Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sherlock Holmes en BD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Lun 25 Juin - 14:44

Les mangas sont des BD non? Alors j'ai trouvé ceci:

The Sherlock Holmes Story
Synopsis : L’histoire du célèbre détective privé anglais Sherlock Holmes, ici revisitée par Kwon Gyo-Jung, commence par sa rencontre avec Watson, son meilleur ami et assistant. Étaient-ils de simples amis, ou étaient-ils davantage des amants ? Ainsi, les célèbres protagonistes inventés par Sir Arthur Conan Doyle deviennent petit à petit les héros d’une véritable romance...




Extrait:



Bon, après faut aimer l'histoire d'une "romance" entre ces deux là et les mangas...
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 27 Juin - 10:56

Si vous recevez les news de Ironmongers, désolée je vais radoter, mais je pense à ceux qui ne sont pas abonnés.
Il s'agit de la parution ces jours ci du tome 3 de la BD L’Ombre du doute chez Futuropolis, scénario de Luc Brunschwig et dessins de Cécil.
Je ne connais pas cette BD. Les dessins sur ces planches en noir et blanc et nuances de gris semblent très loin de l'univers holmésien. C'est esthétique et original mais ça conviendrai plutôt à un genre fantastique et onirique. On se croirait dans un univers gothique afraid Apparemment l'histoire elle aussi prend des libertés avec l’œuvre canonique.






Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 27 Juin - 11:43

Très esthétiques mais fichtrement sombres, ces dessins. Si j'ai bien compris, il s'agit pour les auteurs de construire à Holmes un passé cohérent avec ce que l'on sait de lui... Une mère d'une extrême froideur et un père fantasque, qui termine sa vie dérangé du ciboulot... Mycroft semble jouer un drôle de jeu dans cette histoire, non? C'est une vision qui aurait plu à JBrett!


Dernière édition par jbsh le Mer 27 Juin - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude Mornard



Inscription : 13/06/2012
Nombre de messages : 46
Age : 52

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 27 Juin - 14:37

Le problème de cette BD, c'est que, au rythme d'un (court) album tous les trois ans violon et avec neuf volumes prévus pour connaître le dénouement, on a largement le temps de décrocher ( sans compter - ou plutôt en comptant- que, si la parution continue à ce rythme, j'aurai 76 ans lorsque la fin sera publiée... rien que de penser à cette perspective, tout holméso-compulsif que je sois, je ne me sens pas très chaud pour l'acheter mécontent ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-claude-mornard.com/#/http://www.jean-claude-morn
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 27 Juin - 21:19

hi!! mais arrêtes donc , J.Cl. , de parler de ton âge. C'est une obsession. T'es pire qu'une fille qui a peur de voir sa première ride dans le miroir pouffe

Ben moi, tu vois, j'y comprends rien en effet à ce Luc Brunschwig ! sorry Un bizarre ! icet homme a pondu trois bouquins , deux en 2008 et un à présent en juin2012 et, d'après ce que j'apprends, il y raconte toujours la même histoire de la disparition de Holmes aux Chutes, de Mycroft qui croit que la drogue a conduit son frêre au suicide, de Watson qui n'y croit pas , et le pense toujours vivant et part à sa recherche .... etc c'est quoi tout ce mic-mac ? Il a pas trouvé un autre scénario en 4 ans ! grin j'comprends ta réticence ! y-a-til une exxplication ?

Autrement, j'aime bien ces dessins auréolés de flous artistiques , un peu monocorde, mais qui générent mystère et angoisse. c'est un nommé Cécil qui les a faits. Ok
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Jeu 28 Juin - 7:22

C'est difficile de parler de quelque chose sans le connaitre, mais à priori cette BD accumule les tares... pouffe
Comme tu dis Jean-Claude les parutions sont beaucoup trop espacées, mais à 76 ans ça te fera un peu de lecture à la maison de retraite !
En plus malgré ce délai, l'intrigue semble plutôt tenue et redondante. Ça vaut le coup d'explorer et d'interpréter le mythe holmésien uniquement si on apporte des éléments novateurs et originaux.
Sur ces 2 seules planches, je constate aussi un usage plus que parcimonieux des bulles, c'est pas pour me déplaire razz car un reproche que je peux faire concernant la majorité des BD holmésiennes, c'est trop de texte ! Si on doit relire l'intégralité du canon en bulles autant prendre le bouquin grin





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Sam 30 Juin - 17:32

C'est une BD que j'ai juste feuilletée par hasard sans m'y arreter car elle ne m'a pas plu d'emblée mécontent
En fait c'est un comics, déjà un genre pas vraiment approprié pour Holmes. Holmes a un petit air d'un Superman délinquant pouffe et Watson, les traits de son grand-père rire
HS: Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs Watson avait souvent plus âgé que Holmes dans les débuts...
L’histoire relate comment Watson et Holmes se sont rencontrés mais de façon très détournée. Watson est consultant pour la police, Holmes apporte également son aide à la police. Watson intrigué, enquête sur lui. L’intrigue se met en place sous forme de chapitres concernant diverses affaires, assorties de quelques citations du Canon. désolé






Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Sam 30 Juin - 18:17

Oulà, j'en ai raté des choses, moi, durant mon absence !

jbsh a écrit :
Citation :
Les mangas sont des BD non? Alors j'ai trouvé ceci:
The Sherlock Holmes Story

Je le connais, une amie m'avait envoyé les planches traduites en français parce que le manga était en anglais (si c'est bien le même, en tout cas, les dessins sont identiques). Certaines scènes étaient fort chaudes et très suggestives. Je ne donnerai pas de détail, mais hum.... confus

Je suis d'accord avec Jean-Claude (qui voit passer le Tour dans son ardente Cité) pour la bédé de Cécil et Brunchwig, au rythme de la parution, je serai pensionnée ou morte pour lire la fin. Faut pas abuser !

Malgré tout, je sens que je vais faire un tour à la FNAC pour remplir les rayonnages de ma bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Sam 30 Juin - 18:29

Sur la SSHF, j'avais publié la critique du tome 2 "les origines" de Scott Beaty et je vous en fais profiter :

Second et dernier album des origines de Sherlock Holmes. Le premier m'avait déjà bien plu, avec ses crimes sordides évoquant la mort de chacun des Césars (il y en eu douze), même si j'ai oublié de publier une petite critique.

Cet album clôt le cycle de la rencontre entre Holmes et Watson, les auteurs les ayant fait se rencontrer avant "Une étude en Rouge", impliquant aussi, bien avant l'heure, des personnages canonique dans cette histoire.

Cela ne gênera pas les non connaisseurs et les puristes auront un petit plus, puisque qu'ils ont lu le canon.

L'aventure, tout en continuant sur les meurtres sordides, englobera aussi celle du "Gloria Scott (bien connue des holmésiens), sans oublier le personnage de Victor Trévor, seul ami de Holmes au collège.

L'album est un comics et non une bande dessinée habituelle. Les couleurs sont sombres, il y a beaucoup de traits sur les visages, les rendant moins esthétique, de ce fait. Sinon, il se lit facilement, même si le Holmes de la couverture est différent de celui de l'intérieur (surtout plus flagrant sur la couverture du premier album).

Par contre, je salue une mise en scène des auteurs, nous faisant passer du présent à des évènements se déroulant dans le passé d'une manière très subtile.

Je m'explique : nous voyons la tête du pendu, couché au sol après sa dé-pendaison, ensuite, la case suivante, juste en dessous, nous retrouvons la même tête, mais dans un décor différent, l'homme étant endormi et hop, le récit du passé commence.

Dans une autre case, plus loin, on frappe à la porte de la chambre "scène de crime" dans laquelle Holmes et Watson se trouvent, et la case suivante, à l'autre page, nous sommes ailleurs, avec un policier qui frappe à la porte de son supérieur.

Belle manière de mettre du suspense ou de passer à un récit dans le passé.

Juste un petit bémol, dès la première case, on voit Holmes se coiffer d'un deerstalker, la fameuse casquette à double visière, juste bonne pour les balades à la campagne.

Dans cet album, nous découvrirons aussi la tête du Grand Méchant, totalement givré, une invention diabolique qui servit assez bien dans les temps passé et que l'on nommait "le feu du diable".

Le méchant expliquera pourquoi il a fait tout ça (les méchants parlent toujours trop), ses origines lointaines et nous donnera l'explication de son nom de famille.

Pourquoi pas ? On a déjà entendu pire.

Je m'en voudrais d'oublier de vous signaler que notre jeune Sherlock Holmes m'a rempli de joie avec une scène qui sera LA scène de l'album (pour moi).

Je ne vous dis rien de plus.

Au final, nous avons Holmes et Watson qui emménagent au 221b et qui se retrouvent, ensuite, avec un Lestrade, sur une scène de crime, où le policier leur parie un mois de son salaire qu'une femme nommée Rachel est impliquée dans le meurtre.

Erreur, Lestrade !! Le grand "RACHE" inscrit en lettres de sang sur le mur signifie "Vengeance" en allemand...

The game is afoot !

J'ai passé un bon moment avec les deux albums et je vais relire le premier pour me remettre tout en mémoire et ne pas oublier de me fendre d'une petite critique positive.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Jean-Claude Mornard



Inscription : 13/06/2012
Nombre de messages : 46
Age : 52

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Dim 1 Juil - 10:35

Pas encore craqué pour cette bd... entrevu le tome deux à la fnac (mais aucune trace du tome 1 Détective sinon j'aurais déjà craqué, oeuf corse !) et les dessins m'ont semblé plutôt chouettes (très différents de celui en couverture mais c'est souvent le cas des comics). Holmes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-claude-mornard.com/#/http://www.jean-claude-morn
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Lun 2 Juil - 7:47

Kuroshitsuji (Black Butler) est un manga de Yana Toboso. Il est actuellement prépublié et a été compilé en 14 tomes en mai 2012. En France, 10 tomes sont sortis au 1er juin 2012. Suite au succès du manga, une adaptation en série animée a vu le jour et elle est diffusée aussi en France.
Une certaine ressemblance, ou une ressemblance certaine avec JB ? big smile







L’histoire parle en fait d'un jeune aristocrate anglais au 19ème siècle. Celui-ci et son majordome(un démon des enfers...) se mettent à résoudre différentes énigmes, en général surnaturelles, sur ordre de la reine Victoria d'Angleterre. Le jeune homme est le détective privé royal, perspicace et sûr de lui pour mener l'enquête, doublant souvent Scotland Yard dans leurs investigations… C'est une histoire de pacte et de vengeance où le mystère demeure omniprésent.





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Lun 2 Juil - 18:29

Black Butler, c'est super comme manga ! Le majordome est beau, noir de cheveux, mince, quand au jeune comte, il résout les enquêtes du Yard, comme Holmes, mais il y a une dimension fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 6 Juil - 20:58

Titre : Holmes (1854 / 1891 ?), Tome 3 : L’ombre du doute
Scénariste : Brunschwig Luc
Dessinateur : Cecil
Édition : Futuropolis (2012)


Résumé :

A priori Sherlock Holmes est mort lors d’un combat avec l’empereur du mal, le professeur Moriarty. C’est toutefois ce que pensait le fidèle Watson. Il apprend rapidement qu’en réalité le célèbre détective se serait suicidé pour échapper à la folie qui menaçait de s’emparer de lui.

Après s’être rendu chez la famille de son ami, il est assailli de doutes compte tenu de ce qui s’y passe et des zones d’ombre relevées dans le passé de ce clan pour le moins singulier.

Accompagné de son épouse, il part en France sur les traces de la nourrice de Holmes. Pendant ce temps, Wiggins se rend à Londres pour enquêter sur l’étonnante infirmière chargée de s’occuper de Holmes père.

Mais le médecin est un drôle de personnage, et Wiggins se retrouve malgré lui mêlé à un violent combat de rue en plein Whitechapel, provoqué par Parks. Un combat de rue dans l’ombre duquel traîne un certain Mycroft Holmes…



Critique :

Quatre ans, qu'il a fallu, avant qu'il ne sorte, ce tome trois !

"Quatre ans ! La grande guerre" comme se lamentait Louis De Funès dans "La grande vadrouille".

Et vu que la série doit en comporter 9 (de tomes)...

Comme le disait l'ami Jean-Claude, au rythme d'un livre tous les quatre ans, je serai pensionné quand ils la termineront ! Moi aussi.

Mais cessons ces jérémiades et passons aux choses sérieuses : ce que j'en ai pensé.

Point de vue du graphisme, c'est magnifique. Une pureté dans le trait, dans les détails. Pas de visages mal faits, comme dans certaines autres bandes dessinées holmésiennes.

Toujours coloriée dans des tons "entre gris clairs et gris foncés" (gris acier pour les yeux de Holmes), cela donne une atmosphère bien spécifique à cette oeuvre, la rendant incomparable.

Bon, pour celui qui aime les tons chaleureux, c'est rappé. Mais si vous aimez les dessins exécutés de main de maître, je vous la recommande.

Les personnages sont bien travaillés et si le rythme est un peu lent, c'est sans doute parce que le scénariste veut que le lecteur s'imprègne de l'histoire, se vautre dans l'ambiance, pénètre dans le passé de Sherlock Holmes, se gorge des dialogues taillés au scalpel.

Parce qu'il veut que le lecteur doute en même temps que Watson, après avoir - qui sait ? - avalé des couleuvres.

A-t-on tout dit à Watson ? Ne lui a t-on pas raconté des carabistouilles ? Ou alors, est-ce Watson qui devient fou et imagine des choses ? Son compagnon était-il bien celui qu'il croyait être ? Fut-il tué par Moriarty lors de leur combat aux chutes de Reichenbach ou s'est-il suicidé ?

Malheureusement, si Watson a passé sept ans aux côtés de Holmes, il n'a jamais réussi à appliquer sa méthode, ni à devenir un esprit aussi brillant que lui.

Attention, Watson est loin d'être un imbécile, mais face à Holmes et à son esprit, il ne fait pas le poids. Nous non plus.

Le seul qui pourrait s'en sortir mieux, c'est le jeune Wiggins, qui lui, mène son enquête du côté d'un médecin un peu étrange qui pourra le renseigner sur la encore plus étrange garde-malade du père de Holmes.

D'ailleurs, dans cet album, nous verrons la rencontre "Holmes-Wiggins" quand celui-ci n'était encore qu'un gamin d'une petite dizaine d'années. Une réflexion de Wiggins avait surpris Holmes et pour le surprendre, fallait se lever tôt.

Si cet opus ne répond, pour le moment, à aucune de mes questions, le récit s’avère toujours aussi prenant et, dans ce troisième tome, il se dirige vers l'enquête à proprement dite. Plus que dans le deuxième.

Malgré tout, de nombreuses questions sont soulevées sans avoir de réponse pour le moment.

Le fait que Watson et Wiggins mènent leur enquête séparément est une bonne idée, cela donne du suspense au scénario. De la profondeur, aussi, tant il est travaillé.

A la fin de ma lecture, j'ai eu cette impression aussi fugace qu'un furoncle purulent mal placé que l'on aimerait bien que Watson ne poursuive pas son enquête...

Qui est cet homme mystérieux qui le suit, lui et son épouse ? Pourquoi diable veut-on l'empêcher d'interroger une personne ?

Nombreuses références aussi à la ville de Pau (où certains pasticheurs disent que Holmes a passé son enfance), au peintre Horace Vernet (le frère de la grand-mère de Holmes, ça, c'est canonique), au fait que Holmes se prénommait William (pas canonique).

Petit plus : un cahier graphique passionnant qui accompagne ce volume.

Un troisième album que j'ai eu plaisir à lire et dont j'espère que la suite ne se fera pas trop longtemps attendre...

Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Lun 3 Sep - 20:19

Jean-Claude nous avait parlé, dans la partie "SH et ses adaptations" de cet album de chez Panini Comics :




Je lui dis merci d'avoir préciser que la couverture n'avait rien à voir avec le contenu et que Holmes n'était pas un zombie ! Ouf, moi qui croyais que... Bref, je l'ai achetée et je n'en ai pas été déçue !

Attention, c'est du comics, les dessins sont propres à l'univers (mais bien réalisés) et on parle tout de même de zombies. Ceux qui n'aiment pas le fantastique, passez votre chemin.

Pour la critique, c'est ICI : http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/1-romans-policiers-victoriens-ou-classiques/1-7-bandes-dessin%C3%A9es-%C3%A9poque-victorienne/#3
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Lun 3 Sep - 20:22


Bien que ce ne soient pas vraiment Holmes et Watson, dans celle-ci, mais de ceux qui leur ressemblent (des avatars), je dois dire que la bédé m'a bluffé (pour ne pas dire "troué le ***) :




La critique se trouve ici : http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/1-romans-policiers-victoriens-ou-classiques/1-7-bandes-dessin%C3%A9es-%C3%A9poque-victorienne/#7
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 5 Sep - 7:45

pouffe pouffe J'adore le Holmes zombifié !





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 5 Sep - 20:19

Extra ! Et le scénar tient la route en plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Tidou



Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1579

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 5 Sep - 21:57

fan J'aime bien cette rubrique sur les BD . J'y apprends un tas de choses grâce à toi, Belette, car j'ai pas bcp de connaissances dans ce domaine. Mais j'avoue qu' ta critique de" l'Ombre d'un Doute " donne envie de le lire. La page de couv. est super. Le dessinateur donne une vraie épaisseur à la lujmière et crée une réelle atmosphère de mystère Détective
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 7 Sep - 19:13

gêné Tidou, tu vas me faire rougir... Merci ! Il faut avoir que point de vue bédé, je suis "blindée" et on ne parlera même pas des romans, les étagères chez moi croulent sous les livres.

L'ombre d'un doute est très bien, surtout le graphisme, inhabituel pour moi qui ai été élevée aux bédé des éditions Dupuis dès le biberon. ça change et c'est une belle découverte. Dommage qu'il faille autant de temps entre deux tomes. Comme Jean-Claude, je serai pensionnée lorsqu'ils publieront le tome 9 ! rire
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Dyan Bretty
Admin


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6020

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 10 Oct - 11:29

Qui connaît cette BD ??? question



Plus de détails ici mais c'est en anglais:
Sherlock Holmes & Kolchak: the Night Stalker

En tout cas on peut déjà apprécier que JB soit en couverture!





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 10 Oct - 20:10

Et bien, là,je sèche !! Mais normal, c'est en anglais et je parle anglais comme une vache espagnole. Meuh !
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Frenchaccro



Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 71

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Jeu 11 Oct - 18:06

Une piste très intéressante à explorer, dis-donc! Détective
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 2 Nov - 21:17

Comme vous avez dû le remarquer, sans lecture, ma vie ne vaut rien... rire Voilà donc, rien que pour vous, la fiche du quatrième tome d'une bédé (je vous ai déjà présenté les trois premiers).




Titre : Les Quatre de Baker Street, tome 4 : Les orphelins de Londres


Scénaristes : Olivier Legrand et Jean-Blaise Djian

Dessinateur : David Etien

Édition : Vents d'Ouest (2012)



Résumé :

Les rues de Londres sont en pleine exaltation. Les journaux font leur choux gras sur la mort de Sherlock Holmes dans les Alpes suisses, alors que le détective se battait avec son ennemi de toujours, Moriarty.

Pour les « quatre » de Baker Street, la peine se heurte aux désillusions. Des tensions apparaissent alors entre les enfants.

Billy souhaite poursuivre l’œuvre de celui qu'il considérait comme son maître en la matière ; tandis que Black Tom préfère reprendre ses anciens larcins auprès de son oncle et de ses voleurs de fils. Tous prennent des chemins différents.

Black Tom est accueilli avec joie par son oncle qui voit l'occasion de réaliser des méfaits plus ambitieux. Charlie est incarcéré dans un pensionnat pour avoir essayé de dérober du pain.
Billy, quant à lui, a moins de chance. Il vient de tomber nez à nez avec Bloody Percy, un criminel qu'ils ont aidé à emprisonner et qui vient tout juste de s'évader.

Avec une telle menace, la bande des quatre de Baker Street parviendra t-elle à se réunir une fois de plus ?



Critique :

Les trois premiers tomes étaient montés en puissance de manière crescendo, le suivant étant encore mieux que le précédent, l'apothéose étant le numéro trois au point de vue de son scénario.

Pouvaient-ils faire aussi bien que le troisième ? Ou, du moins, ne pas sombrer, comme d'autres avant eux, dans la médiocrité ?

J'avoue que je les attendais au tournant... Ils ne m'ont pas déçus. Le tome 4 tient la route et je me suis régalée. Pourtant, j'avais eu de la crainte en lisant le résumé qui abordait un hiatus célèbre...

Et oui, Sherlock Holmes n'est plus ! Il a disparu lors d’une ultime confrontation avec le diabolique professeur Moriarty et les journaux annoncent que le célèbre détective aurait trouvé la mort dans les Chutes de Reichenbach…

Nos trois francs-tireurs de Baker Street sont en plein désarroi : leur pygmalion, Sherlock Holmes, est mort. Le plus atteint est Billy Fletcher qui considérait le détective un peu comme un père de substitution. Ce drame crée des tensions entre eux, au point qu'ils se séparent après une bagarre.

Catastrophe, le trio vole en éclats : Billy, Black Tom et Charlie (accompagnée de son fidèle matou) vont suivre chacun un chemin séparé qui va les mener très vite dans de terribles ennuis. Le salopard de Bloody Percy, incarcéré, va jouer les filles de l'air, bien décidé à retrouver ces maudits gamins qui l'ont fait arrêter...

Et nos trois compères qui se sont séparés ! Suspense...

Les deux scénaristes ont eu mille fois raison de farfouiller dans les nombreux flous littéraires qui parsèment l'œuvre de Conan Doyle.

Tout en reprenant la référence canonique des Francs-Tireurs de Baker Street et en changeant les noms des personnages, ils nous en ont inventé trois bien sympathiques et ils ont l'art de nous conter les aventures de ces gamins aussi débrouillards qu'attachants.

Nous avions déjà suivi avec eux, dans les tomes précédents, un enlèvement, une série de meurtres et une mission d'infiltration. Pas mal pour des gamins des rues.

Ici, nos trois détectives en herbe sont confrontés à la dure réalité de la vie.

Bon, déjà que l'époque victorienne n'est pas tendre avec les enfants... et les auteurs vont nous en faire découvrir un autre pan avec les larcins qu'il faut commettre pour vivre, la haine viscérale entre Anglais et Irlandais, les "pensionnats" pour jeunes filles, où elles sont exploitées et moins bien considérées que du crottin de cheval écrasé dans la rue.

En tout cas, je tire mon chapeau au dessinateur qui nous retranscrit, d'une manière formidable, l'époque.

Le trait du dessin est toujours aussi pointilleux et les planches de l'album sont, une fois de plus, superbes. Pas de surcharge, un trait clair et de belles couleurs. Des décors aux personnages, rien n'est laissé au hasard.

Quand au scénar, c'est une véritable réussite et je ne me suis pas ennuyée une seule minute.

Il y a du rythme, il est soutenu, l'humour est toujours présent et le fait de suivre les trois - pardon - les quatre parcours de nos amis est un régal. Même le chat Watson a ses cases rien que pour lui. Avec Percy sur les traces de Billy, Charlie dans son pensionnat, plus les flics sur les talons du "satané noiraud d'Irlandais", pas moyen de s'embêter.

Comment vont-ils s'en sortir ? Les trois amis se remettront-ils ensemble ? Non, pas de spoiler, je resterai muette. Lisez-le, vous le saurez. Et pas besoin d'être un aficionado du détective de Baker Street pour lire ces bédés. Elles sont pour tout le monde.

http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/1-romans-policiers-victoriens-ou-classiques/1-2-pastiches-sherlock-holmes/1-2-1-sherlock-holmes-en-bandes-dessin%C3%A9es/#040
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
thierry64



Inscription : 05/10/2012
Nombre de messages : 36

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mar 6 Nov - 12:37

je n'ai jamais lu les 4 de Baker Street mais j'en ai entendu beaucoup de bien Holmes

quant à ma sélection récente :

- malgré une couverture effrayante, SH et les Zombies (Panini) a été une bonne surprise,

- le HOLMES DE CECIL ET BRUNSCHWIG est tout à fait soigné : pour avoir rencontré les auteurs, j'en pense encore plus de bien qu'avant bravo dessins somptueux, scénar intelligent, univers particulier, intimiste et original, faut simplement espèrer que les auteurs produisent un peu plus vite, ils me l'ont dit, on y croit... cool

- la série de CORDURIER ET LACI et leurs histoires de vampires, ça tient vraiement bien la route, c'est, pour moi, du même niveau, dessins somptueux, scénars gothiques mais pas HS, bref, du tout premier ordre, Holmes

- très, très très décevante du coup la série de CHANOINAT ET MARNIQUET : le tome 2, "le club de la mort", relève un peu le niveau, mais le premier, "retrou à Baskerville," pour moi, c'est d'abord loupé à cause du dessin ! Si l'histoire est intéressante (pourquoi ne pas imaginer une suite au chien, en effet, le dessin... est à la limite du pupliable : visages de travers, perspectives aléatoires... et surtout, 4 FAUTE D'ORTHOGRAPHE ENORMES ouch ouch ouch ouch en 44 pages... ça fait une moyenne d'une faute toutes les 11 pages, et pas des petites... faut que le dessinateur apprenne les conjugaisons, ou que l'éditeur lui mette un bon correcteur à dispo...
dans le second volume, "le club de la mort", Marniquet essaie de représenter des acteurs anglais... on les reconnait après beaucoup d'hésitations, mais alors... Roger Moore va intenter un procès en diffamation à sa mère, pour se voir une gueule pareille big smile

Puisque j'ai vu le titre cité je ne sais plus où, laissez moi vous dire tout le bien que je pense du pastiche de "SH et le secret du haut Konigsbourg".... bon sang, que voilà un pastiche bien foutu, qui évite les pièges du dépliant publicitaire (l'Alsace...) ce titre là, j'aurais bien aimé l'écrire... Holmes
Revenir en haut Aller en bas
thierry64



Inscription : 05/10/2012
Nombre de messages : 36

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mar 6 Nov - 12:38

bravo ahahah j'ai fait une faute à "4 faute d'orthographe" ahahaha
Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mar 6 Nov - 21:45

Thierry, je pense comme toi. Autant de bien des titres que tu cites en haut (mais le haut-konigsbourg manquait un peu de punch et Holmes était fadasse).

Par contre, je pense autant de mal de la bédé de Chanoinat et Marniquet !

Les dessins sont horribles et Holmes change de tête à chaque case. Par contre, tu as noté :
Citation :
"retrou à Baskerville,"
rire

Dis-moi, serait-ce la version censurée ??

Dommage poir Chanoinat parce que le scénar était bien, mais le trait du dessinateur est à vomir.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
thierry64



Inscription : 05/10/2012
Nombre de messages : 36

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 7 Nov - 6:17

retrou à Baskerville... very happy smile rire big smile rire

oui c'est l'histoire où le personnage s'enfonce de plus en plus Hello!
Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: City Hall   Mer 7 Nov - 12:24

hello

pas mal la blague , j'aime bien Lol

pour ma part j'ai découvert un manga qui est paru il y a 2 semaines et qui s'appelle City Hall. réaliser par des français ( cocorico ) Guillaume Lapeyre et Remi Guérin.

Le manga ne parle pas en lui même de Sherlock Holmes mais plutôt de Sir Arthur Conan Doyle, j'aimerais vous le faire découvrir big smile

Je vous écrit le résumé:

"Imaginer un monde où tout ce que vous écrivez prend vie...

Que feriez vous alors si le papier disparu depuis plus de deux cents ans, réapparaissait dans les mains de Black Fowl, le plus grand esprit criminel de ce siècle.

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle .

Les forces de police de City Hall vont devoir faire appel à deux des plus fines plumes de Londres :

Jules Vernes et Arthur Conan Doyle"

Voila pour le résumer du manga mais je vais quand même vous donner un peu plus d'élément si vous le voulez bien question

Il n'y a pas que ces "célébrité" là, si vous lisez ce manga vous verrez apparaitre des personnages tel que Amélia Erhart ( aviatrice de talent ) et Houdini ( le plus grand magicien de son temps ).

Ensuite l'histoire du premier tome plante vraiment le décor : découverte des personnages principaux, le fond de l'affaire (on découvre que le papier est prohibé depuis deux cents ans, les êtres humains ne pouvant plus contrôler leur création, et oui tout est possible ce n'est pas une blague tout ce que les êtres humains écrivaient prenait vie. Le nom de ses créatures est papercut) , seul la réel identité de Black fowl reste inconnu ( son visage étant masqué ).

On retrouve un Jules Vernes un peu excentrique et un Arthur Conan Doyle aussi Holmésien que possible, il fait une magnifique tirade que j'espère un jour vous montrez ( il faut juste que j'apprenne a mettre des images sur le forum violon )
On apprend dans la présentation du personnage de A Conan Doyle que le personnage de Sherlock Holmes lui "empoisonne un peu la vie" et qu'il est son pire ennemi.

Autre chose nos deux héros sont assez jeunes, je dirais qu'ils ont la vingtaine tout juste , il me semble que leur âge est cité je vais enquêter la dessus Détective

Ensuite quelque prénoms et noms qui ne nous sont pas inconnus malgré leur modifications, tel que : l'inspecteur Lester (qui fait penser a ... Lestrade) ou au professeur Layton vu le chapeau rire , il y a aussi Miss Maple ( que l'on ne vois pas encore mais dont le nom fait penser a la non moins célèbre Miss Marple d'Agatha Christie), le docteur Joseph Bell qui a inspiré le personnage de Sherlock Holmes et bien d'autre, je ne vous les dits pas tous, ça ne serait pas rigolo pouffe

au niveau de l'histoire pour moi le résumé du manga est assez complet malgré sa brièveté, je préfère vous laissez découvrir

Il est en vente a forum ou a la fnac et même sur internet sur amazon, j'aurais aimé vous laisser le lien mais les nouveaux utilisateurs ne peuvent pas envoyer de lien avant 7 jours désolé


Les dessins sont propres, visages bien expressifs par contre il y a de lecture lol

voila voila razz








Revenir en haut Aller en bas
belette2911



Inscription : 10/06/2010
Nombre de messages : 1232
Age : 41

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 7 Nov - 19:36

Carry1956 a écrit :
Citation :
pour ma part j'ai découvert un manga qui est paru il y a 2 semaines et qui s'appelle City Hall.

j'en ai entendu parler de ce manga, j'aimerais bien le lire. J'ai commandé "Sherlock Story" en manga et je vais voir ce que ça vaut et me fendre d'une critique sur le fofo.

thierry64 a écrit :
Citation :
oui c'est l'histoire où le personnage s'enfonce de plus en plus

Dans cette bédé, on frôle le fond du fond niveau dessin et je ne m'en suis pas encore remise. Quoique, point de vue dessin horrible, il y a la série de deux tomes de Didier Convard. Dessin à faire peur et on à l'impression que les personnages sont constipés depuis 15 jours tellement ils tirent la tronche. Où alors, toute leur fortune avait été convertie en titres des banques Fortis ou Dexia, leurs gages compris. rire


Message pour Carry1956 :

Heu, j'oublie toute politesse et je répare tout ça à l'instant : Bienvenue sur le fofo !! salut Tu faisais déjà partie des meubles. Belle image pour l'avatar.

HS : pour insérer une image sur le fofo, quand la fenêtre de réponse est ouverte, tu cliques dans les icônes du haut, le cinquième groupe, là où tu as une image avec une disquette devant (préhistoire). Là, tu cliques sur "parcourir" (dans la fenêtre qui va s'ouvrir) et tu vas cherche l'image que tu veux insérer. Une fois que tu l'as, tu cliques sur "envoyer" (et ça part chez Serving.com). Une autre fenêtre va s'ouvrir et tu auras trois adresses, je prends toujours la dernière que je "copie".

Ensuite, tu cliques sur l'icône à côté, là où tu as comme une image (juste avant l'icône du lien) et c'est dans la case prévue que tu "colles" l'adresse où se trouve depuis peu hébergée ta photo (chez serving.com).

Voilà, tu n'a plu qu'à prévisualiser avant de poster la réponse.

Revenir en haut Aller en bas
http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 7 Nov - 20:35

hello belette

oui merci j'ai réussi . jbsh m'a expliqué dans une autre partie du forum mais merci quand même Ok et merci pour le complient pour l'avatar (ze l'aime bien aussi big smile ) et ne t'inquiète pas pour la présentation c'est pas grave lol

alors je vous envois les photos de City Hall

Donc ça c'est le manga








Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 7 Nov - 20:36

La c 'est Jules Vernes ( je tiens a préciser que les auteurs ont user d'imagination pour les dessins des personnages principaux et ne respecte pas forcement les visages réels)

Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Mer 7 Nov - 20:38

Et le meilleure pour la fin Sir Arthur Conan Doyle ( bon la position est pas super mais c'est la seule image où je le trouve potable pouffe )

Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Jeu 8 Nov - 8:49

Nous avons un autre dessinateur sur le forum, Carry. Jean-Claude ne donne à ma connaissance pas dans le manga, mais dessine plus que volontiers à ses heures...suis sûre que vous pourriez avoir des discutions "pro" très instructives hi!! m^m pour nous les inspecteurs du travail fini cool
Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Jeu 8 Nov - 15:01

Merci du tuyau jbsh Ok

Et ça serai avec un grand plaisir de parler dessin avec d'autre membre du forum surtout s'ils sont passionné aussi de dessin. fan

Et j'avoue que quelques conseils pour m'améliorer serai les bienvenus pouffe et si je peux également lui apporter quelque choses j'en serai ravi

Et toi jbsh tu aime dessiner un peu ? question
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Jeu 8 Nov - 17:46

Carry
Citation :
Et toi jbsh tu aime dessiner un peu ?
Sous l'impulsion d'une de mes filles ça m'arrive mais je suis bien incapable de faire des BD... il me faut de la place... je veux dire mon tracé (ou mon geste) a besoin d'espace, une feuille A3 c'est limite rire ... et suis nulle en ombre. En revanche j'ai assez le compas dans l'oeil, alors avec ma fifille on se complète. Mais dans ces cas là c'est essentiellement de la copie...
Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 9 Nov - 0:02

Ca doit être sympa de se compléter avec quelqu'un pour dessiner et je me disais aussi que tu avais un bon sens critique ( ce n'est pas péjoratif bien au contraire) Ok
Dans ma famille personne ne dessine ou si peu.

Un format A3 ? sorry pourquoi pas, wink après tout certain grand format sont sympa aussi et pour le coup je suis admiratrice car je ne sais pas dessiner sur ces types de formats ( et c'est pas faute d'avoir essayé)

Si cela peut te rassurer jbsh je ne dessine que des images ou des photos que l'on me présente, pour ce qui est de la création pure je suis encore au stade expérimental Détective
et je pense qu'il me faudra plus de temps que je ne me l'imaginais au départ. ko
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 9 Nov - 7:43

C'est surtout elle qui me sollicite, spontanément je ne m'y mets jamais. Comme je te l'ai dit je ne sais rien faire dans un forma "transportable" pouffe le dernier que nous ayons fait mesure 1,50m ce n'est donc pas bien pratique.
Mais j'avoue que c'était bien plaisant. J'aime bien aussi "patouiller" avec de la peinture et dès que je serai un peu plus libre c'est une chose que je voudrais travailler un peu. Le calme que cela me procure est difficilement explicable... ko rire
Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 9 Nov - 8:13

1,50 m ! Impressionnant !!! shocked

Je connaissais quelqu'un qui faisait des peintures dans ce format là pas facile mais le résultat doit être sympa Holmes

C'est sûr... un format pareil ne passe pas inaperçu rire mais au moins tout le monde peut en profité hi!!

La peinture c'est sympa aussi, pour le coup ça non plus je ne maîtrise pas... y a que le bon vieux carbone des crayons de papier et des criterium qui me correspondent big smile
Revenir en haut Aller en bas
jbsh



Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 9 Nov - 8:19

Moi ce qui m'impressionne ce sont les gens qui savent travailler la lumière. Je ne la "vois " pas, enfin pas au point de la cerner et de la dessiner. mécontent
Revenir en haut Aller en bas
Carry1956



Inscription : 02/11/2012
Nombre de messages : 131
Age : 27

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Ven 9 Nov - 8:29

c'est vrai que c'est compliqué,

Et j'avoue que je dois dire merci a mon professeur de dessin au lycée car c'est grâce à lui si je peux aujourd'hui les faire.

En faite... je ne sais pas si ça peux t'aider mais il m'a appris que pour faire une ombre il faut se dessiner un point qui représente la lumière et un objet juste à côté.

A partir de là, ton ombre est forcement à l'opposer de ce point . je ne sais pas si je suis bien claire ? fou rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sherlock Holmes en BD   Aujourd'hui à 12:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Sherlock Holmes en BD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peterson Sherlock Holmes (Original). Laquelle est la plus belle?
» Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)
» Sherlock Holmes
» Géographie de Sherlock Holmes (Les moutons électriques)
» Livre - "Sherlock Holmes et le fantôme de l'opéra" de Nicholas Meyer

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: SHERLOCK HOLMES ET SES ADAPTATIONS-
Répondre au sujetSauter vers: