Planète Jeremy BrettAccueilS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 JB versus J Irons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: JB versus J Irons   Ven 15 Fév - 18:39

C'est curieux, cela ne m'avait pas vraiment frappée. Une copine m'avait dit l'autre jour être fan de Jeremy Irons. Hormis Elizabeth 1 (où il joue le duc de Leicester) je
n'avais pas vu grand-chose de cet acteur.
Alors oui, il a la stature de notre JB, il a une voix bien grave et envoûtante aussi, il a tout à fait le physique qu'il faut pour jouer un Holmes bien torturé, mais...
Je ne sais pas pour vous, mais chez moi, le courant ne passe pas. Irons a pourtant tout à fait le genre de séduction qui pourrait me plaire, ce côté ténébreux,
ce regard intense. Oui mais...

La copine m'a prêté Lolita et encore deux autres films ( dont Damage avec Juliette Binoche) et là, j'étais au bord de la suffocation. La copine avait suggéré que Brett
et Irons avaient pas mal de ressemblance. Ce n'est pas faux, mais quand j'ai vu jouer Irons, je me suis dit qu'il lui manquait quelque chose de vraiment essentiel,
que notre JB avait en masse : de l'âme.
Honnêtement, si vous avez vu Lolita, vous ne pouvez vous empêcher d'être horrifié par sa prestation. Il joue admirablement d'ailleurs, mais tout est mécanique,
téléguidé, impeccablement ourlé avec quelques séquences à poil (il faut admirer sa plastique parfaite, n'est-ce pas ?). Ca me gave.

J'imagine si, vingt ans plus tôt, Irons avait repris le flambeau de notre JB pour incarner Holmes. Rien à dire, il aurait eu l'allure, le charme, la voix, la prestance, tout.
Sauf qu'on aurait aussi inséré quelques scènes hot où il sort de la baignoire ou bien où il poursuit un criminel à poil (l'urgence l'exige, n'est-ce pas ? big smile )
Que pensez-vous de mes impressions ? Cela m'avait terriblement bouleversée d'imaginer que Brett et Irons pouvaient avoir des points en commun.

Irons me fait d'ailleurs penser au parcours sans faute de Cumberbatch : tous deux sont si froids, si prévisibles dans leurs interviews, si pourléchés, si souriants là
où il faut et si affreusement occupés à polir une image d'acteur lisse et sans aucune part d'ombre. C'est terrifiant !
Revenir en haut Aller en bas
Tidou

avatar

Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1700

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Mer 20 Fév - 19:49

hello Tina, contente de te revoir. Ouais, je comprends que ça te plaise pas que l'on compare Jeremy Irons à notre JB, mais contrairement à ce que tu crois, ils ont ps mal de points communs. Tous deux ont suivi une formation théatrale très classique . Irons a joué à la Royal Shakespeare Company et a interprété , comme Jeremy tous les grands rôles. théâtre
Tous deux , comme tu l'dis, ont de l'alllure , de la prestance, du mystère. Peut-être Irons est-il plus "sulfureux" diable Tous deux aiment bien montrer leur plastique (oui, oui, même Jeremy, qui s'enroule dans sa serviette de bain de façon très sexy... wink ) .

A mon (humble) avis, si tu trouves que Irons manque d'âme, c'est qu'on lui a donné à jouer baucoup de personnages froids et inquiétants. Son physique en est responsable, mais je ne pense pas que ce soit sa vraie nature. Il est capable de tout faire et je pense qu'avec l'âge, il va évoluer vers des rôles plus sensibles.

Encore un point commun à tous les deux : aussi bien Irons que Brett ont la réputation d'acteurs très exigeants et très professionnels.

Ouais, perso, je vois bien Irons en Sherlock Holmes. Il aurait eu LA CLASSE, tout comme Jeremy l'a eue. Mais il n'aurait peut-être pas eu le même CHARME. ça oui ! love
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 11:27

Merci Tidou pour ta réponse.
J'ai cru comprendre que tu avais des soucis d'ordi. Un portable, c'est tout de même mieux, n'est-ce pas ? bravo

Pour en revenir au sujet qui m'avait fait réfléchir, j'ai franchement du mal avec cet acteur. Je ne sais pas si tu as vu Damage, mais il y a là des scènes
affreuses où Irons - qui trompe son épouse avec la fiancée de son fils, tu vois le topo... - prend la tête de la pauvre Juliette Binoche et la fait rebondir
plusieurs fois au sol. C'est tellement ridicule qu'on a envie d'éclater de rire. Je ne suis pas sûre que notre JB aurait accepté un rôle aussi affreux !
Quand on pense que dans l'histoire, le fils de Irons tombe d'un escalier et se tue pour avoir surpris son géniteur au pieu avec sa fiancée, on peut se
demander ce que l'acteur - par ailleurs effectivement formé au théâtre classique comme JB - est allé foutre dans cette galère.

J'avais d'ailleurs donné mon impression à la copine qui m'avait parlé de l'acteur avec enthousiasme. Elle avait admis que Damage est probablement son
pire film - Irons lui-même l'admet (dans un entretien visible sur Youtube).
Quand tu dis que JB aussi aimait assez montrer son corps, cela reste tout de même très anecdotique. Irons est à poil dans quasiment chaque film - du
moins les quatre que j'ai vus. Je n'ai pas pu mettre la main sur And now ladies and gentlemen (avec la délicieuse Patricia Kaas), mais un extrait m'a fait
comprendre que là aussi, on aurait droit à du Irons intégral sans feuille de vigne big smile
Et c'est là où je trouve que l'acteur a fait une erreur : qu'il ait un corps désirable, soit. Mais accepter de le montrer systématiquement peut induire le
spectateur en erreur : regarde-t-on le film pour admirer l'homme ou la performance de l'acteur ? That is the question...

Bonne journée à toi ! sun
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1288

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 11:59

Je suis de l'avis de TinaSherlockina, j'ai en effet vu ce film "Damage" c'est d'ailleurs avec ce film que j'ai découvert Irons que je ne supporte pas,et c'est tout à fait vrai,dur trouver un film sans Irons à poil mis à part dans le western "Appaloosa" un film superbe et un Irons répugnant comme souvent.

Pour ma part je ne le voit pas en Sherlock Holmes et si par malheur il jouait ce rôle un jour, je ne pense pas le regarder.

Physiquement je ne voit aucun point commun entre lui et JB, Irons est repoussant,Jeremy est tout le contraire,mais ils en ont en effet pas mal du côté de leur carrière thêatrale.
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 13:00

Sarah, me voilà ravie de savoir que je ne suis pas à nouveau victime d'une hallucination ou d'une erreur d'interprétation.
Il faut croire que Irons est indéboulonnable, ce qui est loin d'être le cas.
Jeremy Brett possédait en effet un charme et une sensibilité particuliers qui le rendaient attachant, y compris dans ce rôle pourtant dur de
Sherlock Holmes. Et je ne crois pas non plus que Irons aurait fait l'affaire dans ce rôle-là.

Il suffit par exemple de revoir Rebecca où JB joue un Max de Winter tout en finesse et émotion sans un gramme de provoc physique pour comprendre
que jamais Irons se serait contenté du strict costard trois pièces de rigueur pour le rôle, même s'il le porte admirablement, d'ailleurs.

Sorti de là, je n'aime pas quand un acteur s'effeuille de trop. Qu'il soit séduisant est perceptible de loin, inutile de se mettre à poil. Idem pour une
femme. Elle ne me paraît désirable qu'en se dévoilant à petites touches. Irons est franchement trop nombriliste à mon goût pour rester désirable.
JB était follement désirable car il savait jouer sur la gamme des jeux raffinés de la séduction. Un seul de ses regards peut me faire grimper aux
rideaux, même dans la terrible troisième saison des Sherlocks où il était si malade. En quatre films très inégaux, Irons est parvenu à me dégoûter de
lui...
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1288

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 15:25

Tout à fait, tu as bien décrit l'effet Irons kaola

De toute façon habillé ou à poil il est moche.

C'est vrai JB est vraiment admirable dans Rebecca et irremplaçaple.



Comparez les deux regards:

Y a pas photo!!!!
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 17:56

Excellente comparaison, Sarah. Dans le regard de JB, il y a une âme, de la beauté, du piquant, de la classe. Dans celui de Irons, il y a juste de la lubricité... Tex
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1288

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 18:14

Oui beurkk, d'ailleurs Francis Huster me fais le même effet ko
Revenir en haut Aller en bas
Tidou

avatar

Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 1700

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Jeu 21 Fév - 20:55

cool bon, bien, c'est vrai qu'Irons est plus sulfureux que Jeremy et que son regard est quelque peu glauque ! pouffe Moi, j'ai pas vu Damage et d'après ce que vous en dites, j'ai pas envie de le voir ! confus J'ai vu CALLAS for Ever où il jouait aux cotés de Fanny Ardant. J'ai bien aimé. J'sais pas si y montre ses fesses à tout bout de champ, mais quand il faisait le rôle du Pape Rodrigo Borgia, ça m'étonnerait quand même wink !

Quant au rapprochement avec Francis HUSTER que fait Sarah, là , j'comprends pas bien et j'vois pas le rapport ! Huster est un grand sportif, très sain, très ouvert et sympa. Explique moi ton dégoût ! fou
Revenir en haut Aller en bas
sarah

avatar

Inscription : 17/01/2009
Nombre de messages : 1288

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Ven 22 Fév - 8:36

Il n'y a aucun rapport Tidou c'est que Huster me fait le même effet que Irons,je ne dis pas qu'il n'est pas sympa Irons l'est probablement aussi mais son physique et surtout sa voix,tout ce que je deteste.
Revenir en haut Aller en bas
jbsh

avatar

Inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 2128

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Ven 22 Fév - 9:58

Désolée de m'insérer comme ça dans votre conversation, les filles, mais y a un détail qui me vient quand je vous lis et que j'avais envie de vous livrer.

Je ne connais pas Irons, si ce n'est de vue. Donc je vais avoir du mal à avoir une "opinion" (mon Dieu que je déteste ce mot) réellement construite, ce ne serait pas très juste. Physiquement cet homme ne me fait ni chaud ni froid, c'est la seule chose que puisse en dire.

F.Huster je connais. Je sais qu'au début de sa carrière on l'a beaucoup comparé à G Philippe. Seulement voilà il manque à monsieur Huster ce petit quelque chose que ne possèdent que de très rares personnes et qu'il n'a pas. Cette capacité à se mettre en danger et à se donner totalement. Je n'ai pas vraiment les mots pour expliquer mais certaines personnes sont naturellement vraies et m^m si elles tentent de maquiller qui elles sont, cela transpire. G.Philippe l'avait, comme Monroe ou Brett et le public, m^m le moins averti, le sait , le sent.
Monsieur Huster est indéniablement un excellent professionnel, beaucoup de technique et de travail. Mais il n'arrive pas à leur niveau parce qu'il ne peut pas. Il donne l'impression d'être un intellectuel qui calcule et construit son jeu là où les autres le ressentent et le vivent. Pourtant me direz vous peut être, rien de plus factice que M.Monroe, de plus composé! C'est vrai, mais dans les apparences seulement. Pour le reste elle dégage dans toutes ses scènes ce qu'elle est au fond et à chaque fois elle semble incapable d'avoir une petite partie d'elle-m^m qui reste en retrait, préservée.

Pour moi, il existe des acteurs qui par leur intelligence et leur amour du jeu peuvent devenir d'excellents comédiens, et puis il y a ceux qui le sont, tout simplement. Un don? Peut être mais pas seulement. Un mental je dirais, une personnalité très particulière. Ils n'ont donc pas de mérite? Peut être. Mais l'émotion qu'ils insufflent est du coup sans commune mesure. ko
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Ven 22 Fév - 14:07

Hello mesdames

Ca devient passionnant, là. Car avec JBSH nous entrons dans l'univers rare du charisme. Je ne trouve pas d'autre mot.
Tes exemples, JBSH, sont excellents : je n'ai rien à dire de Huster, il me laisse de glace. Il est sans doute sympathique, mais il ne m'émeut pas.
Et un gars sportif m'ennuie de toute façon, alors... big smile

Quand tu évoques Marilyn Monroe, tu as tapé dans le mille : c'était sans doute une actrice affreusement difficile à diriger - comme JB, d'ailleurs - mais
une fois qu'elle était à fond dans son personnage, elle était magique ! Je frissonne encore quand je revois Sept ans de réflexion, un pur chef-d'oeuvre
d'humour et de gravité sur le couple opposé à la passion... Fascinant sujet, d'ailleurs.

Je ne dis pas que J. Irons est un mauvais acteur, mais pour ce que j'en ai vu, il s'agissait surtout de mettre en valeur l'homme et non pas l'acteur.

@Tidou : je ne voudrais pas t'effrayer, mais les Borgia ont tout de même été une famille de gros lubriques, pape compris. Je n'ai pas vu la série,
mais je reste persuadée que là encore, on aura droit à du Irons bien dénudé. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois

avatar

Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 627
Age : 33

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Ven 22 Fév - 14:12

salut tout à fait d'accord avec ce qu'a écrit jbsh. Il y a un don, une grâce que tous les acteurs n'ont pas. Le talent professionnel ne suffit pas à créer la magie du
spectacle.

Ce soir, c'est la cérémonie des CESARS. J'espère qu'Emmanuelle RIVA remportera le Prix de la meilleur Actrice. Voilà une comédienne inspirée. bravo
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Sam 23 Fév - 10:18

Alors Robin, ça a été, la séance de brosse à reluire payée par le contribuable ? big smile

J'image le discours type de la lauréate lambda : "je remercie TrucBidule qui m'a bien labouré pour que je donne le meilleur de moi-même. J'en profite pour
remercier ma maman et mon papa qui m'ont donné les fesses sublimes dont j'ai la modestie de trouver la forme très agréable à la vue et le dénivelé
extrêmement profitable à ma jeune carrière en devenir. Je remercie mon chien de m'avoir donné l'occasion de cultiver mon amour du sport. Il est mort
mais sa mémoire restera à jamais gravée dans la mienne. Je remercie BiduleTruc de m'avoir montré la voie de la sagesse avec le yoga et Machin-Chose
de m'avoir maquillée avec cet art consommé qui a fait sa réputation. EDF a donné un sens à mon look et je remercie les personnels soignants de cette
entreprise française de premier plan pour son travail extraordinaire." bravo
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois

avatar

Inscription : 02/10/2009
Nombre de messages : 627
Age : 33

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Sam 23 Fév - 10:39

bonjour Aïe, Aïe, Aïe, Tina, tu es cruelle , Tina, mais je dois avouer qu’il y a une grande part de vérité dans tes dires. Et hier soir encore, ça a été la litanie des remerciements à papa, à maman, à la famille, au producteur, à l’électricien de service…. C’est vrai ! C’est un peu ridicule. Je le reconnais. désolé

J’ai apprécié en tout cas l’humour d’Antoine De Caunes et suis heureux que le film d’Haneke ait remporté autant de récompenses. Quelle belle fin de carrière pour Emmanuelle RIVA, qui fête demain ses 86 ans, et a conservé sa jolie vois nette et sensible, et toute sa sensibilité d’artiste. Grâce à ce film un tant de jeunes vont la découvrir. Bravo C’est un retour fabuleux. Dans le métier d’acteur, le mot retraite n’a vraiment aucun sens !
Revenir en haut Aller en bas
TinaSherlockina

avatar

Inscription : 06/04/2011
Nombre de messages : 240
Age : 54

MessageSujet: Re: JB versus J Irons   Sam 23 Fév - 15:18

Cruelle, oui, mais réaliste.
N'ayant jamais possédé de TV, j'allais regarder ces horreurs quand je rendais visite à ma mère, car elle adorait zieuter ces machins très vains. Si mon frère était là aussi, la
pôvre ne pouvait pas voir grand-chose vu que nous devancions les propos sucrés des nominés à la virgule près. Nous nous étions même mis à imaginer
quel cher défunt, clebs disparu et autre éclairagiste au talent furieux la nouvelle cruche de saison allait "remercier".
Mon frère et moi hurlions de rire et ma mère était indignée !

A ce propos, j'avais vu la remise des Oscars de je ne sais plus quelle année sur Youtube, où J. Irons avait reçu le sien pour son rôle (sans doute très bon) de
Claus von Bülow (je ne me rappelle pas le titre du film). Il a heureusement une voix superbe, sans quoi je me serais endormie devant l'écran. C'était si plat,
si convenu, si plein de talentueux éclairagistes et de défunts adorés qu'on avait envie de hurler ! big smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JB versus J Irons   

Revenir en haut Aller en bas
 
JB versus J Irons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZAÏROIS : entre la Vie versus la Mort et l'Honnêteté !
» Nous irons tous à Valparaiso
» iPad versus Macbook AIr, Samsung Galaxy... et les autres !
» DOMINION: DINOSAURS VERSUS ALIENS de Barry Sonnenfeld
» Nous n'irons pas à Avignon 2011

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: BLA-BLA-
Répondre au sujetSauter vers: