Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Jeu 5 Avr - 23:01

Sarah, bonne disciple de Sherlock, a repéré l'existence d'un "kindle": "A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes".
Vous me connaissez... pouffe vous devinez, j'ai foncé sur amazon, acheté le kindle les yeux fermés, téléchargé le bidule qui permet de les lire (oui, j'ai su: amour, quand tu nous tiens...), lu illico subiito presto, et là.... afraid
Au bout de 15 pages (petites, en gros caractères) c'était FINI. J'ai cherché partout, croyant que j'avais raté des pages, faute de pratique, mais non... L'auteur a bien inventé le livre-nain (de jardin?)
Bon, alors, vous ne l'achetez PAS, ce kindle, (sauf si vous n'avez pas le temps de lire plus de 15 pages, que vous avez 6$ en trop, ou un fort esprit de contradiction). J'ai traduit le bouquin (j'ai pas eu de mal, 15 pages! trident ), et je vais vous envoyer la traduction dans cette rubrique. Comme ça, vous saurez ce qu'il y a dans le livre et vous jugerez sur pièces. Il faut juste que je trouve le temps de taper la traduction (après Pâques, sûr). Donc, restons zen
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Ven 6 Avr - 9:51

Réflexion faite, je publie l'histoire par épisodes...

UN BREF CONTE FANTASTIQUE: JEREMY BRETT RENCONTRE SHERLOCK HOLMES.

"Peter Jeremy Huggins!" dit l'homme grand et mince assis près de la cheminée du salon victorien du plateau de tournage censé se situer au 221b Baker Street.
L'homme n'observait rien de précis. Il regardait droit devant lui, fixant le foyer. Il tirait languissamment sur sa pipe, la tête enveloppée d'un nuage de fumée bleuâtre. Le plateau était sombre, maintenant. Le tournage de la série était fini, et il n'y avait plus qu'un acteur sur le plateau. Un qui avait volontairement retardé son départ, ce soir-là, jusqu'au moment où tous les autres seraient partis. Il était sur le point de s'en aller, lui aussi, lorsqu'il avait entendu une voix l'interpeller depuis le coin de la cheminée. "Vous avez un avantage sur moi, Monsieur" dit l'acteur, Jeremy Brett, en scrutant la pénombre de la pièce pour voir qui l'avait apostrophé sans s'être présenté. "En effet", dit l'homme en souriant tout en continuant à fixer la cheminée, "J'aurais dû commencer tout autrement." Jeremy Brett s'avança vers la cheminée et regarda l'homme avec incrédulité. C'était lui. " "Egalement connu sous le nom de Jeremy Brett" dit l'homme en regardant toujours droit devant lui. "Ah!" dit Brett, s'asseyant sur la chaise habituellement réservée au Docteur Watson, "Après tout ce temps. Finalement, vous êtes venu." "Ne sortez pas tout de suite", dit l'homme, "Après tout, c'est la dernière fois que vous quitterez cet appartement." Alors, pour la première fois, il leva les yeux vers Brett et le regarda en face: "Vraiment la dernière fois", acheva-t-il. Brett approuva de la tête, sortit une cigarette et l'alluma nerveusement. Il jeta l'allumette dans le feu, qui brûlait bien maintenant, comme s'il venait d'être alimenté. "Je savais que ce jour viendrait" dit Brett, "Mais seulement, je ne m'étais pas rendu compte que ça me ferait cet effet-là". Sherlock Holmes hocha lentement la tête. "Je vous ai cherché avec diligence, jour après jour, tâchant de cerner vos contours et de mieux vous connaître, afin de vous représenter sous le jour le plus éclairant. Et pourtant, vous attendez aujourd'hui pour vous révéler à moi. Pourquoi?" "Vous n'êtes pas moi", dit Sherlock Holmes, "et vous ne le serez jamais."Brett fixa l'homme, et tira une nouvelle bouffée. Ses mains tremblaient malgré lui. "Et c'est bien ainsi. Parce que vous êtes plus grand que moi" termina Sherlock Holmes en lui souriant. Brett resta stupéfait. Sherlock Holmes émit un petit rire. Brett, un peu gêné, s'agita sur sa chaise."Vous me faites un singulier compliment", dit Jeremy Brett, "Pendant toutes les années où je vous ai représenté, il ne m'est jamais arrivé de penser que je justifierais mon interprétation devant vous, vous en personne". "Et pourtant, c'est exactement ce que vous avez fait" dit Sherlock Holmes, les yeux clos et fumant tranquillement, "Vous avez justifié votre interprétation à mes yeux." "Comment ça?", demanda Jeremy Brett. "Vos accès de névrose", dit Holmes les yeux fermés, "et vos grandes craintes de ne pas être à la hauteur. Qu'ont donc tous les acteurs à ressentir cette folie, cette perte totale de leur personnalité quand ils s'investissent dans un rôle? En tant que détective secret, j'ai souvent à jouer le rôle d'un autre, mais je n'ai jamais ce sentiment de perte de ma personnalité propre, et ne l'ai jamais eu".

A SUIVRE....
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1266
Age : 45

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Ven 6 Avr - 18:05

Mea culpa Holmes
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Ven 6 Avr - 21:38

Tu n'es coupable de rien, Sarah!
Tu trouves toujours beaucoup de choses, et là tu as levé un lièvre, ce qui me permet de prévenir les copains/copines. Et je rentabilise mon investissement en donnant la traduction.
Tout va donc bien, et puis ce n'est tout de même pas ta faute si je ne contrôle pas mes impulsions brettiennes: comme dit Holmes: IL FAUT SE MEFIER DES AFFECTS, ILS TROUBLENT LA RAISON! lol

suite 1.
"C'est notre malédiction", dit Brett, "et elle nous suit comme la nuit suit le jour, j'en ai peur." "C'est vrai", dit Sherlock Holmes. "Je suis content d'en avoir fini, d'une certaine façon" dit Brett, "D'en avoir fini avec vous, et pourtant, j'ai comme le sentiment d'une perte irréparable." "Vous avez fait l'impossible", dit Sherlock Holmes." Vous avez pris mon nom et mon personnage, vous les avez intégrés à votre propre image et faits à votre ressemblance. Gillette n'a pas pu le faire. Wontner ne l'a pas fait, à coup sûr. Rathbone était plus proche de moi que quiconque mais sans rien ajouter de nouveau au rôle. Et tout le monde après lui s'est efforcé d'imiter son exemple mémorable: Langella, Roger Moore, Nicol Williamson, bien trop nerveux. J'ai plutôt bien aimé Christopher Plummer dans "Murder by Decree".Holmes tourna les yeux vers Brett et le regarda calmement: "Mais c'est vous", dit Sherlock Holmes, "qui m'avez changé pour toujours". Brett attendait en silence. "Pourtant, vous étiez enchaîné aux histoires originales", dit Sherlock Holmes, "Mot pour mot. Aussi totalement lié que je l'étais moi-même à ce canon. Vous n'aviez pas la liberté de mouvement que les autres avaient. Votre rôle était bien plus difficile à créer que le leur. Vous deviez vous mesurer aux illustations de Sydney Paget et à un script bien précis. Dès le début vous deviez suivre ce chemin étroit. Et cependant vous m'avez fait vôtre. Bien vôtre."

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
jbsh

avatar

Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Ven 6 Avr - 21:43

Etrange mais intéressante cette fiction, French! Bravo et Merci
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin
avatar

Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6185

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Sam 7 Avr - 8:57

Amazon fait sans cesse de la pub pour son Kindle mais faut se méfier des éditions proposées. En plus faut acheter la tablette ! C'est sympa à proiri une bibliothèque de poche, mais bon je me suis pas laissée tentée pour l'instant study Je me demande ce que ça vaut réellement dubitatif
Merci tout de même de nous faire profiter de ton achat décevant Merci

Et j'ai ma petite idée sur l'identité de la personne qui a posté un commentaire sur amazon, une certaine Bretfan de Douai ... tout un faisceau d'indices très probants... Détective hein Frenchaccro ? wink

Frenchaccro a écrit:
IL FAUT SE MEFIER DES AFFECTS, ILS TROUBLENT LA RAISON! lol
C'est bien vrai pouffe mais comme dirait Holmes il existait un raisonnement logique pour vérifier.
Par exemple ils vendent BENDING THE WILLOW dans la Kindle Edition, ça fait 208 pages (là c'est bien précisé) pour 1351 KB. Du coup ça t'interpelle tout de suite ! Avec un fichier qui ne pèse que 88 KB, tu peux facilement faire une règle de trois et ça fait environ 14 pages ! C'est juste un petit truc qui pourra peut-être t'éviter de mauvaises surprises si tu fais un prochain achat... wink





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1266
Age : 45

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Sam 7 Avr - 11:04

Ce qui est assez sympa ce sont les livres électronique à prix plutôt sympa,pratique pour les vacançes mais on a plus le plaisir des pages ou la bonne odeur qui se dégage des vieux bouquins.Par contre les tablettes c'est different on se rend compte à l'usure que c'est un gadget inutile peu de possibilités par rapport au pc "oubliez les téléchargements" wink mais ça reste un bon outil de dépannage qui prend peu de place dans vos déplacements.

Merci French de nous faire ce petit résumé,finalement ça reste quand même intéressant Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Sam 7 Avr - 16:56

Merci, DYAN, de ton astuce. En fait, je n'avais pas pris le temps de la moindre réflexion.
Et merci à toutes de vos commentaires sympa! cool
Suite du résumé ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1266
Age : 45

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Sam 7 Avr - 17:30

Zut ce soir je serais en pleine débauche teuf , je m'empresserais de lire ça demain si je rentre fou
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.Suite3 et fin   Sam 7 Avr - 21:06

"J'ai sûrement été aidé par le fait que nous ayons des studios aussi merveilleux", dit Brett, "Et Mr Hardwicke était Watson jusqu'au bout des ongles, n'est-ce pas?". Holmes approuva en souriant: "Par moments, j'aurais tout à fait pu les confondre", dit Holmes avec une pointe d'amusement, "Le bon docteur lui-même est d'accord avec moi sur ce point." "Je suis heureux de l'apprendre", dit Brett en souriant. "Je regrette", dit Holmes, "que vous ne puissiez pas finir de tourner toutes les histoires originales." "Je le regrette aussi", dit Brett en baissant les yeux, "Profondément." Il jeta sa cigarette dans le feu. "Je ne vous retiendrai pas longtemps", dit Sherlock Holmes, "il n'y a qu'un ou deux points que j'aurais voulu discuter." "Je vous en prie...continuez", dit Brett en soulignant son propos d'un geste de la main. "Vous avez pris ce qui aurait dû être une série de réactions scientifiques, et vous les avez transformées en une représentation à caractère sensationnel, juste comme j'accuse régulièrement Watson de le faire dans ses histoires", dit Holmes. "Je me reconnais coupable des charges portées contre moi" dit Brett en souriant."Ah." dit Holmes, "Oui, mais vous avez fait en sorte que ça marche. Je n'ai jamais été aussi poli, ni aussi raffiné ni aussi admirable que lorsque vous avez insufflé la vie à mon nom." Un bref instant, des larmes affleurèrent dans les yeux de Brett. "J'étais mort", dit Holmes, "j'avais disparu dans des pages jaunies qui tombaient en poussière. Vous m'avez donné une nouvelle vie, Mr Brett. Vous avez insufflé en moi une vie que nul autre n'aurait pu me donner. Vous m'avez donné un ancrage. Oui, ils pourraient essayer maintenant de me transformer en vrai James Bond, ça ne marcherait pas. Pas du tout, non. Grâce à vous, Mr Brett, tout autre sera maintenant comparé à votre interprétation." Brett ferma les yeux, savourant pleinement ce moment. "Louange de César", dit enfin Brett. Et les deux hommes rirent brièvement. Holmes ralluma sa pipe, jeta l'allumette dans la cheminée et se rassit, jouissant du feu qui brûlait devant lui. "Si je pouvais obtenir de vous le pardon d'une dernière félonie", dit Brett avec un éclair de malice dans l'oeil, "...pourriez-vous, vraiment, excuser mes répliques sensationnelles de votre travail scientifique..." Holmes le regarda tranquillement: "C'est la raison même de votre succès", dit Holmes, " et comme je l'ai dit, je vous suis très reconnaissant de votre interprétation. Elle n'a jamais été mensongère ou inventée. Elle était parfaitement crédible." Le regard de Holmes se perdit un moment dans le lointain. "Vous avez dit ailleurs", dit-il finalement, " que je suis un personnage en noir et blanc vivant dans un monde en couleurs." Brett avala sa salive avec peine et se tut. "Un homme dépourvu de coeur", termina Holmes en le regardant. Brett baissa les yeux, regardant le sol, et garda le silence. "Ayant achevé le rôle", dit Holmes, "conservez-vous toujours les mêmes sentiments?" Brett leva les yeux et le regarda. "Car voyez-vous Monsieur" dit Sherlock Holmes, vous m'avez à la fois donné de la couleur et un coeur. Pour cela, Mr Brett, je serai toujours votre débiteur." Brett sourit et les deux hommes se levèrent. Holmes était exactement identique aux illustrations de Sidney Paget. "Je suis honoré d'avoir fait votre connaissance, Mr Jeremy Brett" dit Sherlock Holmes. "Tout l'honneur est pour moi, Mr Holmes" dit Brett. Brett se dirigea vers le placard et y rangea son chapeau, ses gants et sa canne. Il se retourna vers Holmes une fois encore: "Vous n'êtes en aucune façon tracassé par les transformations de votre personne?" demanda-t-il au grand détective. 'Bien au contraire", dit Holmes en lui souriant, "Je les trouve stimulantes." "Moi aussi, Mr Sherlock Holmes" dit Jeremy Brett, "Ce fut un plaisir, Monsieur, au revoir." "Dieu vous garde, Mr Brett", dit Sherlock Holmes. "Vous aussi, mon ami", dit Brett en se tournant pour partir. Et là-dessus, Jeremy Brett sortit, descendit l'escalier, et réapparut dans la lumière de l'après-midi. De la fenêtre du premier étage, Sherlock Holmes le regarda disparaître dans la rue, hochant lentement la tête en signe d'approbation.
FIN
Ecrit le 9 Janvier 1996, achevé et publié le 29 Octobre 2011
Revenir en haut Aller en bas
jbsh

avatar

Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Lun 9 Avr - 17:17

En résumé, avant de quitter définitivement les plateaux, Brett aurait reçu la bénédiction de Holmes à propos de l'interprétation de son personnage.
La question que l'on peut se poser c'est pourquoi ce texte? L'hommage d'un fan de Holmes et de Brett? Quelque chose d'écrit pour défendre la vision qu'il a eu du détective et qui serait controversée?
Toi qui a lu ce texte, French,... une idée? Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Lun 9 Avr - 21:29

A mon avis, c'était au départ l'hommage d'un admirateur, écrit quatre mois après la disparition de Brett. Il a été remanié en 2011, pour y introduire une rapide critique du film de Richtie (Holmes = James Bond). Et à mon avis, cette brève fiction a été publiée dans l'espoir de faire de l'argent en profitant de l'intérêt que continue à inspirer JB, comme l'a démontré la campagne pour le BAFTA posthume. L'argumentation est sommaire, et ne contient rien qui n'ait déjà été dit, et mieux dit. Le style est très négligé, avec des répétitions innombrables: "said Brett", "Holmes said", cinquante fois. On a envie de payer à l'auteur un dictionnaire anglais des synonymes. En attendant, c'est lui qui se paie notre tête!
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin
avatar

Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6185

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Mar 10 Avr - 7:19

On peut effectivement se poser la question mais il y a un auteur : George Roland Wills qui ne semble écrire que pour les formats kindle ou ebook. C'est pas de la grande littérature c'est clair ! Alors merci d'avoir pris la peine de traduire French Merci





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
jbsh

avatar

Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Jeu 12 Avr - 8:43

French
Citation :
Et à mon avis, cette brève fiction a été publiée dans l'espoir de faire de l'argent en profitant de l'intérêt que continue à inspirer JB
J'aimais bien l'idée d'une rencontre. Quand j'ai relu ton premier message je me suis rendue compte que je l'avais lu trop vite et que tu ne faisais pas un résumé, d'où ma question, mais une traduction.
Mais dans la mesure où tu nous as donné tout le texte (encore merci!) elle ne se justifiait pas et oui ce garçon a pondu un truc assez inutile. Désolée French pour ta déconvenue Hello!
Revenir en haut Aller en bas
Frenchaccro

avatar

Inscription : 15/04/2010
Nombre de messages : 1101
Age : 72

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Jeu 12 Avr - 20:37

Figure-toi que j'ai écrit un commentaire sur amazon.com...et qui a répondu à ce commentaire? L'auteur, qui évidemment défend son" oeuvre", dont je n'aurais saisi ni les intentions, ni les contraintes auxquelles elle était soumise de par son genre et bla bla bla....
Dès que j'ai pu, j'ai répliqué à sa réplique, non mais!
Je tiendrai le forum informé "as to developments". Tout cela finira-t-il par un pugilat?
En tout cas, c'est bien la première fois que je vois un auteur descendre dans l'arène. Normalement, les commentaires sont réservés aux clients, et ce sont eux qui s'affrontent quelquefois quand leurs avis diffèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin
avatar

Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 6185

MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   Ven 13 Avr - 19:16

J'étais sûre que c'était ton commentaire (voir mon post du Sam 7 Avr) wink mais j'en reviens pas que l'auteur y réponde, comme tu dis c'est bien la première fois ouch





Mon site sur Jeremy Brett


Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Short Phantasy: Jeremy Brett meets Sherlock Holmes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peterson Sherlock Holmes (Original). Laquelle est la plus belle?
» Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)
» Sherlock Holmes
» Géographie de Sherlock Holmes (Les moutons électriques)
» Livre - "Sherlock Holmes et le fantôme de l'opéra" de Nicholas Meyer

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: LES LIVRES SUR JEREMY BRETT-
Répondre au sujetSauter vers: