qu'il serait pour beaucoup, dont moi, LE SHolmes définitif. On peut spéculer sur cet agacement et ses raisons d'être, mais je pense que ces internautes seraient moins virulents contre JB si les louanges étaient moins "inconditionnelles" razz
Il prouve donc qu'au fond il reconnait que cet homme à fait un travail qui mérite d'être reconnu dignement par ses pairs, m^m à titre posthume, et c'est à mettre à son crédit.
Bravo monsieur!
Sorry pour le hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mer 7 Déc - 19:12

hi!! Tina, tu vas voir, j'vais être la dernière a avoir lu ton bouquiin et , comme moi, j'ai pas enore celui de Horowitz, j'srai pas influencée ! En tout cas, aussi bien jbsh que Dyan ont éprouvé du paisir à te lire et ne regrettent pas leur ... achat ! Ok c'est bon signe.
Au fait, tu dois être fière pour l'Alsace que ce soit une alsacienne pure souche qui soit devenue Miss France ... Y'a des belles filles dans ton coin ! et en plus elle a l'air de pas avoir la langue dans sa poche. Une bonne recrue ! banana
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mer 7 Déc - 20:07

Moi aussi j'ai commencé "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes", et je partage les impressions de Dyan. Je trouve le recueil très divertissant. Tina connaît bien le canon, elle en donne maintes fois la preuve. Alors, quand elle nous présente par exemple Sherlock Holmes victime d'un irrésistible coup de foudre, c'est une manifestation de son humour impertinent qui me plaît bien.
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mer 7 Déc - 20:08

Hé, Tidou, je ne l'ai pas lu; le livre de Tina !! rire Même pas encore trouvé, tiens ! Tu ne seras pas la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mer 7 Déc - 21:53

Tu peux le commander sur amazon.fr, Tidou, même pas besoin de te déplacer, et livraison gratuite...
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 8 Déc - 11:01

Et que pensez-vous du portrait Tinasherlockinien de Sherlock Holmes ? Holmes

J'avoue avoir été un peu surprise, car je m'attendais pas à découvrir un tel séducteur de la part de Tina razz
Ma parole Tina s'est laissée aller à ses fantasmes ! sans doute un Holmes très influencé par un certain Jeremy Brett... wink
Holmes est un véritable play boy à faire tomber en pâmoison femmes, hommes et enfants, fascinés par tant de beauté ténébreuse, de génie et de charisme...
C'est un Holmes dont rêvent toutes les filles finalement (sans se l'avouer gêné )
Le fait que Tina soit une femme - et une fan - se ressent dans son écriture, c'est sûr qu'on ne lirait pas les mêmes choses de la part d'un auteur mâle ou chez Horowitz. On a de longues descriptions sur les vêtements, le flamboiement des couleurs, etc... Bon les purs holmesiens trouveront que le personnage de Holmes est dénaturé étant présenté comme un "canon de beauté et de charme".
On retrouve au fil du livre de nombreuses allusions à sa beauté fascinante et ses sublimes yeux gris sagaces. Mais on retrouve aussi tous les autres clichés holmésiens, le détective infatué de sa personne, aimant flatterie et admiration, mais aimant également rire, il sourit et glousse souvent et fait carrément des sourires panoramiques ou des bonnes blagues. Surement ses vacances en Alsace lui réussissent bien ! pouffe
J'ai bien aimé la nouvelle de Holmes fiancé, vraiment excellente. Watson n'en revient pas et se dit que l'air alsacien a complètement changé son ami. Il ne le reconnait plus du tout (Holmes devient même un goinfre côté choucroute rire ) et il est ravi de savoir qu'il va enfin convoler en justes noces. Il trouve Holmes absolument magnifique et le couple qu'il forme avec la jeune beauté provoque l'admiration générale. Bon malheureusement tout ça n'était que du bluff... on s'en doutait un peu et Watson semble vraiment très déçu, plus qu'offusqué par la conduite de Holmes d'ailleurs...





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 8 Déc - 12:24

jbsh le 9/11:
Citation :
Brett semble omniprésent dans cet ouvrage. Tu n'y fait jamais allusion mais on sent que Watson/narrateur/toi l'avez en tête, c'est certain. Jamais ce pauvre Watson n'a été aussi dithyrambique sur le physique de son ami lol
Oh Tina! vraiment parfois tu n'as pas été raisonnable Et ce pauvre Holmes, réduit à l'état de poupée de chiffon parce qu'un joli minois se pointe... , pas raisonnable du tout Lol
Au moins as-tu du te faire plaisir et passer de bons moments
mdr nous avons eu le m^m sentiment!
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 8 Déc - 18:39

Un Sherlock Holmes en beau mâle ténébreux ?? love Mais j'en connais une qui va se faire sa Noël en avance (MOI !). Déjà que je m'en suis offerte trois pour ma Saint-Nicolas... Amazon, me voici !

J'aime l'idée d'un Holmes play-boy, même si c'est anti-canonique, de temps en temps, faut se faire plaisir et faire plaisir au lectorat.

Dyan a écrit :
Citation :
Bon malheureusement tout ça n'était que du bluff...

diable Dyan, j'étais sur mon petit nuage rose en lisant que Holmes était fiancé et prêt à se marier, et ensuite, la douche glacée. Rhâââ ! Bon, le savoir à l'avance m'évitera de hurler en le découvrant dans le livre... cry
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Dim 11 Déc - 11:11

belette2911 a écrit:
Dyan, j'étais sur mon petit nuage rose en lisant que Holmes était fiancé et prêt à se marier
Attends il y a mieux ! Une des nouvelles s'intitule "Le détective amoureux" ... love
Et c'est pas du bluff Holmes tombe éperduement amoureux ! bounce

Cette nouvelle est un petit bijou. Et pour une fois Tina a osé ce que ACD n'a jamais osé, et dont on a toutes rêvé !
Tina nous décrit un Holmes énamouré avec beaucoup de talent dans un style holmésien parfait. L'écriture est amusante, vive et humoristique, elle'imagine Holmes tout timide, statufié, tétanisé, perdant tous ses moyens, virant du blême à l'écarlate et ne pouvant plus articuler un mot... on ne le reconnait plus.
Les descriptions sont excellentes et amusantes à la fois.
Holmes est bien décidé à se marier , mais alors qu'il fait sa demande à la charmante jeune femme belle et intelligente de ses rêves (en fait une meurtrière... on le sait après) il essuie un refus. Aïe le pauvre !

Et c'est à ce moment là que ça cloche. Enfin je trouve.
Holmes reste complètement impassible et accepte le verdict sans rien manifester. Il n'est ni désespéré, ni blessé dans son orgueil, ni étonné, ni rien du tout !
J'avais cru qu'il jouait un rôle, mais non.
Du coup la transition est trop brutale et le retour à la normale trop rapide.
En effet Holmes redevient comme "avant" en un instant, hum pas crédible vu le bouleversement qu'il a connu. J'aurais imaginé un Holmes totalement dévasté inconsolable, déprimé et surtout un passage obligé par le maroquin vert et sa seringue remplie à ras bord.
Le grand logicien retrouve toutes ses facultés et ses esprits instantanément. A la fin on a droit à son avis sans appel, parfaitement misogyne et implacable, sur la gent féminine.
Ouf on l'a bien retrouvé ! Sherlock





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Dim 11 Déc - 11:20

Dyan a écrit :
Citation :
Holmes est bien décidé à se marier mais alors qu'il aurait pu passer la bague au doigt à la charmante jeune femme belle et intelligente de ses rêves (en fait une meurtrière... on le sait après) il essuie un refus. Aïe ça fait mal !

Tu veux ma mort ? lol Je ne me sentais plus et bardaf, tu me tue une deuxième fois en me signalant qu'elle refuse, cette pouffiasse et que l'autre était une meurtrière. diable Grrrr, pas gentil de tout me dire... Oserai-je l'acheter sans la boite de kleenex qui va avec ? rire

Citation :
Et c'est à ce moment là que ça cloche. Holmes ne semble ni désespéré, ni blessé dans son orgueil, il ne perd mêem pas contenance ni étonné ni rien du tout ! J'avais cru qu'il jouait un rôle, mais non. Du coup la transition est trop brutal et le retour à la normale trop rapide.

Ah oui, la transition est brutale !! La mienne aussi. cry

Citation :
un passage obligé par le marocain vert

Tu veux sans doute parler du "maroquin" vert... lol Oui, je l'aurais vu se faire une piqûre de cocaïne, pour la cause.

Il est en colère sur la gent féminine... Voilà, une pétasse (je vais faire toutes les rimes en "asse") qui se refuse à lui (elle le connaissait de réputation ?) et du coup, toutes les femmes sont des sans coeur et je n'ose imaginer ce qu'il dit sur nous... Donc, son orgueil est blessé mais il veut pas l'avouer. Na !
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Yodaline



Inscription : 07/02/2009
Nombre de messages : 1173

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Dim 11 Déc - 21:17

mdr Ah ! vous lire est bien divertissant et j'ai hâte , comme Belette, de découvrir le livre de Tina. Papa Noël est bien long à venir ! Patience.
Restons zen ... A+
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 12 Déc - 17:30

Je me marre belette rire
Tu peux voir que la faute est volatilisée (ce n'était d'ailleurs pas la seule... trop de fatigue nuit au bon fonctionnement cérébral fou )

En lisant ton post je comprenais plus. Mais élémentaire ! tout s'explique d'après les horaires de publication Détective
Je m'en étais aperçu en relisant mon post, j'ai donc vite corrigé et édité - et à peine quelques minutes avant toi ! mdr Je t'ai eue sur ce coup moqueur





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 12 Déc - 17:45

Oh oui Yoda je suis sûre que tu vas beaucoup aimé. Je l'ai fini maintenant et c'est vraiment excellent.
Félicitations Tina ! Dommage qu'elle ne soit pas là car franchement elle mérite des compliments ! bravo bravo

En fait je l'ai apprécié de plus en plus. Au début, j'ai trouvé la première nouvelle un peu fade, pour deux raisons, d'une part il faut du temps pour s'imprégner d'une nouvelle lecture après celle de la Maison de Soie, et d'autre part -c'est un truc d'éditeur- on commence doucement pour finir en beauté !
Et j'ai pris autant de plaisir avec ce recueil qu'avec Horowitz cool
Si j'étais nuancée au début, finalement c'est brillant. Pour le style il est dans l'esprit canonique à s'y méprendre. Les dialogues sont vifs, les répliques amusantes pleines d'esprit et d'humour (certaines formules vraiment bien trouvées). Holmes et Watson sont tels qu' on les aime (en plus Holmes est terriblement séduisant... love ) avec leurs caractéristiques propres : logique implacable et réparties cinglantes pour l'un, bon sens et gentillesse pour l'autre. Tous deux s'entendent à merveille, se complètent, sont presque en symbiose.
Tina a d'excellentes idées elle tire profit des lieux touristiques ou de caractère de sa région (panorama, thermes), des monuments (cathérale de Strasbours) pour y placer la scène du crime... Strasbourg remplace ici avantageusement Londres. Et tout cela est décrit magnifiquement. Bon les intrigues ne sont pas très effrayantes et retorses mais bien ficemées et crédibles. Elles sont toutes très variées, originales et bien imaginées.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 12 Déc - 18:37

rire Mon post suivant le tien de très très près, j'ai eu le temps de voir la faute, de m'écrouler de rire et de te le signaler. Bon, toi, au passage, tu l'avais corrigée, le fameux "marocain". T'inquiètes pas, des fautes, mes textes n'en sont pas exempts, loin de là. Même si ne j'écris pas comme un kikoolol.

Dyan, tu m'as mis l'eau à la bouche et Amazon vient de me notifier que les livraisons étaient gratuites... si le livre est sur le site, je me l'offre pour Noël (je m'en suis offert pour mon anniv, pour la Saint-Nicolas et là, Noël... Hem, le tout sur un mois, c'est bizance !).

L'Alsace, je ne connais pas du tout, hormis que la cuisine y est copieuse. La découvrir en même temps que Holmes, c'est pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 12 Déc - 21:51

Mais oui, Belette, le livre de Tina est sur le site d'amazon.fr, c'est là que je l'ai eu. Moi aussi, j'aime bien l'aventure du "Détective amoureux".Il y a plus de suspense et de surprises que dans certaines autres. Ce pauvre Holmes n'a pas de chance, mais comme il est ici très rétrograde au sujet des femmes, j'ai moins envie de le plaindre!
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 12 Déc - 21:55

Merci, Frenchaccro. Ma commande au Père Noël est passée ! fan Je me suis ajoutée deux DVD en plus des aventures alsaciennes. J'aurais bien aimé commander en plus "les damnées de Whitechapel" de Peter Watson, mais lui, il ne se trouvait pas sur le site de Amazon.

Frenchaccro :
Citation :
mais comme il est ici très rétrograde au sujet des femmes, j'ai moins envie de le plaindre!
A cette époque, les hommes étaient très rétrogrades à notre sujet (et même maintenant, il y a encore du boulot). On ne peut même pas leur en vouloir, la société était ainsi faite. Si Holmes s'est fait rabâcher des horreurs à notre sujet... lol
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 13 Déc - 10:21

Tout de même, de la part d'un homme aussi intelligent, capable par ailleurs de s'élever au-dessus des conventions...je lui mets l'appréciation "peut mieux faire"! rire
Pour en revenir à nos pastiches, je trouve Horowitz imbattable. Son intrigue est parfaitement construite; le suspense, jamais absent, croît progressivement. Et son histoire ne manque pas de profondeur, tant au niveau des relations Holmes/Watson, que de l'analyse de la société victorienne.
"Les Aventures alsaciennes" ont d'autres charmes: l'évocation de l'Alsace, et l'humour au premier et au second degré. Lorsque Tina fait parler nos héros d'une manière particulièrement familière, ou qu'elle nous explique que seule une Strasbourgeoise pouvait rendre Sherlock Homes amoureux (c'est visiblement un clin d'oeil au lecteur) elle s'amuse, je pense, et elle nous amuse aussi. Un détail m'a intriguée dans " Le détective amoureux": comment se fait-il que l'automobile qui a servi à tuer trois personnes ne soit pas du tout abîmée? Les premières voitures devaient être plus solides que les nôtres...ou alors, "qualité allemande", comme se vante Opel. Bon, enfin moi, je ne suis pas une grande lectrice de romans policiers, à part les récits de Conan Doyle, leurs pastiches, et bien sûr les classiques (Agatha Christie, Simenon...).
Toujours est-il que "Les Aventures alsaciennes" sont d'une lecture très agréable. cool
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 13 Déc - 11:35

Les deux livres ne sont pas dans la même catégorie.
Et puis c'est un recueil de nouvelles, de toute façon, un genre différent à part entière. L'auteur doit concentrer l'intrigue c'est plutôt un "instantané" le récit d'une situation ponctuelle, une atmosphère.

Les lecteurs néophytes auront du plaisir à le lire et les autres, connaisseurs de Holmes et de la série, retrouveront de nombreux clins d'œil canoniques, des allusions, et anecdotes holmésiennes. Tina a du talent pour raconter des histoires amusantes et y méler adroitement des clichés holmésiens.

En fait par rapport au canon, ces nouvelles sont - je sais pas trop comment dire... plus "sensibles" surement la touche féminine, la sensibilité féminine qui nous est propre. Elles reflètent la personnalité de Tina. Elle met plus de chaleur humaine, de sentiments et rend les choses très vivantes avec les descriptions des lieux des protagonistes ou des tenues vestimentaires. Ce n'est pas uniquement l'intrigue logique elle y apporte des fioritures.
Les rapports entre les deux héros sont moins de la camaraderie masculine mais presque de la tendresse.
Holmes appelle Watson "mon tout bon" (trop mimi) et Watson parle toujours de lui en disant "mon ami", dans le canon ça reste plus impersonnel avec "Holmes" et "Watson".
On sent Watson très admiratif de son ami, sans aucune pointe de jalousie, il l'admire sincèrement. Ce qu'il accepte moins c'est de se faire traiter de lombric !
Watson un peu amoureux de Holmes ?? oui dans le sens platonique et admiratif. Il ressent néanmoins un confort rassurant et pas désagréable quand Holmes colle tout contre lui son corps maigre mais robuste à la charpente solide et aux épaules larges amis rire
Mais Watson est davantage touché par la beauté féminine et pourrrait trouver une épouse alsacienne à plusieurs reprises dans le bouquin !
Tina insiste beaucoup sur le soin méticuleux que Holmes apporte à sa toilette un vrai dandy ! Il passe un temps fou à se pomponner et s'habiller avec soin toujours classieux, sobre et raffinée. Classieux Tous les deux d'ailleurs. Watson n'est pas mal non plus.

On retrouve également plein de références et clichés canoniques. Holmes se déguise, met les ses mains en pyramide, fume comme un pompier ou feint de s'évanouir. Par exemple j'ai beaucoup aimé la création des "Irréguliers alsaciens" très bonne idée ! Holmes recrée une antenne alsacienne de son réseau de filature secrète qui va se révéler hyper efficace et intelligente. Hans remplace Wiggins, lui aussi admiratif et obéissant totalement à son nouveau héros.
On retrouve des allusions aux 6 Napoléons où un tableau de maître remplace ce les bustes, des passages m'ont fait penser à la ligue des rouquins.
Bref c'est Holmes à la sauce Alsacienne ! et on se régale !





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mer 14 Déc - 14:57

Dyan Bretty a écrit:

"Et puis c'est un recueil de nouvelles, de toute façon, un genre différent à part entière. L'auteur doit concentrer l'intrigue c'est plutôt un "instantané" le récit d'une situation ponctuelle, une atmosphère."


C'est sûr, Dyan, dans une nouvelle, on ne peut pas déployer une intrigue très complexe, ni approfondir à l'extrême la psychologie des personnages ou l'analyse d'un milieu. Toutefois, j'aurais bien aimé, parfois, plus de cohérence chez Holmes. Dans "Le détective amoureux", il est soudainement épris au point de proposer le mariage dans un grand élan d'enthousiasme. Mais quand il découvre que sa belle est en fait une terrible criminelle, il ne semble rien éprouver du tout: ni choc, ni dépit ou colère, ni douleur. Elle peut bien aller se faire pendre ou guillotiner, son sort le laisse de glace... roll roll Mais je n'en ai pas moins pris plaisir à l'histoire.



"En fait par rapport au canon, ces nouvelles sont - je sais pas trop comment dire... plus "sensibles" surement la touche féminine, la sensibilité féminine qui nous est propre. Elles reflètent la personnalité de Tina. Elle met plus de chaleur humaine, de sentiments et rend les choses très vivantes avec les descriptions des lieux des protagonistes ou des tenues vestimentaires. Ce n'est pas uniquement l'intrigue logique elle y apporte des fioritures.
Les rapports entre les deux héros sont moins de la camaraderie masculine mais presque de la tendresse.
Holmes appelle Watson "mon tout bon" (trop mimi) et Watson parle toujours de lui en disant "mon ami", dans le canon ça reste plus impersonnel avec "Holmes" et "Watson"."


Je trouve aussi que Tina met beaucoup de vie et de précision concrète dans son récit. Pour la sensibilité, je ne sais pas trop. Par contre, dans le canon, je me suis souvent sentie frustrée, en particulier par la perte de contact entre Holmes et Watson lorsque le détective se retire. Il ne donne quasiment plus signe de vie, et c'est par des amis communs que Watson apprend ce qu'il devient, ce dont il ne semble pas se soucier suffisamment pour s'être renseigné lui-même. Je ne me souviens plus où j'ai lu ça exactement. Je sais que les sentiments peuvent changer, s'étioler, disparaître, mais tout de même, je trouve la facilité avec laquelle Holmes et Watson se détachent peu compatible avec ce qu'on voit dans "Le Problème final" et "Les Trois Garridebs". Beaucoup d'auteurs de fanfictions semblent penser comme moi, et racontent la vieillesse de nos deux héros de la manière qui leur semble la plus satisfaisante.
Dans "La Maison de soie", il y a une vraie sensibilité, à la fois discrète et profonde...


"Bref c'est Holmes à la sauce Alsacienne ! et on se régale !"


Parfaitement! L'Alsace ne doit pas se laisser faire. Elle a le droit d'annexer Sherlock Holmes. En cela, elle a des précédents: François Pardeilhan lui fait passer sa jeunesse à Pau par exemple!
A
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 15 Déc - 19:28

fan Yes ! Les livres sont arrivés et "les aventures alsaciennes" aussi. Chouette. Travail rapide et soigné. Bon, il ne me reste plus qu'à trouver le temps de le lire avant les fêtes. Ensuite, je saurai de quoi vous parlez.

Je suis d'accord avec toi, Frenchaccro au sujet de l'éloignement entre Holmes et Watson ! J'en avais déjà parlé dans le topic consacré à "la maison de soie" en faisant allusion à un passage de "la crinière du lion" où holmes disait que Watson avait quasiment disparu de son existence. shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Ven 16 Déc - 15:16

Tina adore sa région et en parle en connaissance de cause. Tout ce qu'elle a écrit précédemment a d'ailleurs pour thème l'Alsace. Cette fois Holmes y passe ses vacances avec Watson en mars 1898 ! C'est pas canonique mais ça aurait pu se faire puisque Holmes a séjourné en France et a des origines françaises.
Et pourquoi pas alsaciennes sans le savoir ?? Il adore trop cette région et semble retrouver ses racines tant il se sent bien... wink

En fait, celui qui en fait le mieux la pub c'est Holmes ! Il ne tarit pas d'éloges et son séjour lui fait un bien fou. Watson est ravi de voir son ami reprendre des couleurs et du poil de la bête. Plus besoin de cocaine (il ne touche pas à son maroquin !) et il a bon appétit.
Problème s'il restait plus longtemps, il prendrait aussi 20kg en se régalant de choucroutes assorties accompagnées de riesling et autres mets alsaciens bien roboratifs. Imaginez le duo dans quelques années Holmes & Watson Holmes avec une bedaine et une triple couche de couenne... nettement moins séduisant et moins efficace ! et Watson une vraie boule qui ne serait plus qu'un boulet dans les enquetes ! pouffe
Décidément je préfère le détective efflanqué tel qu'il est. Par contre dès qu'il retrouve le smog londonien hop il retrouve ses vieux démons et l'usage de la seringue... Et Holmes n'a plus qu'une envie repartir en Alsace !

C'est amusant et étonnant que Tina ait choisi ce Holmes séduisant et séducteur à la quarantaine magnifique. Une beauté ténébreuse et fascinant une voie grave et profonde... Bien souvent dans le forum Tina a mis en boite les groupies du splendide JB razz finalement elle a succombé sous le charme elle aussi love
Dans la dernière nouvelle Holmes pour la première fois se confie à Watson sur son enfance, ses souvenirs, ça donne un éclairage nouveau sur l'homme et ses faiblesses C'est un joli passage émouvant dans la droite ligne du canon. Watson ébranlé et ému par ses révélations comprend alors pourquoi son ami peut souffrir de neurasthénie ou devenir fou d'ennui.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Ven 16 Déc - 19:52

Mais dis donc, j'ai hâte de le commencer, moi !! Bien que je n'aime pas la choucroute et que je fuis le riesling (désolé pour ceux qui aiment, je ne leur piquerai pas la bouteille !). Un voyage en Alsace n'aurait pas d'incidence sur ma sobriété et ma taille !

Ouf, Holmes restera mince... Non, pas Holmes avec du bide !

Dyan a écrit :
Citation :
(il ne touche pas à son maroquin !)
Avec les lettres en gras pour me montrer que tu n'as pas fait de faute de frappe... bravo

Allez, je fini mon bouquin et j'entame Holmes et l'Alsace (sans la Lorraine ?). Surtout pour les souvenirs d'enfance de holmes (même s'ils ne sont pas canoniques)... et sa p'tite histoire d'amour qui n'a plus de secret pour moi (merci, Dyan ! wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 19 Déc - 8:20

Yes ça devrait te plaire. En plus c'est un bouquin assez "féminin" du fait qu'un Holmes play boy plait davantage aux filles !

Tina a de solides références canoniques qu'elle sait bien utiliser. Elle évoque plein de choses en un détail ou un mot, Mrs Hudson, Mycroft, le violon ou Edgar Poe. Et elle a ses propres idées et trouvailles plutôt amusantes et humoristiques.
En particulier une allusion à Hercule Poirot qui m'a fait marrer !
Holmes et les autres font des tentatives pour trouver le nom du jeune détective belge encore méconnu : Herbert Persil ?? euh non j'crois pas !
Mais Holmes le juge déjà parfaitement, en voyant en lui un futur grand criminologue et les malfrats auront à craindre de lui !

J'aimerais bien savoir pourquoi elle a choisi le "concombre masqué" ? pouffe Je peux pas m'empecher de penser au célèbre cucurbitacée de Mandryka, qui mène des enquêtes lui aussi...
Mais à part ça je vois pas le rapport avec Holmes rire


Le livre aborde aussi des sujets plus durs ou sérieux dans la nouvelle avec le gamin surdoué mais assassin en puissance ou l'évocation de l'émancipation des femmes. Ça m'évoque un peu les suffragettes dans le Pince-nez et Holmes n'est pas encore prêt, les femmes "libérées" ça le rend fou. razz
Parfois les enquêtes ne sont pas basées sur une logique bien solide, Holmes parvient à ses fins grâce à son intuition ouch ou au bluff...





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Lun 19 Déc - 20:07

Et bien, j'ai lu les deux premières et je dois critiquer quelques points :
- J'aurais bien aimé un peu plus d'explication, surtout dans l'aventure numéro 2. Pourquoi avoir choisit l'artiste, il y en avait d'autre. Pourquoi cette technique ? Il aurait pu les tuer au lieu de jouer avec des dessins. Déposer une pièce à conviction plus grande...

- Au sujet de ce qui se trouve dans le puits : heu, et les odeurs ?? Holmes aurait dû "sentir" avant même de remarquer des petits détails !! Je n'entrerai pas dans les détails sordides et putrides, mais avec les corps, les odeurs s'exaltent à cause des fluides.
Déjà quand on enterre, faut enterrer profond, sinon, ça sent. Ou utiliser de la chaux pour la masquer. Et là, dans le puits, personne ne sent rien ? Z'ont pas un nez fin comme le mien ?

- Holmes un peu agaçant à donner du "mon tout bon" ou du "bien sûr, ami Watson".

- J'adore ses petits traits d'humour dans les comparaisons. Je me suis esclaffée quelques fois.

- Holmes un peu dandy (je vois JB dans le rôle).

- Pour l'aventure 1, je me disais "quoi, muet juste pour ça ?" et je fus bluffée. Entre nous, si le type avait été malin, il aurait continué de parler et n'aurait pas attiré l'attention sur lui.

Voilà, je chicane un peu, je sais. Mais je n'ai pas l'impression de lire de guide du routard alsacien car les détails sont minimes, juste ce qu'il faut pour nous instruire et montrer qu'elle sait de quoi elle parle. Je sais qu'un critique disant que c'était un guide touristique de l'Alsace, mais jusqu'à présent, non.

Si calme au boulot demain, je continue. J'aime bien ! Holmes
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 22 Déc - 7:31

Oui c'est pas mal hein ? Et à mon avis plus tu vas avancer dans ta lecture plus tu vas aimer.
Bon j'avais déjà dit qu'il ne fallait pas chercher le raisonnement déductif implacable Détective mais Tina a de bonnes idées et ses enquêtes tiennent la route.
Quelques petits détails, peut être, mais dans une nouvelle au format court, pas facile de tout expliquer et tout dire. Certaines nouvelles de Doyle sont aussi un peu légères. Faut pas trop chipoter comme ton constat olfactif... si le puits a une profondeur suffisante et une eau croupissante propice à la décomposition... ko pas sûr qu'on "renifle" quoi que se soit pouffe
Bonne lecture study





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Jeu 22 Déc - 7:41

Je viens de le finir, je dois y aller de ma petite critique que j'enverrai à la SSHF mais elle sera positive. J'ai passé un excellent moment et j'ai adoré "le concombre masqué".

Oui, certaines histoires de SACD sont parfois un peu moins recherchée et vu que je n'ai pas la vocation d'être une écrivaine, je ne jetterai pas la pierre. rire Ma seule critique portera sur les trop importantes allusions à l'étui de maroquin vert, qu'il s'en serve ou pas. Dans toutes les histoires il en est question, plusieurs fois dans chaque aventure et à la fin, c'est un peu lourd. Tina en parle plus dans ses 8 nouvelles que SACD dans tout le Canon. De plus, Holmes en prenait quand l'inactivité lui pesait, pas à cause des criminels de plus en plus retors. Mais cela n'a pas empêché de passer de bons moments et pas l'impression de lire le guide du routard alsacien. Les références historiques sont agréables à lire, pas trop importantes et l'Alsace française, allemande, française... est quand même un pan important de votre histoire. C'est comme si pour une enquête qui se passerait en Belgique, on ferait abstraction des querelles linguistiques et politiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
TinaSherlockina



Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 53

MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Mar 27 Déc - 21:36

Bonsoir chères lectrices,
Désolée si je ne suis pas repassée plus tôt. J'ai eu des ennuis de santé, mon chat est mort (16 ans, mais bon... c'est dur !) et autres ennuis administratifs liés au décès de ma mère en octobre.
J'ai énormément apprécié vos critiques, et aussi vos réserves, tout à fait justifiées.
Il faut avouer que j'ai écrit ces petites enquêtes en six semaines, quasiment sous hypnose. C'était à l'origine un "private joke" avec une copine qui m'avait proposé de relever le défi du pastiche.
En ce qui concerne la faiblesse des intrigues, c'était voulu. Le format réduit ne permet pas des développements trop laborieux et j'avoue que certaines histoires de Doyle me paraissent un peu lourdes et trop chargées en déductions holmésiennes.
En ce qui concerne la ressemblance frappante de ce Holmes en Alsace avec JB, oui, c'était voulu. Un amusement personnel.
Oui, le Concombre Masqué est une autre plaisanterie très privée entre un ami libraire fan de Mandryka et moi-même. Il se nomme souvent ainsi dans ses messages sur le Net et j'ai décidé d'inventer une histoire à partir de ce seul titre. Nous avons hurlé de rire quand il l'a lue. Alors le lbraire libidineux qui collectionne les romans érotiques n'a rien à voir avec mon ami. Mais l'allusion était irrésistible.
Pour répondre au problème du puits qui pue, je rappelle que les deux femmes jetées dedans n'avaient disparu que depuis quarante-huit heures. Et, dans une eau qui ne servait plus (on avait déjà installé l'eau courante à l'hôtel), l'odeur ne pouvait pas encore empester en surface...
Les premières automobiles étaient en effet très robustes et on peut tuer sans mal un être humain avec une Twingo sans déformer la carosserie, n'est-ce pas ?
Je n'ai pas cherché via ces enquêtes à me faire la rivale de Conan Doyle, mais à mettre en valeur deux personnages que j'adore. C'est follement excitant de se mettre à la place de Watson et de tout voir à travers ses yeux. Oui, j'ai bien insisté sur le côté séduisant de Holmes, des messieurs me l'ont déjà reproché, mais jamais les femmes ! Elles ont adoré !
J'ai aussi envie de lire le pastiche de Horowitz, je vais de ce pas le commander. Je vous dirai ce que j'en pense ! fan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller   Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
"Les Aventures alsaciennes de Sherlock Holmes" C. Muller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Laurie R. King] Sacrifier une reine : Les aventures de Mary Russell et Sherlock Holmes
» [Doyle, Sir Arthur Conan] Les aventures de Sherlock Holmes
» [Collection] Sherlock Holmes collection Rouge (S.E.P.)
» Peterson Sherlock Holmes (Original). Laquelle est la plus belle?
» Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: SHERLOCK HOLMES ET SES ADAPTATIONS-
Répondre au sujetSauter vers: